Le Ping Magazine n°42 sep/oct/nov 2017
Le Ping Magazine n°42 sep/oct/nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de sep/oct/nov 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Philippe Saive Management

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 58

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : que la fête commence !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
FAN FAN ZHENDONG, ZHENDONG, le tenant du titre le tenant du titre PALMARÈS COMPLET (1980 – 2016) tiith PALMARÈS COMPLET (1980 2016) ANNÉE VAINQUEUR FINALISTE LIEU ANNÉE VAINQUEUR FINALISTE LIEU 2016 Fan Zhendong Xu Xin Sarrebruck 2016 Fan Zhendong Xu Xin Sarrebruck 2015 Ma Long Fan Zhendong Halmstad 2015 Ma Long Fan Zhendong Halmstad 2014 Zhang Jike Ma Long Düsseldorf 2014 Zhang Jike Ma Long Düsseldorf 2013 Xu Xin Vladimir Samsonov Verviers 2013 Xu Xin Vladimir Samsonov Verviers 2012 Ma Long Timo Boll Liverpool 2012 Ma Long Timo Boll Liverpool 2011 Zhang Jike Wang Hao Paris 2011 Zhang Jike Wang Hao Paris 2010 Wang Hao Zhang Jike Magdebourg 2010 Wang Hao Zhang Jike Magdebourg 2009 Vladimir Samsonov Chen Qi Moscou 2009 Vladimir Samsonov Chen Qi Moscou 2008 Wang Hao Timo Boll Liège 2008 Wang Hao Timo Boll Liège 2007 Wang Hao Ryu Seung Min Barcelone 2007 Wang Hao Ryu Seung Min Barcelone 2006 Ma Lin Wang Hao Paris 2006 Ma Lin Wang Hao Paris 2005 Timo Boll Wang Hao Liège 2005 Timo Boll Wang Hao Liège 2004 Ma Lin Kalfnikos Kreànga Hangzhou 2004 Ma Lin Kalínikos Kreánga Hangzhou 2003 Ma Lin Kalfnikos Kreànga Jiangyin 2003 Ma Lin Kalínikos Kreánga Jiangyin 2002 Timo Boll Kong Linghui Jinan 2002 Timo Boll Kong Linghui Jinan 2001 Vladimir Samsonov Wang Liqin Courmayeur 2001 Vladimir Samsonov Wang Liqin Courmayeur 2000 Ma Lin Kim Taek-Soo Yangzhou 2000 Ma Lin Kim Taek-Soo Yangzhou 1999 Vladimir Samsonov Werner Schlager Xiaolan 1999 Vladimir Samsonov Werner Schlager Xiaolan 1998 Jôrg Rosskopf Kim Taek-Soo Shantou 1998 Jörg Rosskopf Kim Taek-Soo Shantou 1997 Zoran Primorac Kong Linghui Nîmes 1997 Zoran Primorac Kong Linghui Nîmes 1996 Liu Guoliang Jan-Ove Waldner Nîmes 1996 Liu Guoliang Jan-Ove Waldner Nîmes 1995 Kong Linghui Jeirg Rosskopf Nîmes 1995 Kong Linghui Jörg Rosskopf Nîmes 1994 Jean-Philippe Gatien Jean-Michel Saive Taipei 1994 Jean-Philippe Gatien Jean-Michel Saive Taipei 1993 Zoran Primorac Wang Tao Guangzhou 1993 Zoran Primorac Wang Tao Guangzhou 1992 Ma Wenge Kim Taek-Soo Ho Chi Minh 1992 Ma Wenge Kim Taek-Soo Ho Chi Minh 1991 JÔrgen Persson Jean-Philippe Gatien Kuala Lumpur 1991 Jörgen Persson Jean-Philippe Gatien Kuala Lumpur 1990 Jan-Ove Waldner Ma Wenge Chiba 1990 Jan-Ove Waldner Ma Wenge Chiba 1989 Ma Wenge Andrzej Grubba Nairobi 1989 Ma Wenge Andrzej Grubba Nairobi 1988 Andrzej Grubba Chen Longcan Guangzhou & Wuhan 1988 Andrzej Grubba Chen Longcan Guangzhou & Wuhan 1987 Teng Yi Jiang Jialiang Macao 1987 Teng Yi Jiang Jialiang Macao 1986 Chen Longcan Jiang Jialiang Port-d'Espagne 1986 Chen Longcan Jiang Jialiang Port-d'Espagne 1985 Chen Xinhua Andrzej Grubba Foshan 1985 Chen Xinhua Andrzej Grubba Foshan 1984 Jiang Jialiang Kim Wan Kuala Lumpur 1984 Jiang Jialiang Kim Wan Kuala Lumpur 1983 Mikael Appelgren Jan-Ove Waldner Barbade 1983 Mikael Appelgren Jan-Ove Waldner Barbade 1982 Guo Yuehua Mikael Appelgren Hong Kong 1982 Guo Yuehua Mikael Appelgren Hong Kong 1981 Tibor Klampar Xie Saike Kuala Lumpur 1981 Tibor Klampar Xie Saike Kuala Lumpur 1980 Guo Yuehua Li Zhenshi Hong Kong 1980 Guo Yuehua Li Zhenshi Hong Kong
« NOUS SOMMES DANS UNE POSITION UNIQUE AU MONDE » « NOUS SOMMES DANS UNE POSITION UNIQUE AU MONDE)) A quelques jours du coup d’envoi de cette Coupe du Monde 2017, il a le regard pétillant et le sourire carnassier. Pourtant, il a à peine le temps de souffler entre toutes ses fonctions, ses deux téléphones portables sonnant et vibrant à tour de rôle. « En fait, là, j’ai trois temps pleins  : échevin (PS) d’Ans en charge des Travaux, du Patrimoine et des Infrastructures sportives, promoteur d’événements et joueur au Logis Auderghem », lance Philippe Saive qui, avec celui de père (Robin, 17 ans, sera d’ailleurs bénévole durant la compétiton), peut ajouter un quatrième rôle. Car oui, c’est bien le deuxième pongiste le plus célèbre (après son frère Jean-Michel ; qui d’autre ?) du royaume qui est derrière la Coupe du Monde de tennis de table 2017. La quatrième en Belgique en douze ans et toujours le même homme aux manettes. « Ma famille et moi-même avons dédié notre vie au ping. Je pense que ça m’a apporté de la crédibilité. Nous sommes dans une position unique au monde. Je suis le seul ancien joueur de haut niveau et promoteur. Le seul qui ose prendre ces risques… Dans le monde du tennis de table, les puissants organisateurs viennent de cinq pays  : Chine, Japon, Corée du Sud, Allemagne et France. Nous sommes une bonne alternative. » Une option qui a fait ses preuves au fil des compétitions. Il s’était fait les dents en organisant la revanche de la finale des Mondiaux par équipes contre la Chine (Osaka 2001). En 2002, « chez lui », à Ans, la Belgique avait battu l’Empire du M i l i e u (3-0). Une victoire sportive qui lui a donné des idées et des envies pour la suite de sa reconversion. La preuve avec quatre Coupes du Monde (2005, 2008 et 2017 à Liège ; 2013 à Verviers- Pepinster) mais aussi une rencontre Europe-Asie à Mons (2010) et un Top 12 européen à Liège (2011). « Ma famille et moi-même avons dédié notre vie au ping. Je pense que ça m’a apporté de la crédibilité » « Ma famille et moi-même avons dédié notre vie au ping. Je pense que ça m'a apporté de la crédibilité » Philippe Salve organise la Coupe du Monde en Belgique pour la quatrième fois en douze ans « En 2005, c’était la folie ! Une course contre la montre effrénée pour que tout soit prêt dans les temps. Surtout le Country Hall, que j’ai inauguré et dont j’ai été le premier locataire. 