Loco-Revue n°28H novembre 2010
Loco-Revue n°28H novembre 2010
  • Prix facial : 15 €

  • Parution : n°28H de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 66,6 Mo

  • Dans ce numéro : la peinture en modélisme.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
14 15 18 Chapitre 3 1 - Ouvrons les pots 14 - Cette magnifique automotrice Z 4900, construite de toutes pièces en HO par Bernard Bransol, a été décrite dans LR 721 et 722. Elle a été peinte avec des peintures nitrosynthétiques et acryliques à solvant. Les marquages en transferts à sec proviennent d’une planche spécifique éditée spécialement, à l’époque, par LR Presse (réf. LR 02. fabrication Coll’O Doc). (Photo Bernard Bransol) [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 15 - Quelle satisfaction que de pouvoir disposer d’un nuancier très riche, fait de teintes anciens réseaux et SNCF pour décorer notre matériel ! Quelques exemples avec les peintures nitrosynthétiques et alkydes Railcolor (AMF 87), les peintures acryliques à solvant Interfer et ABE. Notez qu’Interfer remplace peu à peu toutefois ce type de produit par des peintures acryliques à l’eau. À noter qu’Aérographes Services propose lui aussi un nuancier de teintes acryliques à solvant. La Pershing Model Loco illustrée ici a été décrite dans LR 549. (Photo Jean-Paul Quatresous) À présent que vous en savez plus sur les différents composants d’une peinture et sur les diverses familles de produits que vous serez appelé à utiliser, il est temps d’entrer dans le vif du sujet : la couleur ! Des teintes ferroviaires françaises Pendant longtemps, les modélistes ferroviaires ont été obligés de préparer leurs teintes eux-mêmes, car rien ou presque n’existait sur le marché des peintures miniatures, marché alors essentiellement tourné vers la décoration des automobiles, avions, bateaux et figurines. Depuis, les choses ont évolué, et les modélistes ferroviaires disposent
Informations concernant le tableau 5 Certaines teintes mentionnées dans le tableau 5 (pages suivantes) méritent quelques précisions quant à leur domaine d’utilisation. Outre les indications figurant éventuellement dans l’appellation donnée à ces teintes par leur distributeur (voir colonne « vendue sous l’appellation »), vous trouverez ci-dessous quelques informations complémentaires. Notez également que certains distributeurs utilisent une même teinte pour plusieurs destinations ; parfois judicieusement, parfois par simplification. A1 - Utilisable pour certaines voitures salons et couchettes PLM. A2 - Teintes appliquées sur les engins diesel anciens : 040 DG (futures BB 66000), 060 DB (CC 65000, fourgons chaudières)… A3 - Indication Interfer : « Teinte identique à celle utilisée par Lima sur ses BB 67000. » A4 - Livrée En Voyage. A5 - Indication Railcolor : « Porte-autos années 50. » A6 - Indication Railcolor : « Bière Le Pêcheur. » B1 - Locomotives et voitures après 1961. B2 - Voitures UIC-Y, DEV et USI. B3 - Locomotives et voitures avant 1961. B4 - Teinte appliquée notamment sur les BB 16500, 8500, 17000 et 25500. B5 - Teinte utilisée pour la partie haute de la caisse sur les BB 9003 et 9004 en livrée d’origine. B6 - Teinte utilisée pour la partie basse de la caisse sur les BB 9003 et 9004 en livrée d’origine. B7 - Livrée locomotives Fret. B8 - Correspond au vert AL. Indications Railcolor : « Conteneurs CNC. » B9 - Indication Interfer : « Bandes inclinées sur portes voyageurs TGV-A, TGV-R, et TGV PSE rénovés, navettes Tours - St Pierre-des-Corps (RIO). » B10 - Indication Railcolor : « Voitures Est, Nord et autorails Nord. » B11 - Indication Railcolor : « Intérieur voitures et autorails anciennes compagnies et SNCF. » B12 - Parois intérieures des autorails anciens, y compris sur les réseaux secondaires à voie métrique. Également utilisée dans certaines voitures voyageurs. C1 - Indication Railcolor : « Bandes de visibilité diesel à partir de 1961, PTT… » C2 - Intérieurs de cabines, compartiments moteurs et de service des locomotives diesel, électriques et des autorails. C3 - Indication Railcolor : « RGP, X2800 Aunis, ABJ3 et Picasso de commandement. » C4 - Indication Railcolor : « Bandes de visibilité sur diesel avant 1961. » C5 - Indication Interfer : « Beige autorail ancien (Picasso notamment). » C6 - Indication Railcolor : « RGP, RTG, locos Arzens… » C7 - Indication Railcolor : « Conteneurs CNC » C8 - Autorails SY 01 à 04 des CP en livrée d’origine. C9 - Haut de caisse des Billard du Mastrou, ABH et locos Brissonneau des CP. aujourd’hui d’un choix intéressant de teintes permettant d’envisager la décoration de toutes sortes de matériels français : SNCF, anciens réseaux, chemins de fer secondaires… Le tableau 5 regroupe la quasi-totalité des teintes disponibles à l’heure actuelle (mi-2010), avec, pour chacune d’elles, entre autres indications : l’appellation officielle lorsque celle-ci existe ou est connue, l’appellation (parfois fantaisiste) sous laquelle elle est vendue, le nom de la firme qui la diffuse, le type du liant qui la compose, ainsi que quelques informations sur son domaine d’utilisation lorsque cela est nécessaire. D’autres teintes d’usage général C10 - Indication Railcolor : « Bas de caisse voitures 2 e classe PLM. » C11 - Indication Railcolor : « Voitures Pullman ; intérieurs de 1 re classe des voitures SNCF. » D1 - Indication Railcolor : « Locos en décoration Arzens. » D2 - Indication Railcolor : « SNCF 1950. » D3 - Indication Railcolor : « Locomotives compound Nord. » D4 - Indication Railcolor : « Bas de caisse voitures 3 e classe Est. Reproduction du ton cuir pour les aménagements intérieurs. » D5 - Indication Railcolor : « Moleskine brun orangé. » D6 - Indication Railcolor : « Wagons Poste après 1950. » D7 - Indication Railcolor : « Caisse des wagons PO. » D8 - Indication Railcolor : « Wagons PLM GV, Etat. » E1 - Indication Railcolor : « Traverses de chocs locomotives. » E2 - Indication Railcolor : « Autorails années 40/50, Capitole, 6500, 15000… ». Peut aussi servir pour évoquer le rouge des autorails Est. E3 - Le rouge des autorails SNCF. S’utilise aussi pour peindre le matériel en livrée rouge TER. E4 - Indication Railcolor : « Bas de caisse voitures 1 re classe PLM. » E5 - Indication Railcolor : « Poste avant 1950. » E6 - Indication Interfer : « Bandes inclinées sur portes voyageurs TGV-A, TGV-R, et TGV PSE rénovés, navettes Tours - St Pierre-des-Corps (RIO. » E7 - Livrée En Voyage. F1 - Livrées régionales TER sur RGP, X 2100, X 4300, Z2, ainsi que livrées expérimentales sur locomotives diesel et électriques. Indication Railcolor : « Corail, TER, X 2800… » F2 - Haut de caisse des autorails anciens SNCF. Convient aussi pour évoquer la teinte du haut de caisse des autorails Etat, PO, PLM et CFD. Indication Railcolor : « Wagons Transcéréales. » F3 - Indication Railcolor : « Voitures 160, wagons STVA, toitures autorails Nord. » F4 - Livrée d’origine des BB 12000/13000 et CC 14000/14100. La teinte gris bleuté clair proposée par Interfer correspond à la nuance utilisée par Märklin/Trix. F5 - Châssis des locomotives diesel et électriques avant utilisation du gris ardoise 807. F6 - Caisses des wagons Régime Ordinaire du PLM après 1900. F7 - Caisse des wagons Midi. Également wagons PLM avant 1900, avec ferrures et montants métalliques peints en noir. F8 - Caisse des wagons Nord et Ouest. Certaines chaudières et abris de machines Ouest/Etat. F9 - Indication Railcolor : « Livrée Azur Desmarais. » F10 - Indication Railcolor : « Trains de travaux. » F11 - Indications Interfer : « Infrastructures : poteaux caténaire, mâts de signaux, leviers d’aiguilles, garde-corps… La teinte claire est chronologiquement plus récente, mais les deux cohabitent encore de nos jours. » Naturellement, lors de vos travaux, vous serez amené à utiliser d’autres teintes que celles spécialement réservées au matériel roulant. Il vous faudra des couleurs d’usage général. Vous trouverez donc dans le tableau 6 quelques exemples de gammes intéressantes parce que largement diffusées pour la plupart, constamment disponibles et de qualité reconnue. La gamme des peintures glycérophtaliques Humbrol en est une parfaite illustration, avec largement plus d’une centaine de teintes auxquelles il faut ajouter celles de la gamme Metalcote. Pour réussir avec ces dernières, trois conditions : mélanger les pigments très longtemps à l’intérieur de leur pot, appliquer la peinture à l’aérographe sans la diluer et travailler sur une surface parfaitement polie. Autres gammes intéressantes [HORS SÉRIE LOCO-REVUE 20] 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 1Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 2-3Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 4-5Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 6-7Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 8-9Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 10-11Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 12-13Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 14-15Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 16-17Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 18-19Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 20-21Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 22-23Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 24-25Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 26-27Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 28-29Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 30-31Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 32-33Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 34-35Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 36-37Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 38-39Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 40-41Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 42-43Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 44-45Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 46-47Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 48-49Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 50-51Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 52-53Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 54-55Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 56-57Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 58-59Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 60-61Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 62-63Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 64-65Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 66-67Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 68-69Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 70-71Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 72-73Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 74-75Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 76-77Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 78-79Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 80-81Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 82-83Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 84-85Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 86-87Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 88-89Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 90-91Loco-Revue numéro 28H novembre 2010 Page 92