Le Ping Magazine n°42 sep/oct/nov 2017
Le Ping Magazine n°42 sep/oct/nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de sep/oct/nov 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Philippe Saive Management

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 58

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : que la fête commence !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
KANAK JHA 339 228 États-Unis 19/06/2000 Classement mondial (au 19/10/2017)  : 228e (meilleur  : 212e au 08/2017) Qualifié en tant que vainqueur de la Coupe Panam Nord DAVID POWELL DAVID POWELL Australie Australie 08/04/1991 KANAK JHA États-Unis 19/06/2000 Classement mondial (au 19/10/2017)  : 228 e (meilleur  : 212 e au 08/2017) Qualifié en tant que vainqueur de la Coupe Panam Nord 08/04/1991 Classement mondial (au 19/10/2017)  : 339 e (meilleur  : 257 e au 05/2015) Qualifié en tant que vainqueur de la Coupe d’Océanie Classement mondial (au 19/10/2017)  : 339e (meilleur  : 257e au 05/2015) Qualifié en tant que vainqueur de la Coupe d'Océanie JEUX OLYMPIQUES  : participation Simple  : qualification (Rio 2016) 1" Américain sélectionné aux J.O. né dans les années 2000 CHAMPIONNATS DU MONDE Simple  : 1/32'(2017) COUPE DU MONDE  : 1 participation Meilleur résultat  : places 17-20 (2014) ÉPREUVES CONTINENTALES COUPE PANAM Simple  : 1/4 de finale (2017) COUPE NORD-AMÉRICAINE Simple  : argent (2016) AUTRES SUCCÈS Vainqueur Open juniors 2017 (Croatie - Argentine) Jeux olympiques  : 1 participation JEUX OLYMPIQUES  : 1 participation Simple  : qualification (Rio 2016) Simple  : qualification (Rio 2016) Championnats du monde CHAMPIONNATS DU MONDE Simple  : qualification (2015/2017) Équipe  : 35e (2015) Simple  : qualification (2015/2017) Équipe  : 35 e (2015) Coupe du Monde  : 1 participation COUPE DU MONDE  : 1 participation Meilleur résultat  : places 17-20 (2016) Meilleur résultat  : places 17-20 (2016) Épreuves continentales ÉPREUVES CONTINENTALES Championnats d’Océanie CHAMPIONNATS D'OCÉANIE Simple  : argent (2016) Double  : or (2014) Simple  : argent (2016) Double  : or (2014) Coupe d’Océanie Jeux olympiques  : 1 participation Simple  : qualification (Rio 2016) 1er Américain sélectionné aux J.O. né dans les années 2000 Championnats du monde Simple  : 1/32 e (2017) Coupe du Monde  : 1 participation Meilleur résultat  : places 17-20 (2014) Épreuves continentales Coupe Panam Simple  : 1/4 de finale (2017) Coupe nord-Américaine Simple  : argent (2016) Autres succès Vainqueur Open juniors 2017 (Croatie – Argentine) COUPE D'OCÉANIE Simple  : or (2015/2016/2017) Simple  : or (2015/2016/2017) ITTF (World) Pro Tour ITTF (WORLD] PRO TOUR 1/16e de finale Australie (2016/2017) 1/16 e de finale Australie (2016/2017) « Encore junior l'an dernier et une première participation à la Coupe du Monde qui remonte à... 2014. Un phénomène de précocité et le plus grand espoir pour les Etats-Unis qui ont besoin d'une locomotive nationale pour retrouver ce dynamisme unique à l'échelle de leur continent. Un joueur charismatique, prometteur et... sympathique. » « Encore junior l’an dernier et une première participation à la Coupe du Monde qui remonte à… 2014. Un phénomène de précocité et le plus grand espoir pour les Etats-Unis qui ont besoin d’une locomotive nationale pour retrouver ce dynamisme unique à l’échelle de leur continent. Un joueur charismatique, prometteur et… sympathique. » « Derrière William Henzell, le N.1 habituel, qui était absent à la Coupe d'Océanie, il doit saisir l'occasion de jouer sa seconde Coupe du Monde d'affilée. Fait aussi, comme moi, partie de la commission des athlètes à la fédération internationale (ITTF). Son niveau équivaut à un joueur de division 2 mais parvient à hausser son niveau de jeu quand les circonstances lui sont favorables. » « Derrière William Henzell, le N.1 habituel, qui était absent à la Coupe d’Océanie, il doit saisir l’occasion de jouer sa seconde Coupe du Monde d’affilée. Fait aussi, comme moi, partie de la commission des athlètes à la fédération internationale (ITTF). Son niveau équivaut à un joueur de division 2 mais parvient à hausser son niveau de jeu quand les circonstances lui sont favorables. »
« JOUER EN BELGIQUE, C’EST UN CADEAU EXCEPTIONNEL » « JOUER EN BELGIQUE, C'EST UN CADEAU EXCEPTIONNEL)) Jean-Mi a toujours adoré ce rendez-vous unique dans l’année Avec un record de 18 participations entre 1989 et 2013 – comptez aussi 21 Top 12 européen ! – la Coupe du Monde fait partie des rendez-vous préférés de Jean-Michel Saive qui fêtera le mois prochain ses 48 ans. Pour la première fois, il ne sera logiquement pas le représentant belge laissant sa place à Cédric Nuytinck, le champion de Belgique 2017, solide membre du Top 100. « Il n’a jamais été question d’une 19 e participation » sourit-il. « Je suis officiellement à la retraite internationale depuis le 3 décembre 2015. » Cette Coupe du Monde fascinante qu’il a frôlée de près, à Taïwan (1994), en ayant une balle de match dans sa palette face au Français Jean-Philippe Gatien qui avait déjà été son bourreau lors de la finale du Mondial 1993 à Göteborg  : « Cette année-là, j’étais sur un nuage. Top 12, numéro 1 mondial, l'Euro, le Masters, la Ligue européenne avec la Belgique et la Ligue des Champions avec la Villette Charleroi. Je mène deux sets à rien puis 2-1 avec 20-19 au marquoir. Je sers un peu trop long, il part en top spin et je rate mon bloc. Il n’a plus rien lâché. » Et derrière, il y a aussi ses cinq places en demi-finale (1989, 1991, 1996, 2000, 