Le Haut-Parleur n°1666 mars 1981
Le Haut-Parleur n°1666 mars 1981
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1666 de mars 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société des Publications Radio-Électriques et Scientifiques

  • Format : (212 x 271) mm

  • Nombre de pages : 292

  • Taille du fichier PDF : 299 Mo

  • Dans ce numéro : NEC, la micro électronique de pointe appliquée à la haute fidélité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 202 - 203  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
202 203
Cette administration vous fera parvenir tous les formulaires à remplir pour la constitution de votre dossier. Bien entendu, la délivrance de la licence et de l'indicatif officiel est subordonnée à la réussite à l'examen d'opérateur ; le programme de cet examen est également détaillé dans les documents qui vous seront adressés par l'administration. Vous pouvez également consulter l'ouvrage « L'émission et la réception d'amateur » 10e édition (Librairie Parisienne de la Radio, 43, rue de Dunkerque, 75010 Paris). 2° Pour la recharge des petits accumulateurs, il est toujours préférable d'effectuer un redressement bi-alternance, soit par deux diodes, soit par un pont de quatre diodes, selon le cas. Un transformateur délivrant 15 à 16 Veff est suffisant pour recharger une batterie de 12 V ; vous serez même probablement amené à intercaler une résistance en série (valeur à déterminer) pour réduire l'intensité de recharge à la valeur requise. Vous pouvez parfaitement employer des diodes (ou un pont) de caractéristiques nettement supérieures à ce qui est nécessaire ; la marge de sécurité n'en est que plus grande, c'est tout ! Quant à votre dernier projet, nous pensons qu'il s'agit d'alimenter l'appareil par le secteur, avec la batterie en tampon et le chargeur en fonctionnement permanent. Dans ce cas, le courant issu du chargeur doit être filtré, et il faut alors ajouter un condensateur en parallèle de très forte capacité (3 000 ou 4 700/...tF ; non critique). RR — 12.07  : M. Jean- Claude Dosson, 19 TULLE, nous demande  : 1° des renseignements concernant les réceptions OC et VHF ; 2° les caractéristiques et les correspondances de différents transistors japonais ; Page 202 - No 1666 3° des renseignements sur les satellites de télévision. 1° Une antenne constituée par un fil bien isolé de 10 à 15 m de longueur convient très largement pour des récepteurs de trafic OC du genre FRG7, 7000 ou 7700. Quant aux gammes VHF et UHF, il faut en principe concevoir et disposer d'un récepteur par bande à recevoir ; en effet, sur ces gammes, les bandes de fréquences couvertes sont relativement étroites. Il faut aussi tenir compte des différents types de modulation rencontrés (AM, FM, SSB). Les récepteurs doivent donc être conçus en conséquence. Même réponse en ce qui concerne les antennes. En VHF et UHF, les antennes sont du type accordé et ne couvrent donc qu'une bande relativement étroite de fréquences ; il faut en principe une antenne différente pour chaque gamme à recevoir. 2° Caractéristiques maximales et correspondances des transistors japonais suivants  : 2SC 732  : silicium NPN ; Pc = 200 mW Ft = 80 MHz ; Vcb = 35 V ; Vce = 30 V ; Veb = 5 V ; Ic = 100 mA ; hfe = 200 pour le = 2 mA et Vcb = 6 V. Correspondances  : BC 107, BC171, BC183, BC207, BC237, BC383, BC547, BC582, 2N2220, 2N2222. 2SC 733  : silicium NPN ; Pc = 300 mW ; Ft = 80 MHz ; Vcb = 35 V ; Vce = 30 V ; Veb = 5 V ; Ic = 100 mA ; hfe = 70 pour le = 2 mA et Vcb = 6 V. Correspondances  : comme le type précédent. 2SC 735  : silicium NPN ; Pc = 300 mW ; Ft = 300 MHz ; Vcb = 35 V ; Vce = 30 V ; Veb = 5 V ; Ic = 400 mA ; h fe = 70 pour le = 100 mA et Vcb = 1 V. Correspondances  : BC738, BC378, BC635. 2SA 562  : complémentaire du précédent, mêmes caractéristiques, silicium PNP. Cor- respondances  : BC328, BC298, BC728, BC636. 2SD 234  : silicium NPN ; Pc = 25 W ; Ic = 3 A ; lb = 3 A ; Vcb = 60 V ; Veb = 10 V ; Vce = 50 V ; h fe = 40 à 240 pour Ic = 500 mA et Vcb = 5 V. Correspondances  : BD241A, BD243A, BD577, BD587. 3° Nous pensons que vous faites allusion au satellite de télévision qui permettra la réception en direct des programmes de la T.D.F. Présentement, le lancement de ce satellite n'est prévu que pour 1982 ou 83. Les caractéristiques de fonctionnement de ce satellite ne sont pas encore définitivement arrêtées ; il émettra dans la bande des 12 GHz ; pour le moment, il est question de retransmettre deux chaînes françaises (TF1 et A2). Il faudra obligatoirement utiliser une antenne spéciale parabolique qui comportera en son foyer un premier changement de fréquence (car il n'est pas question de véhiculer du 12 GHz dans un câble coaxial). Ensuite, un second changement de fréquence est opéré en appartement afin de permettre l'utilisation des récepteurs couleurs Secam actuels (voir l'ouvrage « Dépannage — Mise au point — Amélioration des Téléviseurs » à partir de la page 410 ; en vente à la Librairie Parisienne de la Radio, 43, rue de Dunkerque, 75010 Paris). RR — 12.08  : M. Paul Tholly, 72 LE MANS  : 1° nous entretient d'un « phénomène étrange » observé sur un amplificateur BF ; 2° souhaite obtenir des renseignements concernant la puissance des amplificateurs BF. 1° Le phénomène étrange que vous nous signalez (auditions épisodiques de radio) est cependant bien connu ; nous l'avons exposé à maintes reprises dans cette rubrique, ainsi que les remèdes à apporter. Ce sont les étages d'entrée du préamplificateur qui détectent, les fils de liaison à la tête lectrice de pickup notamment servant d'antenne... Il faut améliorer les blindages, shunter l'entrée ou les entrées par de faibles capacités de l'ordre de 47 à 100 pF, parfois utiliser une prise de terre et un filtre secteur. 