2008 était dans la continuité, plus facile à organiser car on pouvait s’appuyer sur l’expérience acquise trois ans plus tôt. Par contre, c’était le premier tournoi sans la colle, ce qui a causé quelques problèmes qui ont parasité le tournoi, causant notamment l’absence de « Vladi » (Vladimir Samsonov). 2013 avait un charme particulier  : j’aime l’atmosphère des petites salles. Le Hall du Paire de Verviers-Pepinster était plein à craquer et l’accueil des autorités, des gens était formidable. Mais bon, revers de la médaille, la salle est trop petite pour accueillir un tel événement mondial. » Pour cette Coupe du Monde 2017, retour donc au Country Hall du pays de Liège. Avec la même équipe qu’aux débuts. « L’aventure humaine est restée intacte. Le staff, les partenaires, les bénévoles… Tout le monde est réuni même si certains ont changé de rôle. Avoir gardé leur confiance, leur soutien, c’est une grande fierté. C’est aussi parce qu’on fait les choses bien et qu’on propose un produit de qualité. » Et avec en permanence l’envie de faire encore mieux. « Le Country Hall est sousexploité par rapport à son potentiel. On a donc apporté quelques aménagements afin d’améliorer le confort du plus grand nombre. » Philippe Saive organise la Coupe du Monde en Belgique pour la quatrième fois en douze ans « Toute l'équipe de 2005 est réunie, l'aventure humaine est restée intacte » « Toute l’équipe de 2005 est réunie, l’aventure humaine est restée intacte » En plus, la Fédération Internationale de Tennis de Table (ITTF) n’a cessé de progresser ces dernières années. Ses attentes ont aussi augmenté. « Ne croyez pas qu’organiser ce tournoi a été plus facile parce que c’est déjà le quatrième. En 2005, on avait dépassé les attentes de l’ITTF. Mais depuis, l’ITTF est devenue plus exigeante, il a fallu s’aligner sur ses demandes. Plus de staff, des publicités LED aux abords de la table, des contraintes technologiques comme un WIFI surpuissant pour les officiels, la presse, les joueurs, les suiveurs… Tout ça coûte de l’argent. Et l’insouciance des débuts s’est envolée. » Mais la prise de conscience est bien présente. En 2005, Philippe Saive disait déjà qu’« il est important d’être le plus diversifié possible et le plus ouvert au monde ». Philosophie qu’il a appliquée à la lettre en créant une « Chinese Night » pour cette Coupe du Monde 2017. Un repas de VIP le samedi soir. « En tennis de table, la Chine est incontournable. En business aussi. C’est une manière de faire grandir mes activités, ma région, ma ville ; ce à quoi je m’affaire depuis 20 ans et ma reconversion. Ça permet aussi d’apporter une dimension économique à un événement sportif et ça donne l’opportunité à des entreprises wallonnes de nouer des contacts avec la Chine. » Viser toujours plus haut en somme. De là à pousser Philippe Saive à vouloir un jour organiser un Championnat du Monde, la plus grosse compétition pongiste, en Belgique ? « Non, car la Coupe du Monde (Ndlr  : avec 20 joueurs) est ce qu’on peut accueillir de mieux. C’est le maximum pour notre pays. En Belgique, on n’a



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 1Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 2-3Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 4-5Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 6-7Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 8-9Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 10-11Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 12-13Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 14-15Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 16-17Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 18-19Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 20-21Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 22-23Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 24-25Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 26-27Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 28-29Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 30-31Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 32-33Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 34-35Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 36-37Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 38-39Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 40-41Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 42-43Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 44-45Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 46-47Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 48-49Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 50-51Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 52-53Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 54-55Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 56-57Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 58