Le Sport Formule 1 n°2 avril 2011
Le Sport Formule 1 n°2 avril 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°2 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : les secrets de Sebastien Vettel.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
france pari of BONUS A D'INSCRIPTION 1er site de pari sportif mutuel UTILISEZ VOTRE MOBILE POUR jr. PARIER SÛÎtUS LES SPORTS I 7,:if RETROUVEZ TOUS LES PRONOSTICS SPORTIFS ET PARIEZ SUR VOTRE TÉLÉPHONE** ! *voir conditions bonus * * accessib(kuniqueme ur Iphone, Biackberr u A roïds JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, ISOLEMENT, DÉPENDANCE. POUR ÊTRE AIDÉ APPELER LE 09 74 75 13 13 [APPEL NON SURTAXÉ]
CHRONIQUES EDITO Trois Grands Prix pour connaître la véritable hiérarchie Les moteurs tournent enfin ! Le début de saison est un moment que les pilotes attendent impatiemment. A l'issue des essais hivernaux, on sait généralement où l'on se situe sans pour autant avoir des garanties. Chaque équipe travaille à son SOMMAIRE I 4 I 6 I 8 I 9 I 10 I 12 I 14 I 15 I 16 I 17 I 18 I 19 CONFIDENCES L’ENTRETIEN DU MOIS : ERIC BOULLIER ANALYSE : GRAND PRIX D’AUSTRALIE DÉBAT : FAUT-IL CHOISIR UN N°1 ? ŒIL TECHNIQUE : L’AILERON ARRIÈRE CALENDRIER : TOUT SUR LES GRANDS PRIX DE MALAISIE ET DE CHINE DOSSIER : LE GRAND PRIX DE FRANCE PILOTE DU MOIS : MICHAEL SCHUMACHER ENQUÊTE : LE SPECTACLE À TOUT PRIX ? ZOOM : PAUL DI RESTA/KAMUI KOBAYASHI POLÉMIQUES : LES PILOTES PAYANTS DANGEREUX ; HRT A-T-ELLE SA PLACE EN F1 ? SAGA : JARNO TRULLI Le bon choix de Vettel Sebastian Vettel a décidé de continuer son aventure chez Red Bull en prolongeant son contrat jusqu'en 2014. Il lui était difficile de faire autrement. Mercedes n'aurait pas eu intérêt à le recruter dans l'immédiat. Avec Nico Rosberg, ils ont un jeune de même valeur que Vettel. Ferrari s'est sûrement posé des questions. Massa n'a pas très bien marché l'an passé. Si l'on compare à Alonso, il n'y avait pas photo. Vettel reste tout de même dans une équipe qui fonctionne bien. Elle commence à avoir pas mal d'expérience grâce notamment à un super ingénieur en la personne d’Adrian Newey. Il n'était pas sûr de retrouver cela ailleurs. Je pense surtout que ces ENQUÊTE : L’ALLEMAGNE EN FORCE I 20 I 22 I 23 I 24 I 25 I 26 I 27 I 28 I 29 I 30 I 31 I 32 rumeurs servaient surtout Vettel pour négocier au mieux son nouveau contrat. Sincèrement, je pense qu'il a bien fait de rester chez Red Bull. C'était risqué pour lui de bousculer ses habitudes. Vettel est un bon pilote, mais ce n'est pas tout pour changer d'équipe. Bien conduire, c'est une chose, mais redresser une équipe, en est une autre. Pour moi, il n'y a que deux pilotes qui peuvent le faire à l'heure actuelle. Ce sont Fernando Alonso et Michael Schumacher. Vettel doit encore acquérir un bagage avant de partir. Vettel et Red Bull sortiront gagnants de cette décision même si je pense que si demain Vettel part, Red Bull n'aura pas de mal à trouver un pilote tout aussi talentueux. La voiture était déjà très bonne l'an passé et je suis sûr qu'elle le sera encore cette année. Quand on est pilote, on aime les challenges. Quand on a été champion, on a envie de battre les meilleurs. Mais avant cela, il a intérêt de glaner un nouveau titre. Avec deux-trois titres dans l'escarcelle, il pourra, s'il le veut, aller se comparer à des champions comme Alonso ou Rosberg en étant dans la même équipe. Il doit encore grandir dans cette équipe qu'il connaît bien et qui le connaît par cœur. Mais attention, Webber voudra aussi continuer à tenir la distance avec son coéquipier. S'il n'avait pas manqué sa fin de saison dernière, il aurait pu batailler jusqu'au bout pour le titre. On repart comme en 2010. Et rien ne dit que Vettel connaîtra le même succès à la fin. *Pilote F1 de 1974 à 1981, 49 Grand Prix, 2 victoires et 2 podiums Prochain numéroSpécial F1 : LE 3 MAI 2011 UNE EQUIPE À LA UNE : RED BULL SON UNIVERS : FERNANDO ALONSO ENTRETIEN : TIMO GLOCK ILS FONT LA F1 : MARGOT LAFFITE ESPOIR : JULES BIANCHI PERSONNALITÉ : LUCA DI MONTEZEMOLO SA FACE CACHÉE : JENSON BUTTON COULISSES : LE CASQUE DES PILOTES QUE DEVIENNENT-ILS ? : THIERRY BOUTSEN RÉTRO : ALAIN PROST FAN DE F1 : JEAN-PIERRE PERNAUT RALLYE PAR JEAN-PIERRE JABOUILLE* EXCLUSIF : NELSON PIQUET JR PAR OLIVIER PANIS* rythme. C'est donc avec excitation que l'on aborde les premiers