L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mai/jun 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,7 Mo

  • Dans ce numéro : Renault, marque mythique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
HISTO/Peugeot 1965-204 Une révolution ! Révolution en 1965 avec la berline 204, première traction avant Peugeot. Voiture de rupture, la 204 l’est à bien des égards pour Sochaux. Avec sa longue liste d’innovations techniques, la nouvelle née s’inscrit à l’encontre de la prudence légendaire de la marque au Lion. Ultramoderne, la 204 bénéficie de solutions originales qui deviendront le lot commun des voitures modernes. Première petite Peugeot depuis la 202, la 204 constitue avec la 404 une paire de modèles de niveaux de gamme différents. Elle permet ainsi à la marque de sortir pour la première fois de la politique monomodèle qui a été la sienne depuis la guerre. Fruit de la collaboration avec Pininfarina, la carrosserie de cette berline compacte de 3,97 m offre une habitabilité supérieure à celle de ses concurrentes. Incliné de 20° vers l’avant, son moteur réalisé en alliage léger bénéficie d’un arbre à cames en tête. De plus, il est disposé en position transversale, solution remise au goût du jour en 1959 par la BMC Mini favorisant l’habitabilité. Avec 58 ch pour 1 130 cm3, il entraîne la voiture à 138 km/h. La boîte/pont à quatre vitesses est lubrifiée par le circuit du moteur. La 204 est aussi la première Peugeot équipée d’une suspension à quatre roues indépendantes et de freins à disque à l’avant. Un break apparaît cinq mois après le lancement de la berline. La gamme sera complétée en septembre 1966 par un cabriolet et un coupé, dont le design du aux stylistes de la marque conservera globalement celui de la berline dans un empat- 50/L’OFFICIEL AUTO tement raccourci. Le moteur gagnera quelques chevaux en 1970. Une version diesel est présentée au Salon de 1967. Son moteur XLD est le plus petit diesel au monde monté en série sur une automobile, et le premier réalisé en aluminium. Réservé au break, d’une cylindrée de 1 255 cm3, il développe 40 ch DIN. Un nouveau XL4D de 1 357 cm3 et 45 ch sera lancé en 1973, dont la berline bénéficiera deux ans plus tard. Le succès de la 204 sera considérable. Malgré son prix supérieur à la concurrence, elle s’installera en tête des ventes françaises de 1969 à 1971, permettant ainsi à Peugeot d’affronter efficacement la crise pétrolière. Jusqu’à son retrait à la fin 1976, sa production atteindra plus de 1,6 million d’exemplaires. Elle donnera naissance dès 1969 à un modèle dérivé, la 304, dotée d’un moteur de 1,3 litre.
1968-504 Fiabilité inaltérable Succédant à la 404 (avec laquelle elle coexistera pendant 7 ans), la 504 offre par rapport à sa devancière un gabarit plus important en même temps qu’une cylindrée supérieure. Cette grande berline bourgeoise illustre la montée en gamme des modèles de classe moyenne passés de la 203 à la 504 de 1,3 litre à 1,8 litre, puis deux litres. Une évolution qui témoigne de l’élévation du niveau de vie des Français en cette période des Trente Glorieuses. Programmé au printemps 1968, le lancement de la 504 sera différé pour cause de crise sociale. La voiture sera finalement présentée à la veille du Salon de Paris. On ne peut pas dire que la 504, sage berline incarnant les valeurs traditionnelles de sérieux et de fiabilité de la marque, soit à l’image de son millésime. La 504 s’inscrit dans le sillage technique de la 404, à l’exception de sa suspension à quatre roues indépendantes, inédite chez Peugeot sur une propulsion et assez peu courante sur les berlines de grande diffusion de l’époque. Elle assure à la voiture un excellent comportement routier, tandis que ses quatre freins à disques confèrent à la 504 un freinage exemplaire. Le quatre cylindres de 1 796 cm3 de la 504 est disponible en version à carburateur (87 ch et 156 km/h) et à injection (103 ch et 168 km/h). La boîte de vitesses possède quatre rapports, une transmission automatique ZF est disponible en option. Au printemps 1969, sont lancés les coupé et cabriolet aux séduisantes lignes italiennes dues à Pininfarina qui bénéficieront du V6 de la future 604. Le Salon de Paris de 1970 voit le développement du modèle, qui hérite d’un moteur réalésé à deux litres. Ce dernier développe 98 ch (162 km/h) dans sa version à car- burateur et 110 ch avec l’injection (173 km/h). Parallèlement, la 504 est proposée en motorisation diesel de 2,1 litres (75 ch). Au printemps 1971, trois nouveaux dérivés complètent la gamme, le break, la familiale et la commerciale, construits sur un empattement allongé et dotés d’un essieu arrière rigide. En 1973, Peugeot propose une 504 économique équipée du 1,8 litre de 79 ch (154 km/h) et d’un essieu arrière rigide. Quatre ans plus tard, la berline GLD bénéficiera d’un moteur diesel de 2,3 litres développant 70 ch DIN. Immense succès commercial, y compris à l’exportation, notamment en Afrique où elle garde encore aujourd’hui une image légendaire, la 504 a également connu une heureuse carrière sportive dans les rudes rallyes africains. La berline sera produite en Europe jusqu’en 1983. Mais sa fabrication se poursuivra en Argentine et au Nigeria jusqu’en 2006. Ses qualités routières, son confort, sa fiabilité inaltérable et sa longévité vaudront à la 504 une diffusion exceptionnelle avec plus de 3,7 millions d’exemplaires construits, toutes versions confondues. L’OFFICIEL AUTO/51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 84