L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mai/jun 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,7 Mo

  • Dans ce numéro : Renault, marque mythique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
HISTO/Peugeot PEUGEOT Les modèles les plus beaux et les plus marquants de l’histoire de Peugeot Difficile de raconter l’histoire d’une marque comme Peugeot en quelques pages, mais quand on accuse 150 ans d’âge et d’histoire, un passé aussi glorieux ne peut rester sans une suite qui devrait l’être tout autant. Nous vivons actuellement une période « noire » de l’histoire de l’automobile, alors c’est le moment idéal pour repartir en arrière, à l’époque où l’automobile s’inventait tous les jours. Une époque ou tout était possible, pas si loin que ça d’ailleurs. Après une rapide histoire du sigle et de la marque, voici venu le temps de nos coups de cœur. Bien sûr, comme à chaque fois pendant cet exercice périlleux, nous allons faire des heureux mais aussi des frustrés, si l’on ne parle pas de leurs modèles préférés. Mais que voulez-vous, il est impossible de parler de tous les fabuleux modèles de la marque, alors, tant pis, nous nous sommes lancés dans l’aventure délicate de faire un choix. Et voici l’histoire de nos modèles préférés. 1920 Quadrilette Pour faire face à la situation financière de Peugeot détériorée au lendemain de la Grande Guerre, la marque crée la Quadrilette, un modèle populaire et économique. Parfaitement adaptée aux conditions qui prévalent à la sortie du conflit, la Quadrilette relève du même esprit que la Bébé dans les années 1910. Peugeot devient ainsi le premier des grands constructeurs français à proposer une petite voiture populaire. 44/L’OFFICIEL AUTO Entièrement nouvelle, la Quadrilette (type 161) fait sensation au Salon de Bruxelles de 1920, où elle apparaît pour la première fois en public. Innovation à l’époque, la presse l’a découverte à Beaulieu dès décembre 1919. Il s’agit d’un véhicule ultraléger, dont le poids est inférieur à 350 kilos afin de bénéficier des avantages fiscaux attachés à la catégorie des cyclecars (moins de 1 100 cm³ et taxe annuelle de 100 F seulement). Avec ses voies très étroites, plus courtes à l’arrière qu’à l’avant, la voiture accueille deux personnes en tandem. Son quatre cylindres à culasse non détachable de 667 cm3 développe 9,5 ch et l’entraîne à 60 km/h. La transmission est assurée par une boîte/pont à trois rapports sans différentiel. Sa suspension est dépourvue d’amortisseurs. Au-delà de ses allures de jouet qui lui attirent la sympathie, la voiture s’impose pour ses qualités pratiques. Maniable et passe partout, elle est aussi très économique avec une consommation de cinq litres aux cent kilomètres. Elle s’attire une clientèle de jeunes, mais également d’automobilistes qui l’acquièrent comme seconde voiture. Devenue à la mode, elle séduit les vedettes à l’image de Mistinguett. Elle s’aligne aussi en compétitions, courses de côte ou de régularité, et gagne la catégorie cyclecars du Tour de France auto de 1923. Le cyclecar va évoluer vers la voiturette. Le modèle 1921, type 161 E (E pour élargi), offre deux sièges non plus disposés en tandem mais côte à côte décalés de quinze centimètres. Sous la pression de la concurrence, en particulier celle de la 5 CV Citroën, la Quadrilette s’étoffe en 1923 avec le type 172. Elle gagne en largeur et devient plus habitable, disposant maintenant de deux vraies places côte à côte, d’un empattement légèrement réduit mais de voies avant et arrière identiques. En 1924, est lancé un nouveau modèle de faible diffusion, la Quadrillette Grand Sport (type 172 BS), dotée d’un moteur plus puissant de 720 cm3. De 1921 à 1924, il sera produit (tous modèles confondus) 12 305 exemplaires de quadrilettes ce qui représente 31% de la production Peugeot durant cette période. Equipée d’une mécanique voisine, celle qui sera couramment appelée la 5 CV Peugeot, prendra la suite dans le cours de l’année 1924. Elle rencontrera également un grand succès.
1929-201 La Peugeot anti crise Le rôle de la 201, présentée au Salon de Paris de 1929, sera décisif pour Peugeot. Elle permettra à la marque de traverser sans trop de difficultés la crise économique. Première voiture de Sochaux produite en grande série, elle constitue le point de départ de toutes les Peugeot des années trente. De plus, elle inaugure un nouveau système d’appellation constitué d’un numéro à trois chiffres avec zéro médian. Robuste, économique et proposée à un prix attractif, elle connaît vite le succès. Son quatre cylindres à soupapes latérales de 1 122 cm3, qui développe 23 ch, lui permet de rouler à 80 km/h. En septembre 1931 apparaît la 201 Confort, une variante dotée d’un essieu avant à roues indépendantes, qui améliore la tenue de route, le confort et l’agrément de conduite. Une première mondiale pour une voiture de grande série. Elle est produite parallèlement au modèle à essieu rigide. La 201 C s’avère par ailleurs plus large et plus longue. En 1932 et sous le contrôle de l’ACF, une 201 parcourt la distance Paris- Bordeaux-Paris en consommant moins de huit litres aux cent kilomètres. Autre innovation de la marque la 201 reçoit en 1933 un châssis bloc tube plus rigide constitué de longerons et de traverses tubulaires, tandis qu’une nouvelle calandre en coupe-vent est révélée au Salon de Paris. Comme toute la gamme unifiée du constructeur au Salon de 1934, la 201 abandonne sa caisse anguleuse au profit du nouveau style Peugeot, dont la poupe dite « queue de castor », intègre un coffre à bagages ouvrant de l’extérieur. De plus, son nouveau quatre cylindres de 1,3 litre et 28 ch la fait passer désormais dans la catégorie des 7 CV. Ce dernier reçoit un vilebrequin à trois paliers (contre deux précédemment), qui favorise la longévité du moteur. Produite jusqu’au Salon de 1936, la 201 sera construite à plus de 140 000 exemplaires, toutes versions confondues. Son appellation ne disparaîtra pas pour autant, puisque la 301 sera rebaptisée 201 M. Ce sera la dernière Peugeot équipée d’un moteur à soupapes latérales jusqu’à son retrait qui interviendra à la fin 1937, scellant la disparition du modèle 201. L’OFFICIEL AUTO/45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 84