Le Ping Magazine n°26 novembre 2014
Le Ping Magazine n°26 novembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de novembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Philippe Saive Management

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'incroyable triomphe du Portugal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
l’illimité le moins cher de Belgique Si on met moins d’argent dans l’abonnement, il faut bien le mettre quelque part. plaisirs illimités Regrouper tout chez VOO, c’est vraiment malin. téléchargements illimités appels fixes illimités Désormais, vous pouvez tout regrouper chez VOO. Vraiment tout. La télé interactive et ses 65 chaînes numériques, l’internet méga-rapide, les appels vers les fixes nationaux à volonté 24h/24, 7j/7, et le forfait mobile illimité avec 2 gigas de data le moins cher de Belgique. Et ça, c’est vraiment malin. Faites le calcul, vous verrez qu’en prenant tout chez VOO, vous réalisez une jolie économie. Déjà une petite idée de ce que vous en ferez ? Infos et abonnements au 0800 800 25 ou sur voo.be
ÉDITORIAL SOYEZ LES BIENVENUS DANS CE NUMÉRO 26 DE VOTRE PING MAGAZINE Ce numéro reviendra longuement sur les derniers championnats d’Europe par équipes qui ont eu lieu à Lisbonne, la très belle capitale du Portugal. C’est en effet un véritable séisme qui s’y est déroulé il y a quelques jours puisque le pays organisateur a triomphé de la grande Allemagne composée notamment des 2 premiers joueurs européens, Dimitrij Ovtcharov et Timo Boll, tous 2 défaits en finale par Apolonia et Freitas. Ce même Marcos Freitas qui non seulement s’est comporté « en taille patron » durant ces championnats mais qui maintenant se retrouve aux portes du mythique TOP 10 mondial. Du côté belge, nous clôturons ces championnats dans le vert, tant pour les hommes que pour les dames. Nos représentantes étaient certes en division 3 de par leur absence lors des derniers championnats par équipe mais elles ont réussi à remonter à l’étage supérieur à la vitesse grand V. L’état d’esprit des garçons était quant à lui différent car, pour la première fois depuis longtemps, l’équipe pensait davantage à tenter de rejoindre l’élite qu’à ne pas descendre au purgatoire. Finalement, l’équipe n’a pas réussi l’exploit de remonter chez les meilleurs mais elle a montré qu’à l’avenir, la Belgique peut redevenir un pays dangereux pour tous. J’attend impatiemment les prochaines éditions car je pense que Florent Lambiet, Lauric Jean, Martin Allegro, Cedric Nuytinck et Robin Devos vont tous progresser dans les 2 ans qui viennent. La question que tout le monde se pose est de savoir si Jean-Mi qui, une fois de plus, est allé au bout de lui-même et peut être même au-delà, sera encore et toujours là pour épauler les gamins qui ont tous l’âge d’être son fils ? Pour ma part, en regardant ces championnats d’Europe par équipes et en voyant le triomphe du Portugal et surtout de Marcos Freitas, j’ai ressenti un peu de nostalgie. Cela m’a en effet amené à me remémorer mon dernier match en championnat d’Europe. C’était contre le… Portugal face à un certain.. Freitas ! Et devinez qui avait gagné ? ? ? Philippe Saive Le ping magazine Texte : Ian Marshall, Philippe Saive, Maurice Pire et François Levicot Photos : FB.com/ITTFWorld & Remy Gros, Christophe Neuville, Michael Klug et Marc Gallet Design : visible.be 3 - LE PING MAGAZINE ÉDITORIAL -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :