Loco-Revue n°28H novembre 2010
Loco-Revue n°28H novembre 2010
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°28H de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 66,6 Mo

  • Dans ce numéro : la peinture en modélisme.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 Une cabine à peinture simple et pas chère Si vous disposez d’un aérographe, vous vous devez de lui offrir son indispensable compagne : la cabine de peinture. En eff et, cette dernière vous permettra de travailler dans les meilleures conditions possibles en éliminant les odeurs de solvant et également le brouillard de peinture généré par l’aérographe. De plus, cette enceinte, que l’on maintiendra toujours propre, permettra, lorsqu’elle est inutilisée, d’entreposer hors poussière des modèles en cours de séchage. Enfin, elle ne vous coûtera pas plus cher qu’une belle voiture Corail fabriquée en Autriche. La structure générale La cabine que je vous propose peut sans problème accueillir vos plus gros modèles, car ses dimensions sont généreuses (voir figure). Pour les modèles plus petits, de telles dimensions sont bien entendu un atout, puisqu’on peut travailler sans gêne avec une totale liberté de mouvements. Toutefois, ces dimensions sont données à titre indicatif et les différentes cotes peuvent être adaptées à vos besoins. Classique, la structure est constituée de panneaux en contreplaqué de 10 mm d’épaisseur qui assurent une bonne rigidité à l’ensemble. Dans un A [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] souci de rapidité, les équerrages et assemblages se font par collage et vissage sur des tasseaux en pin de section carrée de 20 mm. Prenez soin - mais c’est évident - de découper les ouvertures circulaires du panneau F avant de l’installer. Lorsque les éléments sont prêts, on assemble d’abord A avec B etC, c’est-à-dire la base (plancher) avec les supports latéraux. Les bons équerrages seront obtenus par la mise en place de D (fond) et de E (plafond). Il ne reste plus qu’à visser (pour qu’il soit démontable) le support des extracteurs F. Nous sommes maintenant en possession d’une grosse boîte qu’il va falloir équiper. L’extraction d’air et l’éclairage La puissance relative d’un extracteur se mesure, non pas en watts, mais en débit (mètre cube par heure). Désirant obtenir une aspiration modulable, j’ai préféré installer deux extracteurs de débit 85 m 3 par heure plutôt qu’un système unique de puissance double. Chaque extracteur est commandé par un interrupteur spécifique. Côté intérieur de la cabine, j’ai installé un système destiné à supporter un filtre (ceux pour hottes aspirantes de cuisine sont parfaits), pour éviter tout phénomène d’encrassement des pales du ventilateur. Ce système fait appel à du profilé plastique en U (section 10 mm) que l’on trouve facilement dans les grandes surfaces de bricolage. Il est fi xé à la colle néoprène sur des tasseaux de section 10 par 30 mm encadrant les extracteurs sur trois côtés (photo C). Cela fait, il ne reste plus qu’à insérer le filtre, préalablement découpé aux bonnes dimensions, dans le cadre en profilés plastique. Lorsque la cabine est en service, l’autre face des extracteurs est dotée d’une gaine d’évacuation vers l’extérieur (photo D). L’éclairage est assuré par un tube fluo de 75 watts, tel qu’utilisé dans les cuisines ou dans les salles de bain. Celui-ci est livré avec un cache de protection évitant toute brûlure. Si vous le souhaitez, vous pouvez préférer un type de tube ne dégageant pas de chaleur. Plus coûteux, ce type de tube me semble toutefois peu utile à l’usage. Les finitions Devant être intégrée dans votre atelier, cette cabine de peinture se doit d’être présentable. Aussi est-il intéressant de la peindre dans une couleur s’harmonisant avec celle de votre envi- B
A - Une cabine à peinture facile et peu coûteuse à construire. À l’intérieur remarquez l’indispensable masque avec filtre spécifique pour solvants organiques. B - La cabine est en cours de construction. Il lui manque encore son bandeau frontal.C. Détail des extracteurs vu de l’intérieur. Remarquez le système porte-filtre. D. Détail des extracteurs côté extérieur. Celui de droite est déjà doté de sa gaine d’évacuation. ronnement. Pour ma part, j’ai choisi une peinture acrylique à l’eau (pas d’odeur, séchage rapide et nettoyage du pinceau à l’eau) de couleur marron chocolat. L’intérieur de la cabine est, pour sa part, peint en blanc, teinte permettant une bonne luminosité. Il ne reste plus qu’à poser le bandeau frontal (pièce G) pour cacher le tube fluo de l’éclairage, ce qui renforcera encore l’intensité lumineuse à l’intérieur de votre œuvre. Bonne peinture ! Texte et illustrations : Laurent Caillier 60 cm C D A (Plancher) - 60 x 80 cm 35 cm B + C (Faces latérales) 60 cm 35 cm D (Fond) - 35 x 82 cm E (Plafond) - 35 x 82 cm 10 cm F (Support des extracteurs) - 35,4 x 82 cm G (Bandeau frontal) - 12 x 82 cm [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 1Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 2-3Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 4-5Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 6-7Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 8-9Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 10-11Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 12-13Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 14-15Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 16-17Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 18-19Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 20-21Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 22-23Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 24-25Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 26-27Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 28-29Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 30-31Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 32-33Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 34-35Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 36-37Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 38-39Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 40-41Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 42-43Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 44-45Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 46-47Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 48-49Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 50-51Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 52-53Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 54-55Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 56-57Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 58-59Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 60-61Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 62-63Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 64-65Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 66-67Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 68-69Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 70-71Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 72-73Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 74-75Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 76-77Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 78-79Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 80-81Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 82-83Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 84-85Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 86-87Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 88-89Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 90-91Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 92