Grands Prix de la saison avec l'envie de savoir où se trouve sa voiture sur la grille. Le début de saison est diabolique. Avec les problèmes à Bahreïn, Melbourne a repris ses habitudes en démarrant la saison. C'est un circuit atypique où il fait très chaud. C'est l'été et l'ambiance des beaux jours est présente. C'est super excitant de conduire dans ses conditions. En début d'année, on se dit toujours des choses, mais on ne peut jamais être sûr. Il faut toujours attendre les trois premiers Grands Prix de la saison pour savoir où l'on se situe. Melbourne est un circuit qui réserve sa propre vérité. On ne pourra pas vraiment tirer des enseignements après ce premier chapitre de la saison. Les véritables performances de la voiture n'y sont pas révélées. Les analyses ne veulent pas tout dire à ce moment de la compétition. Le Grand Prix d'Australie est quand même un beau Grand Prix pour commencer une saison. Personnellement, je l'aimais bien. Ce circuit ne passe pas inaperçu aux yeux des pilotes. La Malaisie et la Chine seront aussi intéressants à suivre. Les autres années l'ont prouvé, il pourra toujours arriver quelque chose en ce début de saison. *Pilote de F1 de 1994 à 2006, 158 Grands Prix, 1 victoire (Monaco) et 5 podiums ; www.olivier-panis.com Le Grand Prix d'Australie vient à peine de rendre son verdict que l'on en redemande. Avec un Sebastian Vettel au sommet de son art, la Formule 1 vient de basculer dans une nouvelle ère. Même s'il est encore trop tôt pour évoquer la possibilité d'un doublé pour l'Allemand, on ne peut que constater qu'il faudra encore compter sur lui cette année. Avec une voiture qui devrait connaître encore quelques améliorations, Vettel a impressionné par sa maîtrise. Cela faisait longtemps que l'Australie n'avait pas connu une telle domination de la part d'un pilote. Melbourne avait pourtant pris la bonne habitude de réserver quelques surprises. Pour les trouver, il aura fallu descendre sur la grille. Pour autant, la performance de Lewis Hamilton laisse entrevoir la possibilité d'un duel Red Bull-McLaren. Dans une voiture maltraitée, le Britannique a réussi des chronos prometteurs qui devraient lui permettre de venir titiller la suprématie de Vettel. Pour le plus grand bonheur des fans de F1. Cette année s'annonçait passionnante, elle le sera. On ne peut pas imaginer Fernando Alonso se laisser voler la vedette par le jeune Allemand. L'écurie Ferrari n'a jamais été aussi forte que lorsqu'on l'enterrait. Mercedes voudra aussi effacer son mauvais premier week-end pour permettre à ses pilotes de briller en 2011. Et Renault fera tout pour connaître encore le bonheur d'un podium. Toutes les écuries ont maintenant placé leurs pions. Certaines avec plus de maîtrise que d'autres. On en saura un peu plus après la Malaisie et la Chine. Mais une chose est sûre, la saison est enfin lancée. Enfin ! c ON A AIMÉ c ON N’A PAS AIMÉ - Le début de saison à Melbourne. La compétition a enfin repris ses droits après plusieurs interminables semaines d'attente. - La prolongation de contrat de Sebastian Vettel chez Red Bull jusqu'en 2014. La prime à la fidélité existe en F1. - La 3ème place de Vitaly Petrov (en photo) en Australie. C’est la première fois de l’histoire qu’un Russe monte sur un podium de F1. ABONNEZ-VOUS et renvoyez ce bon dûment rempli à Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt N° : expire fin I cryptogramme (les trois derniers chiffres au dos de votre carte) Eric Mendes SPORT ormule1 OUI, je souhaite m’abonner à Le Sport Formule 1 pour 12 numéros au prix de 58 € Nom : Prénom :.. Adresse :... Code postal :.. Ville :. Téléphone : Date de naissance :... Courriel :.. Profession :... Je règle par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt ou par carte Bancaire : ■ visa ■ d - HRT (en photo) pourrait bien prendre ses habitudes dans cette rubrique. Absente des derniers essais libres de Barcelone pour une excuse douteuse de douanes, l'écurie espagnole s'est de nouveau mise en évidence en ne faisant qu'un tour lors des premiers essais libres du Grand Prix d'Australie. La voiture n'était pas prête. - Les pneus Pirelli qui n'offrent aucune garantie aux pilotes. - Le fossé entre les équipes de tête et le fond de grille. Signature : Formule d Le Sport Formule 1 n°2 - avril 2011 - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :