Le Sport Formule 1 n°1 mars 2011
Le Sport Formule 1 n°1 mars 2011
  • Prix facial : 4,80 €

  • Parution : n°1 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : le champion du monde 2010 Sebastien Vettel déjà chez Ferrari ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
france pari DE BONUS A l'INSCRIPTION 1er site de pari sportif mutuel UTILISEZ VOTRE MOBILE POUR PARIER SU OUS LES SPORTS I 7*.-v RETROUVEZ TOUS LES PRONOSTICS SPORTIFS ET PARIEZ SUR VOTRE TÉLÉPHONE** ! *voir conditions bonus * * accessib(kuniquemeIphone, Biackberrlru A r oïds JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, ISOLEMENT, DÉPENDANCE. POUR ÊTRE AIDÉ APPELER LE 09 74 75 13 13 [APPEL NON SURTAXÉ]
CHRONIQUES EDITO Une saison et des interrogations Spécial F1 au plus près des pilotes La saison de F1 est lancée. Les voitures ont pas mal tourné cet hiver. Et pour le moment, il est compliqué d'afficher une tendance pour cette nouvelle année de compétition. Les essais hivernaux ne permettent pas d'affirmer une hiérarchie définitive. Mais on peut quand même constater que les forces en présence resteront les La saison va reprendre ses droits et la compétition qui va avec. L'an passé avait montré que les voitures étaient toutes aussi bien préparées les unes que les autres. Il y a beaucoup d'écuries qui vont se battre pour le championnat du monde des constructeurs et forcément beaucoup de pilotes également. Le titre de champion du monde sera très disputé. C'est bien pour la Formule 1, mais c'est aussi bien pour le spectateur qui sera témoin de cette bataille. La seule différence avec l'année dernière se tient au fait que les voitures vont bénéficier de quelques évolutions. Il y a l'aileron arrière réglable qui sera avant tout un plus pour donner de la vitesse en ligne droite et le KERS qui est l'énergie que l'on récupère lors des freinages et qui va donner de la puissance pour doubler. Après, c'est SOMMAIRE 4 6 8 9 10 CONFIDENCES L’ENTRETIEN DU MOIS : JEAN ALESI ENQUÊTE : QUOI DE NEUF EN 2011 ? DÉBAT : KUBICA PEUT-IL REVENIR ? ŒIL TECHNIQUE : LE SREC CALENDRIER : TOUT SUR LE GRAND PRIX D’AUSTRALIE 12 DOSSIER : LA GRILLE 2011 À LA LOUPE 14 PILOTE DU MOIS : NARAIN KARTHIYEKAN 15 TRANSFERTS : 2012 C’EST DÉJÀ DEMAIN 16 ZOOM : ADRIAN SUTIL/PASTOR MALDONADO 17 POLÉMIQUES : LES PNEUS PIRELLI ; TEAM LOTUS CONTRE LOTUS-RENAULT 18 SAGA : LEWIS HAMILTON 19 ENQUÊTE : RENAULT A-T-ELLE PERDU SON ÂME 20 UNE EQUIPE À LA UNE : FERRARI 22 GALAXIE : SEBASTIAN VETTEL 23 ENTRETIEN : NICK HEIDFELD 24 ILS FONT LA F1 : MICHEL FERRY (DIRECTEUR GP MONACO) ESPOIR : DANIEL RICCIARDO 25 ENQUÊTE : PAS DE FRANÇAIS, MAIS UN BELGE 26 PASSION : JAIME ALGUERSUARI 27 ECONOMIE : LES SALAIRES 2011 DES PILOTES 28 QUE DEVIENNENT-ILS ? : GÉRARD LARROUSSE 29 RÉTRO : DAMON HILL 30 FAN DE F1 : FRANÇOIS FILLON 31 RALLYE PAR OLIVIER PANIS* mêmes. Ferrari, Red Bull et McLaren feront encore partie des favoris. Derrière, il y aura des outsiders comme Mercedes ou Lotus-Renault. Aujourd'hui, la qualité première d'une Formule 1 est l'aérodynamisme. Si la voiture est bien aérodynamiquement, elle ne peut qu'aller vite. Après, la fiabilité prédomine et c'est pour cette raison, que les pilotes additionnent les kilomètres tous les jours en hiver. Les voitures se doivent d'être prêtes pour les premiers Grands Prix. Les essais hivernaux ne servent pas à mettre en avant les performances pures. Tout dépend de la quantité d'essence transportée. Et quand on tourne sur un circuit comme Barcelone, la différence peut vite se faire sentir au temps. Ces dernières semaines, c'est surtout la fiabilité des différentes voitures qui a été mise à rude épreuve. Cette avant-saison laisse encore planer quelques interrogations. Il faudra attendre les trois premiers Grands Prix de la saison pour commencer à avoir une idée des forces en présence. Avec la suppression du Grand Prix de Bahreïn, les pilotes vont commencer en plus sur un circuit atypique comme Melbourne. On en sera plus là-bas. Il y a des voitures qui pourront se montrer en Australie sans pour autant confirmer les courses d'après. L'inverse est tout aussi possible. Vivement que la compétition démarre ! *Pilote de F1 de 1994 à 2006, 158 Grands Prix, 1 victoire (Monaco) et 5 podiums ; www.olivier-panis.com Vettel ne méritait pas son titre PAR JEAN-PIERRE JABOUILLE* la gestion de ces changements qui permettra de dicter la hiérarchie de la compétition. Il y a aussi un paramètre important, il s'agit de l'arrivée des nouveaux pneus Pirelli. Ils auraient la fâcheuse tendance à se dégrader rapidement. Il faudra faire avec. Les pilotes ne devront plus se concentrer seulement sur leur façon de conduire. Le pilotage