L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mai/jun 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,7 Mo

  • Dans ce numéro : Renault, marque mythique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Car of the year/1971 MOTEUR Autant la Spécial demande à être sollicitée pour obtenir un rendement satisfaisant, autant la 1220, avec un couple supérieur, offre de larges possibilités d’exploitation. La vitesse de pointe, excellent dans les deux cas, eu égard à la cylindrée, provient pour une bonne part de l’aérodynamisme de la carrosserie. TRANSMISSION Si la commande et l’efficacité de l’embrayage ne peuvent être critiquées, il n’en est pas de même pour la boîte de vitesses, dont la commande pourrait gagner en précision. On note par ailleurs des sifflements en décélération. DIRECTION Bien qu’assez démultipliée (près de 4 tours de volant), la précision est remarquable ainsi que l’absence de réactions. Légère, enfin, elle procure une conduite détendue. TENUE DE ROUTE Fortement sous-vireuse en conduite rapide, elle offre toutefois une marge de sécurité importante. Dans des conditions d’utilisation normale, elles semblent guidées par des rails et n’accusent pas un roulis trop important. FREINAGE A l’image de la tenue de route, il est exceptionnel. La course de la pédale, bien que courte, ne pose pas de problèmes pour le dosage. L’efficacité, comme la tenue à chaud, ou la stabilité, donnent entière satisfaction. ÉVOLUTION Les véhicules produits entre septembre 1970 et juillet 1980 sont des GS ; après diverses modifications (en particulier le passage au hayon, les pare-chocs boucliers en plastique avec bavolets à l'avant, les nouvelles poignées 32/L’OFFICIEL AUTO de portes extérieures, la suppression des éléments chromés, un nouvel intérieur et moins de vis apparentes), ils deviennent des GSA de septembre 1979 à juillet 1986, fin de la production. Les GS et GSA cohabitent pendant un an, durant l'année modèle 1980. La GS est commercialisée à partir du Salon de l'Auto d'octobre 1970, en deux versions : GS Confort et GS Club (bandes de protection en caoutchouc sur les pare-chocs, entourages de glaces en inox, compte-tours, etc.). Fin juillet 1971, un break s'ajoute à la gamme des berlines, il est rapidement suivi par des versions commerciales Service, vitrées ou tôlées. Les grandes qualités de confort, d’aérodynamique et de tenue de route de la GS lui valent d'être élue Voiture Européenne de l'année en 1971, avec 233 points contre 121 à sa « dauphine ». Citroën met en avant le coefficient de pénétration dans l'air des GSA X1 et X3 avec leur becquet (Cx = 0,3187), qui est remarquable pour l'époque. Obtenu après multiplication par la surface frontale, le SCx n'est lui que de 0,575, par comparaison, le SCx de la contemporaine et aérodynamique Audi 100 atteint 0,61 en 1983. Parmi les particularités futuristes du véhicule, on note un tableau de bord composé d'une loupe devant un tambour rotatif (de 1970 à 1976 et de 1979 à 1986) jouant le rôle de tachymètre ; les GS X et GS X2 de la première génération sont elles dotées d'un tableau de bord classique proche de celui de la GS Birotor. GSA Club break Son succès est cependant entravé par une finition médiocre (ainsi que des problèmes de fiabilité de 1970 à 1972 et de rouille à partir de 1973 de 1 015 cm3 comme le note la presse automobile de l'époque. Accélérations et reprises s'amélioreront, d'abord avec l'apparition, dans une moindre mesure, par des performances premier moteur de la GS 1 220 en août 1972, puis avec le moteur 1 300 des insuffisantes avec le GS X3 pour l'année modèle 1979 (repris ensuite sur les GSA). En France, les GS/GSA ont été déclinées en quatre séries spéciales limitées : GS Basalte en avril 1978 et limitée à 2 000 exemplaires dont 1 800 pour la France10. GSA Tuner commercialisée en mars 1982 et limitée à 1 500 exemplaires. Break GSA Cottage en septembre 1983, produite à 1 850 exemplaires.
GSA Chic en octobre 1984, limitée à 1 200 exemplaires. La commercialisation de la GSA cessera en juin 1986. Elle ne sera remplacée qu'en mars 1991 par la Citroën ZX (soit cinq ans après l'arrêt de sa commercialisation). Cote Citroën GS GS Club 1971-1972 2 800 € GS 1220 Berline 1973-1980 2 200 € GS Pallas 1975-1976 3 500 € GS X 1975-1979 4 000 € GS Birotor 1974-1975 9 500 € CONCLUSION Bonnes voitures mixtes, mais, paradoxalement pour des 6 et 7 CV, beaucoup plus agréables sur la route qu’en ville, les GS figurent, dans leur catégorie, parmi les meilleures. Il suffirait de quelques améliorations de la finition et de la transmission pour prétendre à une supériorité incontestable. CITROËN Marque Citroën GS Années de production 1970-1986 Production 2 473 499 exemplaires Classe Familiale Moteur et transmission Moteur(s) 4 cylindres essence 1 015 cm³ 55 ch 1 129 cm³ 58 ch 1 122 cm³ 60 ch 1 299 cm³ 65 ch Transmission Traction Poids et performances Poids à vide 900 - 950 kg Châssis - Carrosserie Carrosserie(s) Berline 4 portes, break Dimensions Longueur 4 120 à 4 195 mm Largeur 1 608 à 1 626 mm Hauteur 1 349 mm L’OFFICIEL AUTO/33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 84