Loco-Revue n°28H novembre 2010
Loco-Revue n°28H novembre 2010
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°28H de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 66,6 Mo

  • Dans ce numéro : la peinture en modélisme.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
de fond de garder son épaisseur ; ainsi il ne sera pas fragilisé.• Les zones de soudures seront nettoyées au fur et à mesure du montage. Construire propre, poncer finement la moindre bavure, évitent bien des soucis au moment de la préparation finale. Sur un modèle en kit, certaines zones sont parfois rendues très difficiles d’accès par l’avancement de l’assemblage. Il faut donc être prévoyant en les nettoyant avant ! Dans le cas contraire, utiliser 38 [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] un stylo à fibre de verre, outil très efficace qui fait merveille dans les recoins les moins accessibles.• Lorsque vous fi gnolez une surface (métal ou plastique) destinée à être peinte, ne cherchez pas à obtenir un poli « miroir » qui empêcherait l’apprêt ou la peinture d’adhérer convenablement. Si vous utilisez un produit à récurer (le Cif ou l’Ajax par exemple) sachez qu’ils laissent à la surface un infime dépôt poudreux qu’il faut ensuite éliminer avec soin. Par contre n’employez surtout pas de produits de brillantage genre Miror, car presque tous contiennent des silicones. Destinés à augmenter la brillance, ces composants sont très difficiles à éliminer et peuvent altérer le film de peinture qui sera appliqué ensuite sur la surface en y créant des zones de brillance différente ou, plus caractéristique encore, des myriades de minuscules cratères dont nous avons parlé au chapitre 3. Pour fignoler une surface sans risque, préférez la fine laine d’acier. Tableau 10 - Chronologie de la préparation des surfaces avant peinture Type de Etat de 1 re étape 2 e étape 3 e étape 4 e étape 5 e étape 6 e étape 7 e étape 8 e étape support la surface Matières peinte décapage dégraissage si surface plastiques (si nécessaire) parfaite : courantes peinture (polystyrène, si surface ponçage dégraissage peinture ABS…) imparfaite : apprêt de finition/enduit brute dégraissage si surface et dépolissage parfaite : peinture si surface ponçage dégraissage peinture imparfaite : apprêt de finition/enduit Résines peinte décapage dégraissage apprêt si surface (si nécessaire) de fond parfaite : peinture si surface ponçage dégraissage peinture imparfaite : apprêt de finition/enduit brute dégraissage apprêt si surface et dépolissage de fond parfaite : peinture si surface ponçage dégraissage peinture imparfaite : apprêt de finition/enduit Métaux peinte décapage dégraissage sablage apprêt de fond si surface (si nécessaire) parfaite : peinture si surface imparfaite : ponçage dégraissage peinture apprêt de finition/enduit brute désoxydage sablage apprêt de fond si surface parfaite : peinture si surface ponçage dégraissage peinture imparfaite : apprêt de finition/enduit
2 - Quelle chronologie adopter ? À présent que nous connaissons chacune des opérations nécessaires à la bonne préparation d’un modèle avant peinture, il importe de déterminer dans quel ordre nous allons les exécuter. Or, cet ordre est variable, il n’est pas le même si le support est brut ou s’il est peint, s’il est en plastique ou en métal, si sa surface est parfaite ou si elle montre des défauts devant être corrigés… Pour vous simplifier la tâche, reportez-vous au tableau 10, dans lequel sont regroupés les principaux cas que vous pourrez rencontrer avec, pour chacun d’eux, la chronologie de préparation à adopter. Quelques précisions d’ordre général : 3 - Le masquage On utilise ce procédé à chaque fois que l’on doit peindre un modèle présentant une juxtaposition de plusieurs teintes, ce qui est presque toujours le cas avec les autorails par exemple et en général avec tous les matériels modernes. Il s’agit d’une opération souvent délicate à mener à bien, en particulier dès qu’on se trouve en présence de surfaces réduites présentant de nombreuses irrégularités de relief (joints, rivets, bordures…). En outre, certaines décorations exigent des caches aux formes particulières (moustaches de visibilité par exemple) ce qui complique encore le travail. Voyons quels sont les différents moyens pour mener à bien ce travail. Les rubans adhésifs• La mention « dégraissage » sous-entend le dégraissage proprement dit, le rinçage et le séchage.• Le dépolissage des matières plastiques (résine comprise) est plus particulièrement recommandé sur celles ayant subi un moulage, comme les pièces d’un kit par exemple.• En principe, l’enduit s’applique toujours après l’apprêt de finition car c’est ce dernier qui révèle l’emplacement des creux à combler. Toutefois, sur les matières plastiques, on peut aussi l’employer avant. Quelques précisions à propos des métaux : • Les étapes que sont le grattage des soudures, le ponçage des arêtes vives, etc, sont considérées 33 Le produit le plus courant, celui auquel on pense immédiatement dès que l’on a un masquage à faire, c’est bien entendu le ruban adhésif transparent, que l’on trouve partout, mais dont la trop forte adhérence dans sa qualité standard en interdit la pose sur un film de peinture fragile ou n’ayant pas bénéficié d’un temps de séchage suffisant. Pour pouvoir utiliser sans risque ce type de ruban adhésif, on affaiblira la force de son revêtement adhésif en l’appliquant