Loco-Revue n°28H novembre 2010
Loco-Revue n°28H novembre 2010
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°28H de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 66,6 Mo

  • Dans ce numéro : la peinture en modélisme.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
70 60 Chapitre 7 1 - Peindre… enfin ! L e moment est à présent venu de vous lancer. Vous allez à votre tour découvrir qu’un aérographe n’est pas l’outil capricieux et compliqué que certains amateurs peu soigneux ont pu vous décrire. Encore une fois, pas de précipitation : prenez votre temps, c’est le résultat seul qui compte. Check list Avant de peindre, il serait sage de procéder aux ultimes vérifications. Celles-ci concernent d’abord la peinture que vous souhaitez appliquer et ensuite, évidemment, le modèle à peindre.• La peinture que vous désirez appliquer devra être préparée avec soin. Elle sera longuement mélangée dans son pot d’origine, surtout s’il s’agit d’une teinte mate ou métallisée. Ensuite, elle sera suffisamment diluée à l’aide du produit le mieux adapté, puis vous la filtrerez soigneusement avant de l’introduire dans le godet de votre aérographe (voir chapitres 2 et 3).• Le modèle à peindre aura été soigneusement préparé comme expliqué au chapitre 4. Attention aux parties métalliques, dont le dégraissage (voire le désoxydage) doit être fait très soigneusement. N’oubliez pas non plus que sa surface doit être à la [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] température ambiante : trop froide, elle se couvrirait de condensation et n’accrocherait pas convenablement le film de peinture ou d’apprêt ; trop chaude, elle ne permettrait pas au film appliqué de s’étaler convenablement avant séchage. Enfin, juste avant de peindre, faites une dernière fois « le tour » du modèle, soufflette (ou gros pinceau doux pour aquarelle) en main pour chasser toute impureté qui aurait pu s’y déposer. Prêt ? Partez ! Lorsque vous êtes assuré que tout est prêt, mettez en marche votre source d’air comprimé, faites fonctionner votre aérographe à vide pour commencer, en actionnant plusieurs fois l’arrivée d’air afin d’éliminer les éventuelles poussières ou impuretés pouvant se trouver à l’intérieur. Ensuite, vous pouvez y introduire une petite quantité de la peinture préparée et vous entraîner d’abord sur une surface plane (carte plastique) afin de procéder au réglage air/peinture et distance de travail (entre 7 et 15 cm pour les travaux courants). Une fois tout cela déterminé avec soin, faites un nouvel essai sur un objet en volume cette fois (vieille caisse de wagon) pour affiner les réglages précédents. N’oubliez jamais : pas de panique, prenez votre temps, ces essais sont importants ; à ce stade, les erreurs, les problèmes de fonctionnement, les mauvais réglages, mauvais dosages, tout peut être corrigé sans que la finition de votre modèle ne soit compromise. Profitez-en également pour noter sur une fiche les renseignements suivants : type de peinture, teinte, dilution, réglages air/peinture, pression, distance de travail ; cela pourra vous resservir lors d’une prochaine séance et vous permettra par la même occasion d’étalonner avec précision votre aérographe. Après avoir, une dernière fois, épousseté votre modèle, vous pouvez entreprendre l’opération de peinture proprement dite. Enclenchez l’arrivée d’air avant l’arrivée de peinture (cas des aérographes double action), commencez à vaporiser en dehors du modèle puis déplacez l’aérographe en un mouvement parallèle et régulier se poursuivant au-delà du modèle comme indiqué par la figure 9. N’essayez surtout pas de recouvrir la surface trop rapidement, opérez toujours par fines couches croisées. Sur un modèle, certaines parties captent moins bien que d’autres le jet de peinture ; c’est le cas des recoins et creux divers, particulièrement nombreux sur les locomotives à vapeur par exemple. Le plus simple est de traiter ces
70 - L’autorail X 4200 en HO d’Electrotren, magnifiquement superdétaillé par Bernard Bransol. Ce modèle a été décrit dans LR 735. (Photo Bernard Bransol) 71 - Débit d’air et de peinture bien réglés, peinture correctement diluée puis filtrée, modèle bien préparé et épousseté, opérateur calme et serein… C’est parti ! Dans quelques minutes, la toiture de cette voiture UIC Roco sera pimpante. (Photo Laurent Caillier) 71 Figure 9 - Schéma de principe de l’utilisation d’un aérographe.• Commencer à vaporiser en dehors du modèle et s’arrêter de même, permet d’éviter le mouchetis qui se produit souvent, lorsqu’on presse ou lorsqu’on relâche la gâchette de contrôle. Pour les possesseurs d’aérographes à double action : toujours stopper l’arrivée de peinture avant l’arrivée d’air.• Tenir l’aérographe perpendiculairement à la surface à peindre et le déplacer parallèlement à celle-ci en un mouvement lent et continu permet d’éviter les coulures et la surcharge de certaines zones ; le film de peinture est ainsi plus régulier. Si la surface présente des reliefs, opérer en plusieurs couches croisées en orientant l’aérographe selon un angle de 60° environ par rapport à la surface à peindre.• Maintenir une distance toujours égale de l’aérographe par rapport à la surface traitée permet également d’obtenir un film régulier en épaisseur et en aspect de surface. Si l’on vaporise de trop près, on obtient un film trop épais, empâtant les détails et risquant d’occasionner des coulures presque toujours impossibles à rattraper. Si au contraire on vaporise de trop loin, on obtient un film granuleux dû aux particules de peinture qui arrivent presque sèches sur la surface et n’ont plus le pouvoir de s’étaler et de s’accrocher convenablement. Le même phénomène se produit si la surface à peindre est trop chaude ; évitez donc de peindre sous une lampe placée trop près ! • Lorsque viscosité, pression et distance convenables sont parfaitement réglées, vous devez pouvoir observer le jet de peinture arrivant sur le modèle, brillant, légèrement mouillé, déposant un film uniforme et lisse. Avec les peintures à séchage physique (acryliques à solvant et nitrosynthétiques), le séchage (apparent) suit pratiquement le passage de l’aérographe. [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 1Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 2-3Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 4-5Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 6-7Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 8-9Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 10-11Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 12-13Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 14-15Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 16-17Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 18-19Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 20-21Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 22-23Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 24-25Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 26-27Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 28-29Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 30-31Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 32-33Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 34-35Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 36-37Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 38-39Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 40-41Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 42-43Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 44-45Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 46-47Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 48-49Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 50-51Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 52-53Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 54-55Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 56-57Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 58-59Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 60-61Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 62-63Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 64-65Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 66-67Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 68-69Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 70-71Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 72-73Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 74-75Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 76-77Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 78-79Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 80-81Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 82-83Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 84-85Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 86-87Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 88-89Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 90-91Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 92