Loco-Revue n°61H juin 2016
Loco-Revue n°61H juin 2016
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°61H de juin 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 116 Mo

  • Dans ce numéro : construisez un petit dépôt vapeur et diesel.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Un dépôt, pour changer un peu Esternay dans les années 1910. Vous noterez les deux possibilités d’accès au pont tournant. La plus directe n’apparaît plus à une époque « récente » (années 50/60). La gare du Mont-Dore aujourd’hui telle qu’elle apparaît sur Google Map ou Earth. LE MONT-DORE (RÉGION SUD-OUEST EX-P.O) C’est un choix de cœur que j’ai longtemps souhaité modéliser. Les installations situées juste à côté du BV sont très compactes et donc facilement transposables. Voyez d’ailleurs dans le chapitre suivant l’adaptation qu’en a fait le club AMFP-RATP. Un bon candidat pour le dépôt « minimum » ! DIGNE-LES-BAINS (RÉGION SUD-EST EX-PLM) Digne est le terminus d’une antenne à voie normale venant de Saint-Auban sur la ligne des Alpes (outre le fait d’être aussi le terminus de la ligne à voie métrique des Chemins de Fer de Provence depuis Nice). La gare a été dotée d’une remise à deux voies et d’un pont tournant avec un accès par rebroussement assez courant sur le PLM, et on distingue bien la « table » à charbon surélevée. Facilement transposable aussi, elle demandera cependant une longueur assez conséquente (au moins 1,50 m) pour être crédible. CHÂTILLON-SUR-SEINE (RÉGION EST, EX-COMPAGNIE DE L’EST ET PLM) C’est ce dépôt dans une version réduite et adaptée qui nous a principalement servi d’exemple. C’est aussi là que la vapeur [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 49] L’annexe-traction du Mont-Dore en 1948. Digne-les-Bains en 1950.française a jeté ses derniers feux en 1975 ! Tout un symbole qui méritait bien un petit clin d’œil. ESTERNAY (RÉGION EST, EX-COMPAGNIE DE L’EST) Esternay était le centre d’une étoile à cinq branches assez active qui avait justifié la construction d’un petit dépôt relais. La particularité de son double accès est assez intéressante et mérite une transposition. FOUGÈRES (RÉGION OUEST EX OUEST-ETAT) Fougères au centre d’une étoile à quatre branches s’est vue aussi dotée d’un dépôt, dont la remise construite en bois est restée sa signature. De manière assez surprenante, le pont tournant a été construit en aval de la remise et des autres installations. Comme Châtillon dans sa version complète, ce dépôt demandera des dimensions assez conséquentes. Mais il prouve que l’on peut avoir un dépôt titulaire dans des emprises relativement réduites ! MENDE (RÉGION SUD-OUEST EX MIDI) Mende c’est le dépôt titulaire de petite taille fait pour être modélisé ! Plus compact que Fougères, il possède une rotonde à seulement deux voies. Suffisant en fait pour abriter la poignée de 032 TA Engerth ex Midi et 141 TA ex P.O qui prennent en charge les trains de part et d’autres de Mende vers Le Monastier et La Bastide - Saint-Laurent-les -Bains. De surcroît, situé dans une courbe, il peut prendre place dans un module de même forme sur un réseau de club ou d’exposition. Seule la longue voie émergeant du pont tournant demandera à être raccourcie. VIRIEU-LE-GRAND (RÉGION SUD-EST EX PLM) Le petit dépôt de Virieu le Grand doit sa présence à la ligne d’embranchement vers Pressins, limité après la guerre à Brégnier Cordon. Sa particularité est de posséder une rotonde à quatre stalles, ce qui n’est pas si commun pour ce type d’établissement, et des installations réduites au minimum. Une seule voie d’accès à la rotonde, en rebroussement depuis la grande ligne, une estacade à charbon, un foyer accolé, une grue hydraulique. C’est tout, mais c’est bien suffisant pour être transposé ! ◼ RETROUVEZ TOUS LES PLANS DE CES DÉPÔTS DANS L’ENCART CENTRAL.
Châtillon-sur-Seine au début du XX e siècle. On distingue bien les dépôts des deux compagnies en lice, à gauche celui du PLM dont la remise sera démolie, et celui de l’Est à droite. Ce dernier n’a pas encore vu l’agrandissement à une voie supplémentaire. Le dépôt d’Esternay en 1953 sur Géoportail. Il pourra être intéressant de consulter plusieurs dates de photographies pour voir les évolutions des installations, mais cela n’est pas toujours possible. Châtillon-sur-Seine en 1963. Le dépôt d’Esternay en 1963. Le dépôt de Fougères en 1965. Mende en 1952. Virieu-le-Grand en 1963. Google et Géoportail sont vos amis ! Ce sont deux outils qui vous seront très utiles pour localiser les emplacements des différentes installations de dépôts ou autres. Google Earth (www.google.fr/intl/fr/earth/) ne propose que des vues assez récentes. Cependant, il est possible de localiser pas mal de vestiges, en préalable à une visite sur place. Géoportail (Institut Géographique National - www.geoportail.gouv.fr/accueil) propose aussi des cartes récentes mais surtout des vues aériennes historiques avec pour certains sites une antériorité qui remonte à 1919 ! Si vous ne souhaitez pas acheter les photos concernées, un logiciel téléchargeable de capture d’écran comme Pick Pick peut être utile (http://ngwin.com/picpick). [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 49] 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 1Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 2-3Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 4-5Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 6-7Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 8-9Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 10-11Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 12-13Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 14-15Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 16-17Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 18-19Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 20-21Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 22-23Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 24-25Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 26-27Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 28-29Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 30-31Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 32-33Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 34-35Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 36-37Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 38-39Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 40-41Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 42-43Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 44-45Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 46-47Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 48-49Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 50-51Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 52-53Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 54-55Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 56-57Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 58-59Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 60-61Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 62-63Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 64-65Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 66-67Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 68-69Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 70-71Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 72-73Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 74-75Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 76-77Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 78-79Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 80-81Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 82-83Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 84-85Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 86-87Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 88-89Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 90-91Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 92-93Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 94-95Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 96-97Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 98-99Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 100-101Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 102-103Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 104-105Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 106-107Loco-Revue numéro 61H juin 2016 Page 108