d’abord sur une surface lisse et propre (plaque de verre) ou en frottant sa surface adhésive sur le bord de la table de travail. On peut aussi opter pour du ruban repositionnable (genre Scotch Magic Tape réf. 811), un produit dont la faible adhérence est un atout, sauf peut être lorsqu’on doit l’utiliser sur des surfaces tourmentées (lignes de rivets par exemple) où son manque d’adhérence risque de poser problème. Mentionnons aussi le ruban adhésif finement crêpé Tesa semi-crêpe de 19 mm de largeur, produit spécialement étudié pour les masquages délicats sur petites surfaces. Il s’agit de la variété la plus fine de ce fabricant et la mieux adaptée à nos besoins : adhésif peu puissant, mais très efficace et ruban doué d’une déformabilité importante lui permettant d’épouser les formes et les contours les plus « acrobatiques ». Attention, ne confondez pas ce produit avec la référence standard que l’on trouve en droguerie et qui, fortement crêpée, ne permet pas de réaliser des masques précis présentant des bordures nettes et étanches. Le seul défaut du Tesa-Krepp- c’est aussi celui de beaucoup de rubans adhésifs - réside dans son épaisseur trop importante, pouvant être à l’origine d’une démarcation peu esthétique de la teinte appliquée en favorisant une accumulation de peinture le long du masque. Pour éviter cet inconvénient, on aura soin de peindre suivant un angle précis comme indiqué par la figure 2. Autre produit de la gamme Tesa : la référence 4334 pour le masquage de pré- comme faisant partie de la construction et ne sont donc pas mentionnées dans le tableau 10.• La mention « désoxydage » sous-entend le désoxydage proprement dit, la neutralisation, le rinçage et le séchage.• Le tableau 10 inclut l’étape du sablage, opération qui n’est pas indispensable mais néanmoins conseillée.• Après sablage, certains modélistes peignent directement sans appliquer d’apprêt de fond.• Sur les modèles métalliques présentant des assemblages collés, ainsi que sur le métal blanc, le sablage ne doit pas être trop appuyé. 33 - Dans le commerce, on trouve de nombreuses variétés de rubans adhésifs repositionnables, spécialement prévus pour nos travaux. Un exemple avec deux marques bien connues : à gauche du ruban Tesa ; à droite des produits Tamiya convenant mieux pour les travaux les plus précis. À noter que Tesa propose également du ruban de masquage de précision sous référence 4334. (Photo Franck Tavernier) Figure 2 - Lorsqu’on peint sur une surface partiellement masquée, il faut toujours orienter le jet de peinture selon un angle, comme indiqué ici, de manière à ne pas créer une démarcation inesthétique le long du masque. [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 1Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 2-3Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 4-5Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 6-7Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 8-9Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 10-11Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 12-13Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 14-15Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 16-17Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 18-19Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 20-21Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 22-23Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 24-25Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 26-27Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 28-29Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 30-31Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 32-33Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 34-35Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 36-37Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 38-39Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 40-41Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 42-43Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 44-45Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 46-47Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 48-49Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 50-51Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 52-53Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 54-55Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 56-57Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 58-59Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 60-61Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 62-63Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 64-65Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 66-67Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 68-69Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 70-71Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 72-73Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 74-75Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 76-77Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 78-79Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 80-81Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 82-83Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 84-85Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 86-87Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 88-89Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 90-91Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 92