Loco-Revue n°28H novembre 2010
Loco-Revue n°28H novembre 2010
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°28H de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 66,6 Mo

  • Dans ce numéro : la peinture en modélisme.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
98 pour évoquer les coulures sur les chaudières, tenders et wagons citernes. Enfin, un léger lavis de peinture rouille fera merveille sur les longerons rivetés d’un châssis ou encore sur les flancs d’un cendrier de locomotive à vapeur. Le voile Grâce à sa finesse de pulvérisation, l’aérographe est un instrument indispensable pour déposer à la surface d’un modèle un voile translucide de poussière, de crasse, de fumée… Cela en quelques minutes seulement et avec une grande facilité ! Les peintures convenant le mieux pour ce travail sont celles dont la pigmentation est la plus fine et qui acceptent les dilutions les plus fortes. Les peintures acryliques à solvant et nitrosynthétiques auront donc notre préférence ici. Leur dilution sera la suivante : une part de peinture pour deux parts, voire plus, de diluant. Pour un bon fini, le mélange sera pulvérisé avec une faible admission de peinture et d’air ; il pourra être appliqué sur tous les types de finitions. Dès le début du travail, vous constaterez qu’il faut procéder à de nombreuses passes avant d’obtenir un effet de patine notable. Néanmoins, lorsque celui-ci commence à apparaître, il faut être vigilant, car il s’accentue vite. Après chaque passe, laissez donc sécher la 80 [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] Adresses utiles• ABE, 19 bis rue St Rémy, 28700 Auneau. • Aérographes Services, 84, rue Lemercier, 75017 Paris. Tel. : 01 53 31 10 28. • AMF 87, 14 rue de Laromé, 59136 Wavrin. • Coll’O Doc, 6 Rue Hippolyte Lebas, 75009 Paris. Tél. 01 49 70 05 80. • GPP, BP 04, 03170 Montvicq. • Haxo Modèle, 35, rue de Chars, 95640 Marines. Tel : 01 30 39 88 65. • Interfer, 423 route des Morgues, 74150Thusy. Tel : 04 50 69 64 69. • Railway, BP 1039, 14101 Lisieux Cedex. Tel. 02 31 31 39 06. • Zébulon VPC, 12, Chaussée du Vexin, 27400 Louviers. Tél. 02 32 40 14 96. surface quelques instants, puis observez-la à la lumière du jour pour mieux apprécier le résultat ; n’oubliez pas que la teinte s’éclaircit au séchage. N’oubliez pas non plus que pour être crédible, une patine doit être subtile ! Pour vos travaux de salissage et de vieillissement de matériel roulant à l’aérographe, vous trouverez dans le commerce des teintes spécialement formulées et diluées. Les patines de type nitrosynthétique proposées par AMF 87 sous le label Railcolor, comme celles, acryliques à solvant, d’Interfer en sont un bon exemple (voir tableau 12). Elles s’inspirent du célèbre (et remarquable !) « weathering kit » de Floquil, toujours disponible (chez Railway notamment). Notez que les teintes vendues non diluées, isolées au bas du tableau 12, ne sont pas à proprement parler des patines, en ce sens qu’elles ne sont pas destinées à être appliquées sur des livrées déjà existantes dont on souhaite modifier l’aspect. Ce sont plutôt des interprétations de teintes telles qu’elles peuvent apparaître en réalité alors que des agents extérieurs en ont déjà modifié l’aspect ; bref, en quelque sorte des teintes « pré-patinées ». Intéressant : le noir toiture mat et le noir chaudière mat peuvent être utilisés ensemble sur un même modèle à la livrée intégralement noire, afin d’illustrer le fait qu’en réalité, le noir n’apparaît visuellement jamais purement noir. Voici comment procéder : peignez en noir toiture mat les zones orientées vers le ciel et sus-
99 98 - Toujours sur le même modèle (wagon trémie Mistral en HO), un lavis couleur sable recouvre l’ensemble du châssis. En séchant, il laissera dans les creux une teinte délicate évoquant parfaitement les salissures agglutinées là avec le temps. (Photo YannBaude) 99 - Sur un réseau miniature, tous les modèles méritent de recevoir au moins une patine légère, montrant qu’ils sont effectivement en service. Sur cet autorail X 3800 (modèle Mistral) les zones de toiture à proximité de l’échappement ont reçu un voile de peinture noir acrylique à solvant très diluée. (Photo Guillaume Bellengé) ceptibles d’être délavées par les intempéries, ainsi que celles pouvant être poussiéreuses (dessus de tabliers, marchepieds, châssis…). Peignez en noir chaudière mat les zones plutôt orientées vers le sol. Ainsi traité, votre modèle gagnera en « présence », ses volumes seront mis en valeur alors qu’ils auraient été « gommés » si vous n’aviez employé qu’une nuance unique. Un résultat qui étonnera vos amis et vous rendra légitimement fier ! ▪ Résumons ! Pour réaliser la décoration complémentaire d’un modèle (inscriptions, bandeaux, filets, moustaches…) on peut : • Utiliser de la peinture appliquée au pinceau, au tire-ligne ou à la plume selon les cas.• Utiliser des motifs à rapporter tels que transferts à sec ou transferts à l’eau (décalcomanies). Les transferts à sec permettent un meilleur résultat, mais sont plus délicats à appliquer.• Utiliser des motifs que l’on prépare soi-même en découpant des transferts à sec ou à l’eau.• Utiliser des planches vierges pour décalques (aplats de vernis ou de couleurs) pour créer des motifs originaux. Certaines de ces planches peuvent être imprimées à l’aide d’un photocopieur, ce qui élargit nos possibilités de création. Lorsqu’un modèle est terminé, il est possible de le rendre encore plus réaliste en lui appliquant une patine. Pour cela quatre techniques de base : le poudrage, le brossage à sec, le lavis et enfin le voile. Attention : pour être crédible, une patine doit être subtile ! Remerciements Un grand merci à YannBaude, Guillaume Bellengé et Aurélien Prévot pour les nombreuses vues faites spécialement pour cet ouvrage, à Laurent Caillier pour ses données sur la construction d’une cabine à peinture, à Pascal Duhamel pour ses conseils sur le sablage, à Sophie Gautier pour son travail de saisie, à Jean-Yves Mahéas pour sa mise en pages « aux petits oignons » et à Michel Subrenat-Auger pour sa collaboration à la rédaction des paragraphes relatifs à l’utilisation des plumes et du tire-ligne. Enfin, un grand merci à Franck Tavernier d’avoir bien voulu nous faire profiter de ses parfaites connaissances en matière de peintures acryliques à l’eau. [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 1Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 2-3Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 4-5Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 6-7Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 8-9Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 10-11Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 12-13Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 14-15Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 16-17Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 18-19Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 20-21Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 22-23Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 24-25Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 26-27Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 28-29Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 30-31Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 32-33Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 34-35Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 36-37Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 38-39Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 40-41Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 42-43Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 44-45Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 46-47Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 48-49Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 50-51Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 52-53Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 54-55Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 56-57Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 58-59Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 60-61Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 62-63Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 64-65Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 66-67Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 68-69Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 70-71Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 72-73Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 74-75Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 76-77Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 78-79Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 80-81Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 82-83Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 84-85Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 86-87Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 88-89Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 90-91Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 92