2003). « Jouer dix-huit fois, aujourd’hui, cela semble hallucinant. La même chose pour les quatre épreuves organisées à Liège en douze ans. On doit se rendre compte de cette chance exceptionnelle. C’est un vrai cadeau. Philippe et ses fidèles partenaires assument un risque énorme. Avec l’absence de Ligue des Champions pour les clubs belges et la disparition de la Ligue européenne pour l’équipe nationale. Ce sont des moments uniques que l’on peut vivre dans notre pays. » « Passer à côté d’une balle de match, c’est terrible à digérer » « Passer à côté d'une balle de match, c'est terrible à digérer » Jean-Michel Salve, co-recordman de participations à la Coupe du Monde (18 comme le Suédois Waldner) Pourtant, il reste un joueur professionnel dans l’âme sous le maillot du Logis Auderghem en compagnie d’un certain… Philippe Saive. « On avait déjà été associés fin des années’80 (Ndlr  : au siècle dernier !) à la Villette Charleroi… » Un début plus que timide puisque les champions de Belgique comptabilisent deux défaites et un partage après seulement… trois journées  : « J’ai respecté une parole donnée avant l’élection à la présidence de l’ITTF. J’ai un an de plus, le Français Lebreton, en principe notre leader, n’a pas encore le niveau de Salifou et Lambiet qui est parti est plus fort que Phil et Bierny. On doit se reprendre pour remonter au classement. On sera alors bien dans notre rôle d’outsider… » Un agenda toujours en feu  : « Je ne serai avec vous à Liège que le samedi au soir pour les quarts de finale puisque le vendredi 20 octobre, j’ai l'élection pour conserver mon poste de président de la commission des athlètes du Comité olympique des pays européens… » Elu vice-président du COIB (avec un record de voix), il s’est intelligemment mis en retrait du poste de président de la commission des athlètes au bénéfice du badiste Yuan Tan  : « En me retirant volontairement (Ndlr  : sa participation aux J.O. de Londres 2012 le laissait éligible), je laisse ainsi un autre sportif à la table du conseil d’administration… » Toujours membre de la commission des athlètes de l’ITTF, la fédé internationale de ping, et… directeur technique francophone. Sa campagne pour l’élection à la présidence de l’ITTF face à l’Allemand Weikert lui a laissé un goût d’inachevé. Un sentiment qu’il Jean-Michel Saive, co-recordman de participations à la Coupe du Monde (18 comme le Suédois Waldner) « Je ne manque pas de travail, c'est sûr » « Je ne manque pas de travail, c’est sûr » a toujours combattu quand il se battait autour de toutes les tables de la planète  : « Réussir à convaincre 90 fédérations de voter pour moi est un immense honneur. A 90 - 118, il ne m’a donc manqué qu’une quinzaine de voix face au patron du ping mondial depuis trois ans et poussé par la fédération allemande, une des plus puissantes au monde, et organisateur de ce championnat du monde à Düsseldorf où avait lieu l’élection. » Mais pas le temps de pleurer  : « Deux jours plus tard, je suis élu vice-président du COIB. C’est plus qu’une simple consolation, c’est un encouragement dans la carrière que je suis toujours en train de dessiner… » C’est Cédric Nuytinck qui a obtenu la précieuse invitation nationale  : « C’est un bel élan pour s’installer dans le Top 50. Il est déjà double vainqueur avec cette participation sans avoir tapé une seule balle (sourire). Il sera dans le bon wagon car j’estime qu’entre la 20 e et la 80 e place mondiale, c’est assez homogène, il n’y a plus trop de différences. Avec la nouvelle formule de classement mondial, les points de participation sont plus importants quels que soient tes résultats. Avant, tu perdais des matches, tu perdais des points, cela pouvait se transformer en cadeau empoisonné. J’espère que j’aurai l’occasion de le voir jouer… »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 1Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 2-3Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 4-5Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 6-7Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 8-9Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 10-11Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 12-13Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 14-15Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 16-17Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 18-19Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 20-21Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 22-23Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 24-25Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 26-27Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 28-29Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 30-31Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 32-33Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 34-35Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 36-37Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 38-39Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 40-41Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 42-43Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 44-45Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 46-47Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 48-49Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 50-51Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 52-53Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 54-55Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 56-57Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 58