Loco-Revue n°28H novembre 2010
Loco-Revue n°28H novembre 2010
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°28H de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 66,6 Mo

  • Dans ce numéro : la peinture en modélisme.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
55 56 50 [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 57 58 55 - Les pinceaux ronds sont d’usage courant. Ici trois tailles en poils naturels : n°16 (diamètre 6 mm), 10 (diamètre 3,5 mm) et n°6 (diamètre 2,5 mm). (Photo Francis Marx) 56 - Les travaux courants sont faits avec un pinceau rond : ici, un modèle de taille moyenne. À droite, pinceau plat à poils souples servant à l’application de la terre à décor. (Photo François Fontana) 57 - Les pinceaux fins à poils longs sont destinés à la décoration de très petites surfaces. Pour nos travaux, deux tailles sont suffisantes : numéro O (diamètre 1,2 mm) et numéro 3/O (diamètre 0,8 mm). Tous deux sont dotés de poils naturels. (Photo Francis Marx) 58 - Les détails sont traités au pinceau fin, dont les poils longs et la touffe faisant office de réservoir à peinture permettent une grande souplesse de travail. (Photo YannBaude) proposent des pinceaux de bonne qualité : c’est le cas de Manet, de Léonard ou encore de Raphaël, gammes dont sont issus les modèles illustrés en marge… Mais quelle que soit la firme, on retrouve en gros toujours les mêmes catégories de pinceaux, lesquels se distinguent par la nature des poils (artificiels ou naturels, ce qui influe sur leur souplesse) dont ils sont dotés et par la forme de la touffe formée par ces poils. Cette forme, adaptée à un type d’usage précis, se décline en plusieurs tailles, chacune étant repérée par un numéro. Dans notre domaine, nous n’avons cependant pas besoin d’un échantillonnage très vaste de pinceaux. Ainsi, en matière de pinceaux plats, deux seront suffisants : un gros n°12 et un petit n°6 ; tous deux vous serviront à traiter les surfaces planes, notamment en matière de décor. Les pinceaux ronds classiques seront ceux que vous utiliserez le plus souvent ; ils serviront à exécuter tous les travaux courants sur supports de dimensions moyennes, dont la décoration ne justifi e pas la mise en œuvre de l’aérographe. Trois tailles (n°16, 10 et 6) sont amplement suffisantes et permettent de faire face à tous les besoins. Il vous faudra aussi des pinceaux fins à poils longs qui seront consacrés à la décoration des plus petites surfaces (figurines par exemple). Optez pour deux tailles : une très fine (par exemple n°3/0) et une fine (par exemple n°0). Enfin, n’oubliez pas d’acquérir des pinceaux à repique, spécialement indiqués pour les retouches. Notez que ces pinceaux ont généralement des poils plus courts et, surtout, non montés sous la forme d’une touffe, afin de retenir le moins de peinture possible. Ayez toujours deux de ces pinceaux à portée de main : par exemple,
comme pour les précédents, un numéro 3/0 et un numéro 0. Nous reviendrons sur ces deux derniers types de pinceaux au chapitre 8, lorsque nous parlerons des techniques de décoration complémentaire faites à la peinture. En prendre soin ! D’aussi bonne qualité soit-il, un pinceau doit toujours être traité avec soin, afin qu’il ne perde rien de ses qualités au fil du temps. Bien entretenu, il durera des années et surtout, il fera toujours du très bon travail. Comme nous venons de le voir, vous choisirez la taille d’un pinceau avec discernement et, surtout, vous ne l’utiliserez que pour peindre ! Un pinceau ne doit jamais servir à remuer une peinture, son manche doit également rester propre, ne le mordillez pas, ne le cassez pas non plus ; c’est lui qui apporte au geste du peintre à la fois la souplesse et la précision nécessaires. D’autre part, un pinceau doit toujours être méticuleusement nettoyé après usage afin que sa touffe de poils garde sa souplesse et sa forme. Ce nettoyage doit se faire aussitôt après chaque utilisation ; néanmoins, pendant les courts moments où il ne sert pas, on le suspendra dans un récipient contenant du diluant. On peut utiliser un modèle du commerce ou le bricoler très facilement soi-même à partir d’une boîte métallique, sur le bord supérieur de laquelle on aura soudé 60 trois ou quatre pinces crocodile. En fin de travail, se fera le nettoyage proprement dit. Dans un premier temps, on utilisera soit le diluant propre à la peinture mise en œuvre (voir tableau 1 au chapitre 2), soit plus économiquement l’un des produits de nettoyage mentionnés dans le tableau 3 du chapitre 2, en insistant plus particulièrement sur la partie haute des poils (talon) située près de la virole. C’est en effet du parfait nettoyage de cette zone que dépendent très souvent la durée de vie et la bonne conservation de la souplesse des poils d’un pinceau. Dans un deuxième temps, votre pinceau subira un nettoyage complémentaire à l’eau tiède savonneuse, afin d’ôter toute trace de solvant. Ensuite, rinçage et essuyage léger à l’aide d’un chiffon propre, ce qui par la même occasion redonnera sa forme première à la touffe de poils. La plupart du temps, les pinceaux sont vendus avec un petit cylindre transparent protégeant leur touffe de poils ; ne le jetez pas, au contraire, remettez le en place dès que le pinceau ne sert pas. Sachez enfin qu’un pinceau sur lequel on aura laissé durcir de la peinture ou du vernis s’avérera pratiquement irrécupérable, car même traité au décapant pour vieilles peintures du commerce, le talon (partie haute des poils) restera à jamais 59 - Les pinceaux à poils courts et dont la touffe est très peu prononcée sont des pinceaux dits « à repique3, autrement dit servant pour les retouches. Comme pour les modèles précédents, deux tailles sont suffisantes pour nous : n°O (diamètre 1,2 mm) et n°3/O (diamètre 0,8 mm). Ici encore, il s’agit de pinceaux à poils naturels. (Photo Francis Marx) 60 - Exécuter les travaux les plus fins, tels que retouches ou, comme ici, figuration de petites taches de rouille, exige l’emploi d’un pinceau à repique. (Photo Franck Tavernier) encrassé, faisant perdre une partie de sa souplesse à la touffe de poils. Un tel pinceau sera donc relégué aux tâches plus obscures, comme le nettoyage ou le décapage par exemple. Autre point important : le rangement de vos pinceaux devra se faire dans une boîte fermant bien : n’oubliez pas en effet que leurs poils, s’ils sont naturels, risquent d’être attaqués par les mites 59 [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 1Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 2-3Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 4-5Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 6-7Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 8-9Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 10-11Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 12-13Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 14-15Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 16-17Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 18-19Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 20-21Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 22-23Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 24-25Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 26-27Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 28-29Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 30-31Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 32-33Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 34-35Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 36-37Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 38-39Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 40-41Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 42-43Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 44-45Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 46-47Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 48-49Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 50-51Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 52-53Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 54-55Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 56-57Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 58-59Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 60-61Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 62-63Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 64-65Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 66-67Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 68-69Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 70-71Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 72-73Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 74-75Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 76-77Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 78-79Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 80-81Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 82-83Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 84-85Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 86-87Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 88-89Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 90-91Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 92