Loco-Revue n°28H novembre 2010
Loco-Revue n°28H novembre 2010
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°28H de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 66,6 Mo

  • Dans ce numéro : la peinture en modélisme.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Page 5 : Chapitre 1 1. La peinture, qu’est-ce que c’est ? - Le liant - Les constituants solides : pigments et charges - Le solvant, le diluant et les additifs 2. Les produits annexes : vernis, apprêts et enduit 3. Peinture « grandeur « et peinture « miniature » : ne pas confondre ! - Effets d’épaisseur et effet d’éloignement Page 9 : Chapitre 2 1. Quelques grandes familles de peinture : apprenons à les reconnaître - Les glycérophtaliques - Les acryliques à solvant - Les nitrosynthétiques - Les alkydes - Les acryliques à l’eau 2. Mise en œuvre : quels diluants pour quelles peintures ? 3. Quelques précisions importantes 4. À propos des nettoyants et des décapants Hors-texte : Attention à la transparence ! Page 18 : Chapitre 3 1. Ouvrons les pots ! - Des teintes ferroviaires françaises - Teintes d’usage général et vernis 2. Manipuler peintures et couleurs sans s’embrouiller - La coloristique - Pour vos mélanges, une unité de mesure simple : la goutte ! - Les dilutions, une affaire de dosage - Base matante et antisilicone 3. La conservation des peintures : quelques précautions suffisent - L’entretien des pots, stockage, agitation et filtration Hors-texte : Informations complémentaires au tableau 5 Hors-texte : Diluer les peintures acryliques à l’eau : les bonnes méthodes et les bons produits Page 31 : Chapitre 4 1. La préparation de la surface à peindre - Le décapage - Le dégraissage - Le désoxydage - Le sablage - L’apprêt de fond - L’apprêt de finition - L’enduit - Le ponçage 2. Quelle chronologie adopter ? 3. Le masquage - Rubans adhésifs et masques liquides - À chacun ses techniques - Le démasquage Hors-texte : Comment sabler vos modèles Hors-texte : Construisez un bac de sablage 4 Sommaire [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] Page 43 : Chapitre 5 1. Des outils à construire soi-même - Le support à main : ultra-simple et très efficace - Le support sur plateau tournant : des possibilités accrues - La cabine à peinture, l’une des pièces maîtresses de votre atelier - Des outils en carton 2. Pas de peinture sans pinceaux - Bien choisir vos pinceaux et en prendre soin - Quelques trucs pour bien peindre au pinceau Hors-texte : Construisez votre cabine à peinture Page 53 : Chapitre 6 1. L’aérographe - Un outil à démythifier absolument - Une famille nombreuse :. Les aérographes simple action et double action. Les aérographes à mélange interne. Les aérographes à mélange externe. À l’heure du choix 2. Pas d’aérographe sans air comprimé - L’aérosol, simple mais peu fiable - Le compresseur, pratique et économique à l’usage. Hors-texte : Aztek, la révolution Page 60 : Chapitre 7 1. Peindre... Enfin ! - Check list : vérifions peinture et modèle - Prêt ? Partez ! - Le nettoyage de l’aérographe 2. Les troubles de fonctionnement et leurs remèdes - Pas d’arrivée d’air - Pas d’arrivée de peinture ou débit irrégulier - La peinture coule - La peinture file - Le film appliqué est inégal Hors-texte : La peinture en aérosol, mode d’emploi Hors-texte : Connaissez-vous le nettoyage aux ultrasons ? Page 67 : Chapitre 8 1. La décoration complémentaire de vos modèles. - Deux procédés : peinture et motifs rapportés 2. Décoration complémentaire à l’aide de peinture - Tire-ligne, pinceau et plume 3. Décoration complémentaire à l’aide de transferts - Les opérations préliminaires - Appliquer des transferts à l’eau - Appliquer des transferts à sec 4. Fabriquez vos propres transferts - Des transferts à la découpe - Les planches vierges pour décalques 5. Et si l’on patinait ? - Poudrage, brossage à sec, lavis et voile Adresses utiles. Glossaire des termes techniques utilisés
1 1 - La peinture, qu’est-ce que c’est ? Pour bien utiliser un produit quel qu’il soit, il est nécessaire de le connaître. La peinture n’échappe pas à cette règle et pour en tirer le meilleur parti, il faut savoir comment elle « fonctionne », comment elle passe de l’état du liquide crémeux plus ou moins épais que l’on découvre à l’ouverture du pot, à celui d’une pellicule protectrice, dure, régulière et adhérente recouvrant finalement nos modèles. Pour comprendre ce phénomène de transformation et pouvoir le maîtriser, voyons quels sont les éléments constitutifs d’une peinture. Ceux-ci peuvent être classés en quatre catégories : le liant, les constituants solides, le solvant et le diluant. Le liant C’est l’élément essentiel, milieu de suspension responsable de la formation du film, responsable de l’adhérence. Il est l’« âme » de la peinture. Il existe une grande variété de liants et la plupart du temps une peinture est désignée par le nom du liant qu’elle contient. Selon leur composition