L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mai/jun 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,7 Mo

  • Dans ce numéro : Renault, marque mythique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
HISTO/Peugeot 1972-104 Le renouveau Sochaux lance au Salon de Paris 1972 un modèle hyper compact, la 104. Cette voiture populaire participera à la capacité de Peugeot à affronter les deux crises pétrolières. Dessinée en collaboration avec Pininfarina, elle est la plus courte berline quatre portes au monde (3,58 mètres). Pour autant, grâce notamment à un style anguleux, son habitabilité a été préservée, qui se rapproche de celle de la 204. Traction avant, elle reçoit un moteur à arbre à cames en tête disposé transversalement et incliné vers l’arrière pour loger la roue de secours. Avec 954 cm3 et 46 ch DIN, il offre la vitesse de 135 km/h à la voiture. Un coupé trois portes à hayon arrière est lancé au Salon de 1973, dont l’empattement court fait une idéale voiture urbaine (3,30 m). Nouveau coupé au Salon 1975 : 104 ZS jouit d’un moteur plus puissant de 1,1 litre (66 ch DIN). Un an plus tard, la berline reçoit cette mécanique ainsi qu’une cinquième porte à l’arrière. En 1980, la S est dotée du même 1,4 litre que la Renault R14 TS. 52/L’OFFICIEL AUTO 1975-604 Première du genre La 604 consacre en 1975 le retour de Peugeot aux six cylindres après quarante ans d’absence. C’est donc une nouvelle clientèle que la voiture doit attirer à la marque. Son V6 PRV de 2,6 litres à deux carburateurs développe d’abord 136 ch (180 km/h), tandis que la voiture bénéficie d’une suspension à quatre roues indépendantes et de quatre freins à disques. Grande berline luxueuse, la 604 jouit d’un design très élégant, sobre et équilibré. Mais lancée peu après le premier choc pétrolier, elle se trouve confrontée à un contexte des plus difficiles. Pour calmer son appétit, le V6 reçoit en 1977 l'injection Bosch K-Jetronic et il est accouplé à une boîte de vitesses à cinq rapports (version TI de 144 ch). Il passera en 1984 à 2,8 litres et 155 ch, propulsant la 604 GTI à 190 km/h. En 1979, la 604 D Turbo a été la première berline turbo diesel en Europe.
1979-505 Dernière du genre Appelée à assurer à terme le remplacement de la 504, la 505 prend place au début de sa carrière entre cette dernière et la 604. Réussite de Pininfarina, la ligne a été très affinée par rapport à celle de la 504. Un point commun fait toutefois le lien, les phares trapézoïdaux. Techniquement, la 505 demeure fidèle à la tradition : propulsion et moteur longitudinal. Parallèlement au diesel de 2,3 litres de la 504 GLD, deux moteurs essence sont d’abord proposés : un deux litres à arbre à cames en tête et carburateur de 96 ch et le même groupe doté de l’injection Bosch K-Jetronic (110 ch), également monté avec une boîte à cinq rapports sur la Citroën CX Athena et la Renault R20 TS. L’évolution des motorisations sera marquée au cours des années 80 par une très forte montée en puissance. En diesel, le 2,5 litres Turbo atteindra 110 ch, tandis qu’en essence, le 2,1 litres passera de 117 ch à 130 ch sur la GTI. La voiture recevra même le V6 de 2,8 l à manetons décalés de 170 ch. Au sommet, la 2,1 litres Turbo donnera à la 505 un modèle particulièrement performant jusqu’à 180 ch et 210 km/h en 1985. Restylée en 1986, la 505 sera produite jusqu’en 1992. Elle sera la dernière propulsion Peugeot. 1983-205 Le best seller Peugeot A l’image des 201, 203 et 204, mutatis mutandis, la 205 apparaît comme l’un des modèles les plus importants de l’histoire Peugeot. Son rôle sera déterminant en assurant le redressement de la marque après l’absorption difficile des filiales européennes de Chrysler rachetées en 1978. Une période marquée également par le recul des parts de marché et des pertes financières accumulées au cours des premières années de la décennie 80. Best seller, la 204 va faire bondir le taux de pénétration de Peugeot sur le marché français en quelques années. Plus d’un million d’exemplaires en seront diffusés en deux ans. Un immense succès venant à point nommé ! Tout concourra à l’heureux destin du « sacré numéro » : ses qualités routières et techniques, la publicité dont elle bénéficiera et son design séduisant. Abandonnant les lignes orthogonales de la 104 pour des courbes plus convaincantes, cette dernière œuvre de l’équipe de Gérard Welter est préférée à la proposition de Pininfarina. Le style intérieur est signé Paul Bracq. Compacte (3,70 mètres) et très agile pour une traction, la 205 sera déclinée en de multiples versions en croisant les niveaux d’équipement, les motorisations et boîte de vitesses. Une large gamme de cinq et trois portes sera déclinée, complétée par un cabriolet et la sportive Turbo 16, sans parler des séries spéciales dont les Roland Garros, Lacoste et Junior, laquelle deviendra une version de série d’entrée de gamme. D’abord motorisée par des groupes de 1 litre, 1,1 litre et 1 360 cm3 (45 ch à 80 ch), ainsi que par un diesel de 50 ch (qui passera à 60 ch), la 205 recevra en 1988 une nouvelle génération de moteurs plus modernes, les TU, dont le plus puissant (85 ch) équipera notamment la XS équipée d’une boîte à cinq rapports. Mais c’est la célèbre GTI, modèle phare lancé en 1984, qui tirera le succès de la 205 et conférera à Peugeot une image valorisante de jeunesse et de dynamisme. Lancée à l’assaut de la Golf GTI, la petite bombe réussira dans sa mission en offrant même des qualités dynamiques supérieures (tenue de route et freinage). Elle recevra trois motorisations, d’abord un 1,6 litre de 105 ch (190 km/h), puis de 115 ch et, au Salon de 1986, un 1,9 litre à injection de 130 ch (205 km/h). L’apothéose de la 205 s’appellera Turbo 16, un monstre de technologie construit à 200 exemplaires pour l’homologation en compétition. La voiture conjugue les superlatifs : moteur de 1,8 litre double arbre et quatre soupapes par cylindre, suralimentation par turbo, 200 ch dans sa version client, disposition centrale arrière en position transversale et transmission intégrale. Les titres de championne du monde des rallyes en 1985 et 1986 acquis par la Turbo 16 et ses victoires aux Paris Dakar de 1987 et 1988 contribueront à la légende de la 205, sans parler des retombées en termes d’image au plan international pour Peugeot. En quinze ans d’un phénoménal succès, 5,3 millions d’exemplaires auront contribué à écrire la légende de ce nouveau modèle mythique de la marque. L’OFFICIEL AUTO/53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 84