Le Sport Formule 1 n°3 jui/aoû/sep 2015
Le Sport Formule 1 n°3 jui/aoû/sep 2015
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°3 de jui/aoû/sep 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 65,8 Mo

  • Dans ce numéro : Hamilton au défi, le pilote Mercedes joue gros au Grand Prix Automobile d'Espagne 2015.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
92 Schumacher. deux victoires consécutives en Autriche puis en Allemagne (où il bénéficie de l'aide de Mika Salo, le remplaçant de Schumacher, qui lui cède la victoire). Au GP de Malaisie, avant dernière manche de la saison, il remporte une quatrième victoire cette fois avec l'aide de Schumacher dont c'était la course de rentrée, ce qui lui permet de reprendre la tête du championnat. Le doublé des Ferrari est pourtant remis en cause dans les heures qui suivent la course : les commissaires techniques jugent illégaux les déflecteurs latéraux des Ferrari et prononcent leur disqualification. Déclaré vainqueur (il avait terminé 3e), Häkkinen se retrouve de fait sacré Champion du Monde sur le tapis vert. La Scuderia Ferrari fait appel de la sanction, et obtient gain de cause quelques jours plus tard devant le Tribunal d'appel de la FIA. Cette décision très controversée permet à Irvine de récupérer sa victoire, ainsi que ses 4 points d'avance sur Häkkinen au moment d'aborder le dernier GP de la saison. Mais défait par Häkkinen au Japon, il doit se contenter de la deuxième place finale. Le beau comportement d'ensemble de la Scuderia permet tout de même à cette dernière de remporter le titre mondial des constructeurs, son premier depuis 1983. Le duel Ferrari-McLaren se poursuit en 2000. Malmené au cours de l'été, Schumacher semble un temps devoir à nouveau s'incliner au championnat. Mais dominateur en fin de saison, il remporte les quatre dernières manches du championnat et devient le premier pilote à être champion du monde au volant d'une Ferrari depuis Jody Scheckter en 1979. Ce premier titre en rouge est le premier d'une longue série pour Schumacher et Ferrari qui vont exercer sur la F1 une domination comme la discipline n'en avait jamais connu. En 2001, Schumacher signe 9 victoires et est titré dès le GP de Hongrie au mois d'août. La supériorité de Ferrari est encore plus éclatante en 2002, avec 15 victoires en 17 courses, et un titre acquis par Schumacher dès le GP de France début juillet. Mais la manière dont la Scuderia gère sa domination n'est que diversement appréciée. Au GP d'Autriche, elle crée même le scandale en imposant à Rubens Barrichello de céder la victoire à Schumacher, le Brésilien s'exécutant à seulement quelques mètres de la ligne d'arrivée. Durant la deuxième moitié de saison, d'autres fins de course arrangées (cette fois au profit de Barrichello comme à Indianapolis) ne feront rien pour l'image de la Formule 1. Lors de cette saison, outre son douzième titre des constructeurs, la Scuderia réalise un nouveau record : elle inscrit en effet 221 points, battant de 22 points le record établi par McLaren en 1988. Auteur d'un début de saison brouillon, Schumacher se reprend au printemps, mais connaît un été difficile, qui permet à la concurrence (notamment Juan Pablo Montoya sur Williams et surtout Kimi Räikkönen sur McLaren) de rester au contact au championnat. De retour au plus haut niveau à partir de Monza, Schumacher doit attendre l'ultime manche de la saison, au Japon, pour s'assurer un quatrième titre mondial consécutif. Ferrari doit également attendre la dernière manche pour remporter son treizième titre des constructeurs, pour 14 points face à Williams. La domination de Ferrari reprend de plus belle en 2004, dans des proportions similaires à celles de 2002. McLaren, Renault et Williams signent quelques performances isolées, mais avec 15 victoires sur 18 courses (dont 13 pour le seul Schumacher), les titres mondiaux tombent rapidement dans l'escarcelle de la Scuderia qui s'adjuge le titre mondial en Hongrie, à cinq courses de la fin de la kimi Raïkkonen saison. Ferrari bat le record qu'elle s'est adjugé en 2002 : elle inscrit 41 unités de plus qu'en 2002 (262 contre 221 en 2002) et devance de 143 unités l'équipe britannique BAR, battant un autre record anciennement détenu par McLaren (134 points d'avance sur Ferrari en 1988). En 2006, avec le retour des changements de pneus, Bridgestone et donc Ferrari retrouvent des couleurs. Le jeune brésilien Felipe Massa épaule désormais Michael Schumacher. La première partie de saison est toutefois dominée par Alonso et Renault. Il faut attendre la misaison pour voir les Ferrari (aidée par les nets progrès de Bridgestone, mais également par l'interdiction faite à Renault d'utiliser son système d'absorbeur de vibrations), de retour au premier plan. Intraitable tout au long de l'été, Schumacher reprend à Alonso la tête du championnat à l'issue du GP de Chine. Mais alors que les titres mondiaux leur tendent les bras, les hommes de la Scuderia chutent dans la dernière ligne droite (casse moteur de Schumacher à Suzuka et ennuis à répétition au Brésil) et échouent de peu derrière Alonso et Renault.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 1Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 2-3Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 4-5Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 6-7Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 8-9Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 10-11Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 12-13Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 14-15Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 16-17Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 18-19Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 20-21Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 22-23Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 24-25Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 26-27Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 28-29Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 30-31Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 32-33Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 34-35Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 36-37Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 38-39Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 40-41Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 42-43Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 44-45Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 46-47Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 48-49Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 50-51Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 52-53Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 54-55Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 56-57Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 58-59Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 60-61Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 62-63Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 64-65Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 66-67Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 68-69Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 70-71Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 72-73Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 74-75Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 76-77Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 78-79Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 80-81Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 82-83Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 84-85Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 86-87Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 88-89Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 90-91Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 92-93Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 94-95Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 96-97Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 98-99Le Sport Formule 1 numéro 3 jui/aoû/sep 2015 Page 100