Le Ping Magazine n°42 sep/oct/nov 2017
Le Ping Magazine n°42 sep/oct/nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de sep/oct/nov 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Philippe Saive Management

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 58

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : que la fête commence !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ÉVÈNEMENTS Super Timo vient encore de frapper, et même s’il reste à ses équipiers deux points à grappiller, c’est bien lui qui vient de donner le coup de massue à l’équipe portugaise et de dégager la voie vers l’or. Une voie parfaitement suivie par Dimitrij Ovtcharov, net vainqueur de Tiago Apolonia et Patrick Franziska, qui a concédé le premier set à Joao Monteiro avant de s’emparer des trois suivants. L’Allemagne est championne d’Europe 2017, et c’est un titre parfaitement mérité, obtenu par une impressionnante équipe autour d’un Timo Boll digne de la légende qu’il incarne déjà. Dans la compétition féminine, l'Allemagne, emmenée par Yin Han et Xiaona Shan (N.1 et N.2 continentales) était clairement en position de favori. Deux pays, les Pays-Bas et la Roumanie (trois fois médaillée d’argent lors des trois dernières éditions) semblaient les mieux placés pour contester son hégémonie. Opposées aux joueuses néerlandaises en demi-finales, les Allemandes ont dû aller jusqu’au 5 ème match pour décrocher leur ticket pour la finale. La Roumanie pour sa part s’est facilement qualifiée pour la finale en battant le Portugal puis la Russie. Mais c’est en finale que ce championnat d’Europe féminin a vécu son moment le plus intense, avec une première victoire d’Elizabeta Samara face à Han Ying au terme d’un match très disputé. Les deux équipes ont rapidement été remises à égalité par Shan Xiaona, victorieuse de Daniela Monteiro Dodean. Mais la Roumanie est repassée devant grâce à Bernadette Szocs, plus forte que Nina Mittelham. Et Shan Xiaona a une fois encore remis les équipes dos à dos en s’imposant devant Elizabeta Samara. C’est donc de la bataille entre le jeu offensif de Daniela Monteiro Dodean et la très solide défense de Han Ying que dépendrait ce titre européen 2017, et le spectacle a franchement été d’une grande intensité, avec, in fine, la victoire de la joueuse roumaine. Après deux séries de titres consécutifs (quatre pour les Pays-Bas et trois pour l’Allemagne), voici donc la Roumanie au firmament du ping européen. La quatrième finale consécutive a donc été la bonne pour la Roumanie. Et si l’on jette un œil sur les brillants résultats de la génération qui arrive, ce pourrait bien ne pas être qu’un titre isolé… dut.LES MESSIEURS BELGES 19 ÈMES, LES DAMES 25 ÈMES Alignée en Challenge division (le deuxième niveau européen, soit les places de 17 à 32), c’est avec une double victoire que l’équipe masculine belge a débuté son tournoi. Les jeunes Belges ont d'abord battu l'Estonie 3-0  : Cédric Nuytinck a battu Rivo Saaremae 3-0 (11-2, 11-7, 11-9), Robin Devos a eu la tâche plus compliquée contre Aleksandr Lusin, qu’il a battu 3-2 (8-11, 11-5, 7-11, 14-12, 13-11), avant que Florent Lambiet s’impose en 3 sets contre le nouveau joueur de Diest Aleksandr Smirnov en 3 sets (11-3, 11-8, 11-7). Opposés ensuite à la Hongrie, les Belges se sont à nouveau imposés, mais au terme d’un match bien plus disputé. Cédric Nuytinck a battu Bence Majoros (11-4, 11-8, 13-11), Florent Lambiet a perdu 1-3 contre Adam Szudi (11-6, 6-11, 8-11, 8-11), imité par Martin Allegro face à Tamas Lakatos (5-11, 9-11, 12-10, 7-11). Cédric Nuytinck a alors joué pleinement son rôle de leader de l’équipe en prenant la mesure 3-1 d'Adam Szudi (11-7, 9-11, 11-9, 12-10). C’est alors sur les épaules de Florent Lambiet que reposait le sort du match, Florent, non sans un sens certain du suspense, est venu à bout de Bence Majoros (11-9, 11-5, 6-11, 13-15, 12-10). Egalement alignée en challenge division, l’équipe dames a elle aussi démarré son tournoi par une victoire (3-1) face au Danemark. Lisa Lung s’est imposée face à Sophie Walloe en 5 sets  : 4-11, 10-12, 11-9, 11-5, 11-6 ; Nathalie Marchetti s’est inclinée devant Stefanie Christensen 0-3 (7-11, 7-11, 4-11), avant que Margo Degraef remette la Belgique sur le chemin de la victoire en gagnant 3-2 contre Nicoline Koefoed (11-6, 10-12, 2-11, 11-8, 14-12) et que Lisa Lung offre le point décisif à l’équipe en battant Stefanie Christensen 3-1 (11-9, 6-11, 11-8, 11-3). Le lendemain, les garçons ont poursuivi leur parcours victorieux en s’imposant 3-0 devant la Finlande  : Robin Devos a montré le chemin en s’imposant face à Alex Naumi (11-13, 9-11, 11-5, 11-5, 11-3) ; Cédric Nuytinck a eu nettement mois de mal contre Miikka O'Connor (11-3, 11-7, 11-2). Florent Lambiet quant à lui n’a pas eu besoin de se fatiguer, son adversaire Mika Rasanen déclaré forfait sur blessure. Avec ces trois victoires, la Belgique termine première de son groupe et s’offre un ticket pour le tableau donnant accès aux places 17 à 24. 10 - LE PING MAGAZINE ÉVÈNEMENTS -
