L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
L'Officiel Auto n°2 mai/jun 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mai/jun 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 57,7 Mo

  • Dans ce numéro : Renault, marque mythique.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Saga/BMW M1 Exceptionnelle BMW Turbo de Paul Bracq Elle fut présentée, pour la première fois, au Salon de l’Auto à Paris en 1978. Il était prévu une commercialisation de 400 exemplaires minimums afin d’être homologués en course, en catégorie Supertourisme Groupe 5. Au final, il en sera fabriqué 455 exemplaires, non sans mal. Au départ, Lamborghini avait pris part au projet et devait construire la M1 dans son usine ultramoderne de Sant’Agata, mais les difficultés financières de la marque Italienne mirent fin au projet. Elle fut finalement fabriquée dans les ateliers Baur de Stuggart. La très jolie carrosserie en plastique provient du coup de crayon de Giorgetto Guigiaro pour le bureau d’études Ital Design à Reggio Emilia, tandis que le cadre multitubulaire sortait des tables à dessins du bureau d’études de Lamborghini. Ce cadre fut fabriqué chez Marchesi à Modena, puis on réunissait l’ensemble, notamment les pièces allemandes. Collaboration Lamborghini Pour l’anecdote, lorsque Lamborghini annula son partenariat avec BMW, suite à de graves problèmes financiers, les coques de la M1, en cours d’assemblage, durent être rapatriées en toute hâte et de nuit, avant que les ouvriers en colère n’envahissent l’usine pour bloquer les chaînes de montage. Du côté esthétique, la M1 est une œuvre d’art, basse, racée, terriblement belle, elle pouvait largement concurrencer les bolides Italiens sur ce plan. 20/L’OFFICIEL AUTO Elle fut présentée, pour la première fois, au Salon de l’Auto à Paris en 1978. « Sans la réalisation de la formidable BMW Turbo de Paul Bracq, présentée au Salon de Genève, en mars 1972, jamais le projet de la M1 n’aurait vu le jour ! « Sous le capot, à l’arrière, on installa le six cylindres Type M88 de 3,5 litres de cylindrée juste derrière le poste de pilotage. Ce moteur double arbre à cames, en tête commandée par chaîne Duplex et quatre soupapes par cylindre, alimenté par injection directe Kugelfisher-Bosch couplée à une électronique signée Marelli développait 277 chevaux à 6 900 tr/min ; rendement intéressant, certes, mais insuffisant pour aller égratigner les stars Italiennes. Avec un poids de 1 300 kg, la BMW M1 montrait assez vite ses limites, malgré un excellent 0 à 100 km/h en 6,5 secondes ou encore une vitesse de pointe dépassant les 260 km/h (262 km/h exactement). Heureusement, elle avait pour elle une rigueur de fabrication avec un châssis au top niveau, ce qui la rendait finalement très efficace… Avec elle, c’était tout le contraire d’une voiture Italienne, froide, mais efficace… Sous le châssis et le moteur, se cachait aussi un niveau de technologie très avancé pour l’époque ! On trouvait, par exemple, une suspension à deux bras triangulaires sur toute la ligne, des barres antiroulis à l’avant et à l’arrière et des amortisseurs de vibrations Bilstein. On trouvait également une géométrie variable des roues et direction modifiables selon la hauteur de la suspension !
M6 héritière de la M1 ? Fiche technique BMW M1 Moteur 6 cylindres en ligne Cylindrée 3 453 cm3 Puissance maxi 277 CV à 6 500 tr/min Couple 33 mkg à 5 000 tr/min PNEUMATIQUES Avant 205/55 VR 16 Arrière 225/50 VR 16 PERFORMANCES Vitesse maxi 265 km/h 0 à 100 km/h 5,5 secondes Poids 1 440 kg (pleins faits) Prix 310 000 Francs en 1978 (113 000 Marks). Solutions radicales ! La puissance de la M1 arrivait principalement entre 5 000 et 7 000 tours, à ce moment-là, le bruit dans l’habitacle était tel, qu’il devenait enivrant… La BMW M1 est l’une des rares autos où la version routière fut directement dérivée de la version course… Ce qui se pratique beaucoup de nos jours, mais, en 1978, ce n’était jamais le cas. De ce fait, la M1 de route pouvait encaisser jusqu’à 950 ch au niveau de la suspension ! Une version d’usine fut développée pour les courses, la M1 Procar déployait alors 470 ch et était capable d’atteindre 310 km/h. Cette épreuve réservée uniquement aux M1 fit la réputation de la voiture, grâce surtout aux pilotes qui ont été engagés, on pense à Niki Lauda, Nelson Piquet, Jacques Laffite ou encore le regretté Elio de Angélis, Hans Stuck ! s’embourgeoise… L’OFFICIEL AUTO/21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 2 mai/jun 2016 Page 84