Loco-Revue n°826 mai 2016
Loco-Revue n°826 mai 2016
  • Prix facial : 7,50 €

  • Parution : n°826 de mai 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 112 Mo

  • Dans ce numéro : s'informer sur les 241 P Jouef.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
S’informer » Les tests 32 ▶ affectée à ce dépôt de 1959 à 1969 (après un séjour à Lyon-Mouche, puis Marseille), pour service vers Rennes et Brest ou Rennes et Quimper, ou vers Nantes. C’est cette machine qui détient le record de kilomètres parcourus en cours de carrière. Elle est aujourd’hui préservée par l’association Les Chemins de Fer du Creusot. Les trois premières machines produites par Jouef sont toutes dotées d’un tender de type 34 P.D’autres versions sont prévues (de l’Est, en particulier), certaines accouplées à un tender 36 P, d’autres présentant une physionomie plus proche de la fin de carrière, avec le mécanisme de changement de marche de 141 R, disposé contre le foyer côté gauche, ou la typique petite passerelle montée sur le tablier incliné, sous la porte de boîte à fumée. Bonne surprise : un prix contenu Première surprise, plutôt bonne : le prix de vente est relativement contenu. C’est le même que celui de la 141 R, sortie il y a quelques années, et plus de 100 euros inférieurs à une autre machine à vapeur sortie récemment, la Pacific REE. La machine est livrée dans une classique boîte bleue garnie de mousse, et maintenue dans un berceau en plastique thermoformé. Un petit sachet contient quelques pièces de détails à monter, aucune notice n’indique leur emplacement (portillons et tampons du tender, échelles à l’arrière du tender), pas plus que la marche à suivre pour installer un décodeur DCC. La machine et LOCO-REVUE - MAI 16 - N°826 son tender forment un ensemble de très fière allure. Les détails ne sont pas fragiles. Les équipements de commande sous abri sont évoqués. Les portillons du tender sont ici installés mais empêchent une inscription en courbe de moins de 800 mm environ. Une face avant décevante On prend souvent plaisir admirer une machine à vapeur par l’avant, et ce n’est hélas pas le meilleur angle pour découvrir la « 2 P » Jouef. La taille des feux saute aux yeux, c’est peut-être le prix à payer pour qu’ils soient fonctionnels. Interrogé sur ce point, le fabricant répond : « Les contraintes techniques induites par l’éclairage à deux écartements différents n’ont pas permis un strict respect de l’échelle pour les phares. Nous avons dû placer sous la traverse un circuit imprimé dans lequel les LED qui portent les feux viennent se ficher. Nous ne pouvions pas utiliser de plus petits composants ». Malheureusement, ce n’est pas là le seul défaut : les fûts des tampons sont trop fins, et il manque deux conduites d’air, très visibles en réalité, au départ du compresseur, contre le pare-fumée Le fabricant nous promet des fils moins longs, donc plus discrets sur de prochaines séries. Le côté droit est plus dépouillé.
côté gauche, la machine étant face à soi. Sur ce point aussi, le fabricant répond : « Le compresseur est placé dans une position qui complique son montage et entraîne des difficultés de moulage/démoulage de la pièce, qui n’ont pas permis de lui donner un niveau de détail aussi élevé que le reste de la machine ». On regrettera aussi un attelage à vis très schématisé, moins réussi que sur les précédentes productions de la marque. Un petit filet blanc, autour de la traverse de tamponnement rouge, n’aurait pas été pour nous déplaire, étant souvent présent en réalité dans les années cinquante. On ne critiquera pas ici l’épaisseur des pare-fumée qui me semble très raisonnable pour de la production industrielle. La suite de l’examen réserve heureusement de quoi nous consoler. Une chaudière réussie Une machine comme la 241 P, équipée d’un réchauffeur est sans doute un vrai casse-tête pour un fabricant. La pompe, située sur le tablier côté gauche, et les très nombreuses tuyauteries sont en effet difficiles à reproduire correctement. Jouef s’en tire très honorablement, même si l’on peut regretter une commande de changement de marche à la rectitude incertaine. Les divers volants, les volumes, en particulier celui de la cheminée ou du dôme, sont très convaincants. La forme de l’abri correspond bien à la machine réelle. La décoration est La cheminée double et les chambres de mélange du réchauffeur sont très bien reproduits. UN PREMIER MODÈLE H0 EN 1971 Commercialisée en 1971, la 241 P Jouef « Champagnole » est la deuxième grosse vapeur de la marque après la 141 R, dont elle reprend les mêmes principes mécaniques, repris en 2016 : machine « inerte » et tender moteur. Elle est conçue dans l’esprit de l’époque, avec notamment mais un respect des dimensions et des formes tout à fait correct. Testée dans Loco-Revue n°317, le rédacteur avait malicieusement cadré de la même manière un détail du côté de la machine Jouef en H0 et du modèle Fulgurex en 0 et déclaré : « Le modèle Jouef se sort honorablement de la des boudins de roues surdimensionnés (1,2 mm), comparaison » ! Denis Fournier le Ray très joliment appliquée, et un léger voile de patine, par exemple un jus de noir dilué, atténuera sans doute l’effet plastique de certaines pièces. Les filets rouges sont d’une grande précision, tout comme les plaques de numérotation. Les roues sont superbes, et dotées de boudins très fins, qui n’empêchent en rien le passage sur les courbes serrées, comme nous le verrons plus loin. L’embiellage allie des pièces de métal et des pièces de plastique. Ces dernières mériteront également une petite patine leur conférant un aspect huilé. ▶ Le tender 34 P a été conçu il y a près de vingt ans, mais il tient encore bien la route. L’amateur pointilleux poncera le charbon et collera un granulé plus fin, évoquant mieux le criblé employé pour le stoker (système d’approvisionnement mécanique du charbon dans le foyer). N°826 - MAI 16 - LOCO-REVUE 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 1Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 2-3Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 4-5Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 6-7Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 8-9Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 10-11Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 12-13Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 14-15Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 16-17Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 18-19Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 20-21Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 22-23Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 24-25Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 26-27Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 28-29Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 30-31Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 32-33Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 34-35Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 36-37Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 38-39Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 40-41Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 42-43Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 44-45Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 46-47Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 48-49Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 50-51Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 52-53Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 54-55Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 56-57Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 58-59Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 60-61Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 62-63Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 64-65Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 66-67Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 68-69Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 70-71Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 72-73Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 74-75Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 76-77Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 78-79Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 80-81Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 82-83Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 84-85Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 86-87Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 88-89Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 90-91Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 92-93Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 94-95Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 96-97Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 98-99Loco-Revue numéro 826 mai 2016 Page 100