ÉVÈNEMENTS Opposée à la République tchèque, l’équipe belge a une fois encore réussi un très bon match  : Cédric Nuytinck a gagné le premier point contre Tomas Polansky (5-11, 12-10, 11-4, 4-11, 11-9), imité par Florent Lambiet vainqueur de Tomas Konecny en trois sets (11-7, 11-9, 11-4) ; Robin Devos s’est incliné devant Tomas Tregler (14-16, 6-11, 4-11), mais Cedric Nuytinck a offert la victoire aux Belges en s’imposant lui aussi en trois sets contre Konecny (12-10, 11-7, 11-7). « Cedric Nuytinck n'a pas trouvé les clés du match » Le match suivant se déroulait face au Danemark, et tout avait bien commencé puisque Cedric Nuytinck a remporté le premier point contre Anders Lind (11-6, 7-11, 11-3, 11-5). Mais Florent Lambiet et Martin Allegro ont été dominés respectivement par Jonathan Groth (7-11, 5-11, 8-11) et Tobias Rasmussen (9-11, 9-11, 7-11), et Cedric Nuytinck n'a pas non plus trouvé les clés du match dans son duel avec Jonathan Groth (8-11, 5-11, 11-13). Les joueurs belges ont alors retrouvé les Hongrois sur leur chemin, et une fois encore, ils se sont imposés, grâce à deux victoires de Florent Lambiet, vainqueur 3-0 contre Nandor Ecseki et 3-2 (11-9, 6-11, 11-6, 9-11, 12-10) contre Bence Majoros et la belle performance de Martin Allegro contre Bence Majoros (6-11, 12-10, 15-13, 8-11, 11-8) tandis que Robin Devos s’est incliné 2-3 (12-10,9-11,11-13,11-9,6-11) contre Adam Szudi. C’est donc à la 19 ème place que terminent les messieurs belges. « Nos 3 joueuses belges ont été battues en 3 sets » Du côté féminin, la victoire du premier jour a laissé la place à la défaite lors des deux matches du deuxième jour  : face à la Serbie, les trois joueuses ont été battues en trois sets et face à l’Italie, seule Margo Degraef a pu gagner son match face à Chiara Colantoni (11-13, 4-11, 7-11). C’est donc à la troisième place du groupe que les jeunes Belges ont terminé la première phase, ce qui les a dirigées vers les matches de classement de la 25 ème à la 32 ème place. Elles ont commencé par une victoire sur la Finlande (3-1). Après la défaite de Margo Degraef face à Anna Kirichenko (9-11, 11-6, 11-5, 6-11, 8-11), Lisa Lung a battu Annika Lundstrom (11-8, 11-8, 12-10). Nathalie Marchetti en a fait de même face à Anna-Sofia Erkheikki (11-6, 13-11, 11-9). Mardo Degraef a obtenu le point de la victoire belge contre Lundstrom (11-2, 7-11, 11-8, 8-11, 11-9). Les Belges ont ensuite battu le Pays de Galles 3-0  : Lisa Lung a battu Charlotte Carey (10-12, 11-7, 10-12, 11-9, 11-7), Nathalie Marchetti s’est imposée face à Chloe Thomas (11-4, 11-8, 11-9) et Margo Degraef a terminé le travail en s’imposant contre Hursey (11-13, 11-8, 14-12, 10-12, 12-10). Et dans leur match pour la 25 ème place, a Belgique s'est imposée face à la Grèce malgré un mauvais départ avec la défaite de Margo Degraef contre Aiketarini Toloiou (11-8, 3-11, 7-11, 7-11). Lisa Lung a remis les deux équipes à égalité en battant Georgia Zavitsanou (11-2, 11-2, 11-9). Nathalie Marchetti a ensuite mis la Belgique sur le chemin de la victoire en dominant Ionna Gerasimatou (11-4, 11-7, 13-11), et c’est Lisa Lung qui a terminé le travail en s’imposant devant Aiketarini Toliou, (12-10, 11-6, 11-3). Derniers vainqueurs MESSIEURS 2017 – Luxembourg Allemagne 2015 – Ekaterinbourg/RUS Autriche 2014 – Lisbonne/POR Portugal 2013 – Schwechat/AUT Allemagne 2011 – Gdansk/POL Allemagne 2010 – Ostrava/CZE Allemagne 2009 – Stuttgart/GER Allemagne 2008 – S t -Pétersbourg/RUS Allemagne 2007 – Belgrade/SRB Allemagne 2005 – Aarhus/DEN Danemark 2003 – Courmayeur/ITA Italie DAMES 2017 – Luxembourg Roumanie 2015 – Ekaterinbourg/RUS Allemagne 2014 – Lisbonne/POR Allemagne 2013 – Schwechat/AUT Allemagne 2011 – Gdansk/POL Pays-Bas 2010 – Ostrava/CZE Pays-Bas 2009 – Stuttgart/GER Pays-Bas 2008 – S t -Pétersbourg/RUS Pays-Bas 2007 – Belgrade/SRB Hongrie 2005 – Aarhus/DEN Roumanie 2003 – Courmayeur/ITA Bélarus 11 - LE PING MAGAZINE ÉVÈNEMENTS -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 1Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 2-3Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 4-5Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 6-7Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 8-9Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 10-11Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 12-13Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 14-15Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 16-17Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 18-19Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 20-21Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 22-23Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 24-25Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 26-27Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 28-29Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 30-31Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 32-33Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 34-35Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 36-37Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 38-39Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 40-41Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 42-43Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 44-45Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 46-47Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 48-49Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 50-51Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 52-53Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 54-55Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 56-57Le Ping Magazine numéro 42 sep/oct/nov 2017 Page 58