Loco-Revue n°28H novembre 2010
Loco-Revue n°28H novembre 2010
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°28H de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 66,6 Mo

  • Dans ce numéro : la peinture en modélisme.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 Construisez un bac de sablage Le sablage à l’air libre est à déconseiller pour plusieurs raisons:• La poudre de corindon, en raison de sa finesse, est extrêmement volatile et il est dangereux de respirer l’air qui en contiendrait en suspension. En conséquence, porter un bon masque est indispensable ! • Tout comme vos poumons, votre compresseur n’apprécierait pas du tout de devoir aspirer de la poudre de corindon et risquerait de tomber en panne rapidement. Il en est de même pour tous les objets vous entourant et comportant des mécanismes : pendule, perceuse, tour ; et, bien sûr, modèles réduits.• La poudre de corindon est relativement onéreuse et il serait dommage de la disperser. Construire un bac de sablage permet donc de la conserver et de la réutiliser, en général jusqu’à cinq fois de suite. Pas plus, car elle finit par se charger d’impuretés, ce qui altère son efficacité. Elle est aussi sensible à l’humidité et finit par boucher la buse de la sableuse. C’est pour toutes ces raisons qu’il est utile de pouvoir disposer d’un bac de sablage, accessoire par ailleurs simple à confectionner. Procurez-vous un bac en plastique d’une taille supérieure de 30% à la pièce la plus longue à sabler (le mien mesure approximativement 40 cm x 60 cm). Sa bordure supérieure reçoit un boudin de caoutchouc autocollant (type « isolation portes et fenêtres ») sur lequel vient se poser une plaque de verre en guise de couvercle. Pendant le sablage, elle est maintenue en place par quatre pinces à linge. Le bac est percé de trois ouvertures de 11 cm de diamètre. Deux d’entre elles sont munies de bavettes en mousse fine ou en caoutchouc, fixées par du ruban adhésif. C’est dans ces ouvertures que vont passer vos mains, gantées comme il se doit. J’ai opté pour des gants aux manchettes suffisamment longues, afin de protéger mes avant-bras. Il s’agit de gants de soudeur dans lesquels je ne transpire pas, mais qui, du fait de leur épaisseur relative, ne facilitent pas la préhension des petites pièces. La troisième ouverture est munie d’un ventilateur utilisé comme aspirateur afin de mettre le bac en dépression. Le modèle utilisé est du type employé pour équiper les hottes aspirantes. Il est muni d’un filtre de même provenance pour retenir la poudre à l’intérieur du bac. Afin que ce filtre ne soit lui-même aspiré par le ventilateur, j’ai intercalé une grille en plastique récupérée sur un seau de peinture en bâtiments. Le tout est inséré dans des profilés d’aluminium en U. Naturellement, un peu de poudre arrive à passer au travers du filtre, mais en quantité très limitée et dans une direction précise ce qui permet d’en éviter la dispersion. De temps en temps, il faut nettoyer le filtre ainsi que les pales du ventilateur. B [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] J’alimente ce dernier en 110 V, car la dépression obtenue à l’intérieur du bac est suffisante ; de même la quantité de poudre expulsée est très faible. Telle que je l’ai construit, mon bac de sablage m’a coûté une soixantaine d’euros. Bien entendu, il convient d’y ajouter le prix de la sableuse et celui de la poudre de corindon, dont un litre (soit 1,8 kg), à raison de cinqutilisations au maximum, permet de traiter trois wagons de marchandises en 0 et dix en H0. Texte et photos : Pascal Duhamel A - Tout ce qu’il faut pour sabler un modèle : le bac confectionné à partir d’une caisse en plastique, la sableuse et son flacon de poudre de corindon (Badger) ainsi que le modèle à traiter (couvert Haxo Modèle au 1/43,5). B - Le système d’aspiration du bac de sablage. Dans les profilés en U disposés derrière le ventilateur, viendront se glisser la grille (en haut), puis le filtre (à droite). C - Le bac est terminé, l’opération de sablage pourra commencer dès que le couvercle vitré sera en place. A C
28 29 tance. Hier réservé aux professionnels, le sablage est aujourd’hui à la portée de tous, car les outils nécessaires, plus largement diffusés, sont proposés à des prix raisonnables. Ainsi, on trouve des sableuses à moins de 70 euros. Ce type d’instrument fonctionne comme un pistolet à peinture, mais projette de la poudre abrasive. En hors-texte, Pascal Duhamel vous en dit plus sur le sablage et vous explique aussi comment construire vousmême et à bon compte un bac de sablage dont les dimensions généreuses permettent de sabler des modèles au 1/43,5. Notez qu’il existe toutefois dans le commerce des cabines de sablage prêtes à l’emploi. La plus étonnante est certainement celle proposée par la firme allemande Böhler. En effet, cette cabine est livrée complète avec sableuse intégrée et ne nécessite pas l’emploi d’un compresseur. Pour la faire fonctionner, il suffit de raccorder simplement son bac (dimensions intérieures : 260 x 220 x 150 mm) à un aspirateur domestique que l’on aura préalablement doté d’un sac à poussière neuf. Une fois mis en marche, l’aspirateur crée une dépression importante dans le bac et fait fonctionner la sableuse. Le travail terminé, on extrait le sable du sac de l’aspirateur, et on le fi ltre à l’aide du tamis fourni, en vue