Loco-Revue n°60H avril 2016
Loco-Revue n°60H avril 2016
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°60H de avril 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (210 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 105 Mo

  • Dans ce numéro : 20 étapes pour un réseau ludique et réaliste.

  • Prix de vente (PDF) : 3 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
Et maintenant, si on jouait au train ? 92 Le train vient s’immobiliser sur l’une des deux voies principales. On va dételer le train derrière le premier wagon, et commencer à répartir les autres véhicules vers leurs destinataires. Voici enfin le moment tant attendu de la première séance d’exploitation. Tout a été vérifié, nous voilà assis devant le réseau. Il est temps de laisser les trains entrer en scène. Le réseau est vide, les voies des trois clients du rail ne sont occupées par aucun wagon. Commençons donc par préparer notre premier train en coulisse. Il est composé de trois ou quatre wagons, attelés derrière la machine. Ils sont destinés à nos trois embranchements et bien identifiés comme tels. Pour simplifier un peu les manœuvres, le wagon destiné à l’usine est placé juste derrière la machine (wagon jaune sur le plan). Le train démarre et quitte la coulisse. LE PREMIER TRAIN ENTRE EN SCÈNE [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 48] La rame roule lentement, 30 km/h environ, le mécanicien donne un coup de klaxon, le train traverse le passage à niveau, puis vient stopper devant le bâtiment administratif. On veille à placer l’attelage entre les deux premiers wagons au-dessus du dételeur. La machine tire son wagon à l’extrémité de la voie principale, sort un peu de la scène (surtout si la machine est longue, comme la Class 66 !) , puis refoule, c’est-à-dire pousse son wagon vers la voie de l’usine. Après dételage, la machine revient à l’extrémité du faisceau, puis longe la rame stationnée, pour venir se placer à sa queue. Il est temps de pousser chacun des deux wagons restants, l’un vers la voie de la casse auto (wagon vert sur la figure 1), l’autre sur la voie de l’entre- à savoir Sur un réseau de cette taille, nul besoin d’un parc onéreux  : une machine, quatre ou cinq wagons, et il est déjà possible d’exploiter ! pôt (wagon ou wagons rouges sur le plan). La machine seule, haut-le-pied, vient à nouveau stationner devant le petit bâtiment muré. Sa première mission est accomplie. Le mécanicien attend l’ordre de départ. Une fois celui-ci donné, un petit coup de klaxon avant de traverser le passage à niveau, et la machine regagne la coulisse. Le premier acte est terminé… Sous vos applaudissements ! UN DEUXIÈME ACTE PLUS COMPLEXE Il est temps de préparer notre deuxième train, constitué d’un second groupe de trois wagons. Il entre en scène de la même » >
Figure 1 Ferrailleur Le nettoyage est de rigueur avant d’exploiter ! Même si je recommande de nettoyer les rails à l’essence après en avoir peint les flancs, un « grand nettoyage de printemps » est utile avant d’entreprendre une belle séance d’exploitation. Il faut d’abord vérifier qu’aucun grain de ballast ou fibre d’herbe ne vient contrarier le placage des lames d’aiguilles. On en profite pour vérifier que ni les ornières des cœurs d’aiguilles, ni celles du passage à niveau, ne sont obstruées. Il est alors temps de lustrer les rails. J’utilise pour ma part une gomme Roco (réf. 10002), peu abrasive, qui ne risque pas de rayer les rails. Entrepôts La Class 66 a tiré le couvert à parois coulissantes et le refoule sur la voie de l’usine. Dans la courbe serrée, les roues crissent contre les rails ! Usine [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 48] 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 1Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 2-3Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 4-5Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 6-7Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 8-9Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 10-11Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 12-13Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 14-15Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 16-17Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 18-19Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 20-21Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 22-23Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 24-25Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 26-27Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 28-29Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 30-31Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 32-33Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 34-35Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 36-37Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 38-39Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 40-41Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 42-43Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 44-45Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 46-47Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 48-49Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 50-51Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 52-53Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 54-55Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 56-57Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 58-59Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 60-61Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 62-63Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 64-65Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 66-67Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 68-69Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 70-71Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 72-73Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 74-75Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 76-77Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 78-79Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 80-81Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 82-83Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 84-85Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 86-87Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 88-89Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 90-91Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 92-93Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 94-95Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 96-97Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 98-99Loco-Revue numéro 60H avril 2016 Page 100