chimique, tous les liants ne se transforment pas en film selon le même processus. La connaissance de ce processus est capitale, car elle va nous per- mettre d’utiliser correctement une peinture, de savoir avec quel diluant la fluidifier, avec quel produit la décaper, etc. Les constituants solides : pigments et charges En suspension dans le liant, ils sont destinés à le colorer ou à lui procurer certaines autres caractéristiques particulières. Les plus connus sont naturellement les pigments, parce qu’ils déterminent la couleur du produit. Ce sont des particules solides, amenées par micronisation à l’état finement pulvérulent pour pouvoir être intimement incorporé au liant. De la qualité et de la couleur des pigments vont dépendre la teinte et le pouvoir couvrant du produit ainsi constitué. Certaines peintures contiennent également ce qu’on appelle des charges. Ces charges se présentent elles aussi sous la forme de pigments, ceux-ci étant utilisés ici non pour leur couleur, mais en raison de leur composition chimique qui procure à la peinture des caractéristiques originales. On trouve ainsi des pigments inhibiteurs de corrosion, utilisés pour préparer les peintures anticorrosion. Certaines charges servent aussi à atténuer la Chapitre - Un train passe et nous invite à découvrir comment bien peindre nos modèles… Derrière la 2D2 9135 Jouef subtilement patinée, une voiture B 4 D ex-PLM, construite en carte plastique sur base Jouef par Bernard Bransol. Ce modèle a été décrit dans notre hors série « Construisez votre matériel roulant HO ». (Photo Bernard Bransol) brillance du film de peinture : c’est le cas de la base matante. D’autres servent à augmenter le pouvoir de « remplissage » d’une peinture, notamment lorsque celle-ci doit servir d’apprêt de surfaçage, produit nécessaire au nivellement des surfaces imparfaites. Le solvant, le diluant et les additifs• Le solvant assure la dispersion optimale des pigments dans le liant ; il est incorporé à la peinture au moment de sa fabrication.• Le diluant sert à amener la peinture à la consistance favorable à sa bonne mise en œuvre. Une certaine quantité de diluant est en général incorpo- [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 1Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 2-3Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 4-5Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 6-7Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 8-9Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 10-11Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 12-13Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 14-15Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 16-17Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 18-19Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 20-21Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 22-23Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 24-25Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 26-27Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 28-29Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 30-31Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 32-33Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 34-35Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 36-37Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 38-39Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 40-41Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 42-43Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 44-45Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 46-47Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 48-49Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 50-51Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 52-53Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 54-55Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 56-57Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 58-59Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 60-61Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 62-63Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 64-65Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 66-67Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 68-69Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 70-71Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 72-73Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 74-75Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 76-77Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 78-79Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 80-81Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 82-83Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 84-85Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 86-87Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 88-89Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 90-91Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 92