d’une prochaine utilisation. La cabine Böhler est vendue moins de 250 euros. L’apprêt de fond L’apprêt de fond est un produit destiné à la préparation des surfaces métalliques, sur lesquelles il s’accroche très fortement, assurant ainsi une bonne tenue de la finition qui le recouvrira ensuite. Cette accroche est due au développement de forces à la fois physiques et chimiques. Les forces physiques sont le fait du liant résineux utilisé, très largement prédominant dans le produit. Quant aux forces chimiques, elles sont souvent dues à la présence dans la composition d’une petite proportion d’acide phosphorique, qui renforce l’adhérence, d’où le nom d’apprêt « phosphatant » donné à ce type de produit. Autre catégorie d’apprêt de 28 - Certaines sableuses sont vendues intégrées à un bac de sablage, témoin celle proposée par la firme Böhler. À noter que cette sableuse, qui coûte 215 euros environ, ne nécessite pas l’emploi d’un compresseur, car elle fonctionne en dépression par simple raccordement de son bac à un aspirateur ménager. (Photo Böhler) 29 - Comme dirait l’humoriste de service : « L’apprêt s’applique avant… ». De gauche à droite : l’apprêt de fond (on dit aussi « apprêt d’accrochage » ou « primer ») d’ABE, de Railcolor et d’Interfer. Puis l’apprêt de surfaçage (on dit aussi « apprêt de finition ») de Railcolor et d’Interfer. (Photo Jean-Paul Quatresous) fond : l’apprêt chromato-phosphatant qui contient, en plus, des pigments de chromate de zinc (reconnaissables à leur nuance jaune verdâtre lorsque la base n’est pas teintée par ailleurs) qui sont des inhibiteurs de corrosion. Bien que spécialement Tableau 8 - Les apprêts de fond Vendu sous l’appellation Proposé par Catégorie Type Préparation Remarques Primer phosphatant Railcolor (AMF 87) Phosphatant Ni Produit (réf. P511)• Nettoyage/décapage : acétone (mono composant) prêt à l’emploi. Si besoin,• Couleur blanche diluer avec diluant P502 Railcolor Primer ABE Chromato-phosphatant AS 1 part produit (réf. 618)• Nettoyage/décapage : acétone (mono composant) + 2 à 2,5 parts de diluant pour• Couleur grise peinture acrylique à solvant ou nitrosynthétique Primer Aérographes Chromato-phosphatant AS 1 part produit (réf. 618)• Nettoyage/décapage : acétone Services (mono composant) pour + 2 à 2,5 parts de diluant• Couleur grise peinture acrylique à solvant ou nitrosynthétique Apprêt phosphatant Interfer Phosphatant AE 1 part de produit pour 3 parts• Nettoyage/décapage : acétone (mono composant) d’eau déminéralisée• Couleur blanche environ AE : acrylique à l’eau. AS : acrylique à solvant. Ni : nitrosynthétique. [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 1Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 2-3Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 4-5Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 6-7Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 8-9Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 10-11Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 12-13Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 14-15Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 16-17Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 18-19Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 20-21Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 22-23Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 24-25Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 26-27Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 28-29Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 30-31Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 32-33Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 34-35Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 36-37Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 38-39Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 40-41Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 42-43Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 44-45Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 46-47Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 48-49Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 50-51Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 52-53Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 54-55Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 56-57Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 58-59Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 60-61Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 62-63Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 64-65Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 66-67Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 68-69Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 70-71Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 72-73Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 74-75Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 76-77Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 78-79Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 80-81Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 82-83Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 84-85Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 86-87Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 88-89Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 90-91Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 92