Le Magazine du Vin n°1 oct/nov/déc 2014
Le Magazine du Vin n°1 oct/nov/déc 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°1 de oct/nov/déc 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 24,1 Mo

  • Dans ce numéro : le classement des vins de France.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
l’actualité du bon côté ! Le succès de l’année en kiosques En kiosques ou sur tablettes www.lafontpresse.fr c’est positif !
Le magazine du Vin Bertrand Rougier Pour l’amour du vin ! Nous avons la conviction que la critique ne doit pas être un simple guide de consommation. Pour cette raison, même lorsque nous établissons nos classements, nous ne nous contentons pas d’une note et d’un commentaire indigent. Nous préférons une approche résolument optimiste et poétique, plutôt qu’une vision statistique et universitaire. Comme chacun le sait, le vin, c’est le verbe, car il délie les langues. Il est donc logique que les plus beaux flacons, leurs plus mystérieux secrets, les lumineuses émotions qu’ils font naître, ne puissent être décrits avec acuité que par de belles lettres. Il est donc impératif de montrer et de réhabiliter l’image du vin, trop souvent malmenée par les pouvoirs publics. Pour cela, il ne faut être avare ni de passion, ni de mots pour partager cette dernière. Le vin est au cœur du rayonnement de notre culture à l’étranger. Il est source d’inspiration pour nos plus grands penseurs depuis huit siècles. Qui mieux que le vigneron peut en une seule « oeuvre » révéler, donner à voir, à goûter, à sentir, toutes les subtilités et les nuances de la Terre ? Chaque vin est une trace vivante de notre pays. Goûter un vin, c’est entreprendre un extraordinaire voyage immobile. En effet, à travers la richesse d’une bouteille renommée, commandée dans un restaurant à l’autre bout du monde, ce n’est rien de moins qu’un peu de France que s’offre l’amateur. Nous avons donc choisi dans nos pages de décrire chaque vin comme s’il s’agissait d’un tableau, de manière à consolider cette fameuse « image des vins », qui a malheureusement aujourd’hui perdu le droit de s’afficher en toute liberté, quand elle n’est pas carrément censurée. Cette démarche, pourtant presque unique, est la seule susceptible de communiquer efficacement les vifs sentiments que peuvent transmettre les meilleures bouteilles, la seule qui puisse décrire au lecteur les qualités tactiles et sensuelles du vin avant même qu’il l’ait bu. Or, n’est-ce pas cela le métier de journaliste de presse écrite : donner à voir, à sentir, à toucher, à comprendre, par le seul pouvoir des mots ? Nous conviendrons que, dire d’un vin qu’il est féminin, c’est évidemment déjà bien. Mais c’est un peu court. De quel type de femme s’agit-il ? Est-elle jeune, plus vieille, épicurienne, scandaleuse, timide ? Annoncer que les cerises et le poivre sont présents dans le bouquet convient. Préciser la manière dont ces parfums s’expriment : en fusion, en harmonie, en se combattant, tels des malstroms... c’est à la fois plus poétique, mais aussi plus précis, car avant d’être un produit, un processus chimique, une accumulation de molécules et d’arômes, le vin est d’abord une sensation. Or, pour décrire une émotion, la littérature demeure aujourd’hui encore supérieure à l’inventaire. Le vin est indissociable de la civilisation, il est donc cohérent que la civilisation l’honore avec ce qu’elle a produit de plus fort. E dito Culture et vin On retrouve le vin et l’ambroisie dans toutes les mythologies. Il est au coeur même de la religion chrétienne. Il est donc éminemment culturel. Par exemple, avec les grands crus de Bourgogne, on boit de l’histoire qui remonte aux moines cisterciens. Ce sont de la mémoire, un savoir-faire ancestral et de l’architecture qui pénètrent en un instant dans notre corps. Appréhender la dimension culturelle du vin est donc primordial. L’ignorer est trivial. Cela revient à refuser d’emprunter le chemin qui conduit le connaisseur à choisir Baudelaire plutôt que la collection Arlequin, l’antiquaire plutôt qu’IKEA, le musée du Louvre plutôt que le « Grévin ». Le vin, c’est l’esprit français, ce qui inclut évidemment les Lumières. Vin, civilisation… Des étiquettes de Mouton Rothschild qui s’ornent chaque année d’un graffiti célèbre aux expositions et festivals qui marient vins et littérature, cinéma, bande-dessinée, peinture, etc… la vigne et l’art ont toujours entretenu des rapports étroits et enflammés. On peut aussi affirmer que le vin est l’une des très rares productions humaines (avec la gastronomie) qui sollicite pleinement quatre sens et qui produise un challenge esthétique et intellectuel véritablement différent lors de chaque expérience. Le vin est le seul aliment que l’on puisse déguster après 50 ans sans craindre d’y succomber, et qui puisse ainsi vraiment témoigner du goût d’époques révolues. Les films, les portraits, les livres, demeurent identiques après chaque analyse, même au terme de dix ans. En revanche, et sans même aborder le sujet de l’incroyable diversité du vignoble français, s’agissant donc d’un domaine et d’un millésime uniques, le vin évolue sans cesse. Il ne communique jamais deux fois les mêmes expressions. Il défie en permanence ses dégustateurs. Et qui d’autre que le vin peut vraiment espérer s’améliorer avec le temps ? Vin et plaisir Les bons vins enseignent d’eux-mêmes le respect et la tempérance (notamment, mais pas seulement, en raison de leurs tarifs et de leur rareté). Nous sommes convaincus qu’il vaut mieux boire avec modération les quintessences de nos vignobles qui sont décrites dans ces pages, plutôt que de se saouler avec d’hostiles piquettes. Affirmons-le, le vin n’est pas le versant obscur et pornographique de la gastronomie ! Il paraît que l’on peut juger de l’abondance d’une civilisation aux richesses contenues dans ses greniers ! Et bien, nous préférons quand même les caves. Certes, greniers et caves peuvent se visiter comme des bibliothèques et contenir les mêmes trésors mais, en plus des clefs du passé, les caves détiennent aussi celles de l’avenir. Elles ont également la vertu de pousser l’homme à chercher le plaisir plus que les regrets, l’immortalité plutôt que l’absolution quand, âgé de 70 ans, il continue à garnir son cellier avec les meilleurs crus, alors qu’il sait qu’il devra attendre trente ans pour déguster ses dernières acquisitions ! Carpe Diem Bertrand Rougier NB : La relance du Magazine du Vin par Entreprendre Lafont Presse dans un marché déjà occupé, a l’immense mérite d’ouvrir la liberté pour ce secteur d’activité si prestigieux et si stratégique pour notre économie. (Au bas mot 800 000 emplois). Merci de votre confiance. Le magazine du vin - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 1Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 2-3Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 4-5Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 6-7Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 8-9Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 10-11Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 12-13Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 14-15Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 16-17Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 18-19Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 20-21Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 22-23Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 24-25Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 26-27Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 28-29Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 30-31Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 32-33Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 34-35Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 36-37Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 38-39Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 40-41Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 42-43Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 44-45Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 46-47Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 48-49Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 50-51Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 52-53Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 54-55Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 56-57Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 58-59Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 60-61Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 62-63Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 64-65Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 66-67Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 68-69Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 70-71Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 72-73Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 74-75Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 76-77Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 78-79Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 80-81Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 82-83Le Magazine du Vin numéro 1 oct/nov/déc 2014 Page 84