2° Comme vous le supposiez, pour augmenter la puissance de votre amplificateur, il faudrait remplacer tous les transistors de la section amplificatrice par des transistors plus puissants, les alimenter par une tension plus importante, et vraisemblablement remplacer la plupart des résistances équipant cette section amplificatrice. Cela équivaut donc à ne conserver que les étages de préamplification et à reconstruire absolument tout le reste. De ce fait, nous nous demandons s'il s'agit là d'une solution rationnelle et s'il ne serait pas préférable d'envisager la construction ou l'achat d'un tout autre ensemble. Pour mesurer la puissance BF sinusoïdale d'un amplificateur, on procède de la façon suivante  : L'entrée de l'amplificateur est attaquée par un générateur BF réglé sur 1000 Hz. Le haut-parleur est remplacé par une résistance bobinée d'une très forte puissance de dissipation et d'une valeur égale à l'impédance du ou des haut-parleurs (dans votre cas  : 4 Q). A l'aide d'un voltmètre électronique muni de sa sonde pour « alternatif », on mesure la tension E aux bornes de cette résistance de 4 Q. Il suffit alors simplement d'appliquer la formule classique  : E 2 P = Z 2 c'est-à-dire — 4 dans votre cas.
RR — 12.09-F  : M. Bernard Courbon, 44 REZE  : 1° désire connaître le branchement normalisé des prises et fiches DIN ; 2° nous questionne au sujet de l'oscillateur à quartz du type Meacham. 1° Les branchements normalisés des fiches et prises DIN ont été indiqués dans notre n°1598, page 139, auquel nous vous prions de bien vouloir vous reporter. Cependant, nous attirons votre attention sur le fait que certains constructeurs ne respectent pas toujours cette normalisation et adoptent parfois des ordres de branchement qui leur sont particuliers. 2° Le schéma de principe d'un oscillateur en pont de Meacham est indiqué sur la figure RR-12.09. Le quartz est monté dans la branche d'un pont dont les autres branches sont constituées par des résistances telles que le pont soit en équilibre pour la fréquence de résonancesérie du quartz. A la résonance, on a donc  : Ri R3 — R2 L'ensemble né fonctionne pas à l'équilibre parfait du pont ; il faut un très léger déséquilibre pour qu'il y ait oscillation. Ce déséquilibre est réglable au moyen de l'une des résistances (R3 dans le schéma proposé) que l'on ajuste pour obtenir un bon démarrage des oscillations et la meilleure stabilité possible. L'amplificateur est un circuit amplificateur opérationnel de n'importe quel type, pourvu que la bande passante soit suffisante pour ne pas entraîner un déphasage trop important à la fréquence de résonance du quartz. On peut utiliser le circuit intégré type SFC2761DC (de Sescosem) en boîtier CB116 à 6 pattes dont la correspondance est indiquée directement sur le schéma (patte 6 non utilisée). L'alimentation s'effectue sous une tension de ± 12 V avec point milieu à la masse. Ce montage oscillateur est d'une très grande stabilité en fréquence ; néanmoins, cette stabilité reste conditionnée par celle du quartz lui-même, et dans ce domaine, on sait que l'on ne peut pas négliger l'influence des variations de température. RR — 12.10-F  : M. Roger Corret, 03 VICHY  : 1° désire connaître les caractéristiques et le brochage du tube cathodique 5BP1 ; 2° nous demande des précisions concernant les correspondances des transistors. 1° Tube cathodique pour oscilloscope 5BP1  : Chauffage = 6,3 V 0,6 A. Diamètre d'écran 1 2 5 mm ; V a 2 = 2 000 V ; Va 1 = 450 V (concentration) ; Vgw = — 40 V (pour extinction) ; tension maximale entre A2 et l'une quelconque des plaques de déviation = 500 V ; sensibilité D1 D2 = 0,3 mm/V ; sensibilité D 3 D 4 = 0,33 mm/V. Brochage  : voir figure RR- 12.10. 2° En régie générale, lorsque des équivalences de transistors sont indiquées, il s'agit toujours de correspondances au point de vue caractéristiques électriques. Souvent les brochages sont également identiques, mais cela n'est pas une obligation et c'est à l'utilisateur qu'il appartient de vérifier le brochage du transistor qu'il compte employer. RR — 01.01-F  : M. Michel Fayard, 91 MASSY, nous demande  : 1° les caractéristiques et le brochage du circuit intégré TAA550 ; 2° des précisions concernant le marqueur à quartz décrit dans le N°1627, page 322 ; 3° des renseignements au sujet des tubes nixies ; 4° le schéma d'un préamplificateur microphonique. 1° TAA 550  : stabilisateur de tension destiné à l'alimentation des diodes varicap dans les tuners TV (s'utilise comme une diode Zener) ; tension stabilisée = 33 V ; I max = 15 mA ; Pd = 50 mW. Brochage  : voir figure RR-01.01. 2° Le condensateur C6 en parallèle sur R 13 présente une capacité de 220 pF environ. La flèche qui part de la connexion + 5 V représente la connexion d'alimentation qui aboutit à la patte 14 du circuit intégré SN7400. La patte 7 non représentée de ce circuit intégré doit être reliée à la masse. 3° II existe une très grande quantité de tubes nixies comportant des chif- fres, des lettres, des signes arithmétiques, des points décimaux, etc. Nous ignorons quel est le genre de tube en votre possession, et de ce fait nous ne pouvons pas vous en indiquer le brochage. Dans tout tube nixie, il y a en général une ou plusieurs électrodes communes ; d'autre part, chaque lettre, chiffre ou signe correspond à une sortie sur le culot. La tension d'alimentation à appliquer est de l'ordre de 100 à 150 V. 4" Nous avons déjà décrit plusieurs montages de préamplificateurs microphoniques et nous vous suggérons de vous reporter aux publications suivantes  : — Haut-Parleur N" 1366 (p. 74) et N°1645 (p. 193). — Radio-Plans N°367 (p. 64) et N°396 (p. 139). RR — 01.02  : M. Serge Alombert, 04 DIGNE, nous demande  : 1° conseil pour l'installation d'une prise de casque à la sortie d'un amplificateur BF ; 2° des schémas d'interrupteurs électriques à « touch control » ; 3° quelle est la stationradio à modulation genre « bip-bip » de divers tons que l'on reçoit en bas de la gamme FM, au-dessous de 90 MHz. 1° II est toujours possible d'installer une prise de casque à la sortie d'un amplificateur BF, d'un auto-radio, d'un Na 1666 Page 203



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 1Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 2-3Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 4-5Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 6-7Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 8-9Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 10-11Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 12-13Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 14-15Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 16-17Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 18-19Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 20-21Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 22-23Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 24-25Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 26-27Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 28-29Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 30-31Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 32-33Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 34-35Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 36-37Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 38-39Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 40-41Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 42-43Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 44-45Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 46-47Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 48-49Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 50-51Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 52-53Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 54-55Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 56-57Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 58-59Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 60-61Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 62-63Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 64-65Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 66-67Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 68-69Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 70-71Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 72-73Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 74-75Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 76-77Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 78-79Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 80-81Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 82-83Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 84-85Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 86-87Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 88-89Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 90-91Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 92-93Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 94-95Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 96-97Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 98-99Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 100-101Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 102-103Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 104-105Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 106-107Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 108-109Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 110-111Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 112-113Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 114-115Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 116-117Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 118-119Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 120-121Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 122-123Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 124-125Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 126-127Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 128-129Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 130-131Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 132-133Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 134-135Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 136-137Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 138-139Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 140-141Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 142-143Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 144-145Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 146-147Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 148-149Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 150-151Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 152-153Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 154-155Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 156-157Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 158-159Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 160-161Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 162-163Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 164-165Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 166-167Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 168-169Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 170-171Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 172-173Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 174-175Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 176-177Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 178-179Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 180-181Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 182-183Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 184-185Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 186-187Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 188-189Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 190-191Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 192-193Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 194-195Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 196-197Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 198-199Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 200-201Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 202-203Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 204-205Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 206-207Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 208-209Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 210-211Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 212-213Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 214-215Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 216-217Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 218-219Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 220-221Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 222-223Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 224-225Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 226-227Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 228-229Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 230-231Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 232-233Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 234-235Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 236-237Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 238-239Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 240-241Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 242-243Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 244-245Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 246-247Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 248-249Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 250-251Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 252-253Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 254-255Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 256-257Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 258-259Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 260-261Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 262-263Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 264-265Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 266-267Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 268-269Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 270-271Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 272-273Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 274-275Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 276-277Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 278-279Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 280-281Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 282-283Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 284-285Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 286-287Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 288-289Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 290-291Le Haut-Parleur numéro 1666 mars 1981 Page 292