devra se faire à travers une gestion intelligente et appropriée des nouveaux éléments différents qui feront partie de la performance de conduite du pilote. C'est quelque chose qui va être intéressant. Certaines équipes comme Ferrari et Mercedes ont pris de l'avance sur ces avancées réglementaires. Je ne dis pas que ça sera déterminant pour remporter des victoires, mais cela peut largement y contribuer. Le point positif sera que ça obligera les retardataires à se laisser doubler plus facilement. Quand on pense au temps perdu par Alonso lors du dernier Grand Prix à cause de cela, aujourd'hui, ce serait différent. Vettel a acquis le titre miraculeusement pour moi. Il ne le méritait pas car il avait commis beaucoup trop de fautes durant la saison. Il a pour lui que Ferrari a commis une faute majeure au moment le plus critique lors du dernier Grand Prix de la saison et cela a été préjudiciable à Alonso. Il faut de la chance pour être champion. Je ne sais pas ce que sera cette saison, mais mon favori sera Fernando Alonso et si Mercedes tourne bien, Michael Schumacher ne sera pas loin. Pour moi, ce sont les meilleurs pilotes du plateau même si Rosberg n'est pas loin. Ce dernier est beaucoup plus fiable que Vettel. Si on complète le plateau avec Hamilton et Button, la saison 2011 ne peut que promettre. *Pilote F1 de 1974 à 1981, 49 Grand Prix, 2 victoires et 2 podiums Prochain numéroSpécial F1 : LE 2 AVRIL 2011 32 POLÉMIQUE : BRIATORE DE RETOUR ? SZybkie9a poWrOtu drowia Rodert d0 id• SunCure G3KIt ! 171fl LADA KNAvr B usiness Exchangei.S.,_...,.,.. H.enpr. ¢.-. fWCSIUM (Jsymaglec -:•-.Depuis quelques années, l'amnésie semble frapper les esprits français. L'« autophobie » est devenue une mode qui empêche la plus grande des compétitions automobiles d'avoir une place importante en France. Le constat est plutôt amer. Entre un Grand Prix absent de la grille de départ depuis deux ans, des pilotes français qui ne sont plus que des réservistes et une équipe tricolore au fort accent anglais, l'histoire d'amour entre la France et la Formule 1 semble s'éteindre au fur et à mesure que les mois passent. Pourtant, le monde entier loue les compétences humaines et le savoirfaire français dans la course automobile. Il n'est pas rare encore aujourd'hui de croiser des ingénieurs français dans le paddock. Et il suffit de se replonger dans l'histoire pour comprendre que la France et la Formule 1 ne sont pas faites pour s'ignorer. A l'exemple de l'Allemagne et de l'Espagne, la famille de la F1 mérite d'avoir une date dans le pays qui a offert tellement de grands champions de la discipline comme Alain Prost, René Arnoux, Jacques Laffite, Jean-Pierre Jabouille, Olivier Panis ou encore Jean Alesi. Les noms ne manquent pas et l'époque où les pilotes français trustaient un nombre important de baquets de F1 est désormais très loin. Aujourd'hui, toutes les attentes sont sur Jules Bianchi, Romain Grosjean et même Jean-Eric Vergne qui sont aux portes de l'épreuve reine du sport auto. N'en déplaise à certains, la France possède une belle et grande histoire avec la F1. Et même si un retour du Grand Prix de France n'est pas prévu pour demain, toutes les intentions et bonnes volontés doivent défendre l'idée de revoir courir des monoplaces sur le territoire français. La preuve que la F1 en France reste avant tout une « automanie ». Et si Spécial F1 peut y contribuer, on ne va pas s'en priver. La rédaction c ON A AIMÉ c ON N’A PAS AIMÉ - Les nombreux messages de soutien de l’ensemble du paddock envers Robert Kubica après son accident. - Le suspense qui entoure la saison avec la présence de 5 champions du monde (Vettel en photo, Alonso, Hamilton, Schumacher et Button) et une dizaine de prétendants à la couronne mondiale. - L’introduction d’un aileron arrière ajustable qui devrait favoriser les dépassements et donc le spectacle. ABONNEZ-VOUS et renvoyez ce bon dûment rempli à Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt OUI, je souhaite m’abonner à Spécial F1 pour 12 numéros au prix de 58 € Nom : Prénom :.. Adresse :... Code postal :.. Ville :. Téléphone : Date de naissance :... Courriel :.. Profession :... Je règle par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt ou par carte Bancaire : ■ visa ■ N° : expire fin I cryptogramme (les trois derniers chiffres au dos de votre carte) d - L’annulation du premier Grand Prix de la saison à Bahreïn. - L’absence de pilote français pour la deuxième saison consécutive. - Le temps mis par HRT (Colin Kolles en photo) pour désigner son second pilote. Signature : EL d SpécialF1 F1 Spécial F1 n°1 - mars 2011 - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :