L'Officiel Auto n°1 mar/avr 2016
L'Officiel Auto n°1 mar/avr 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°1 de mar/avr 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier french touch.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
DOSSIER/French Touch Comme en France, ces Alpine d’outre-Atlantique se montrent à l’aise en compétition, notamment dans les courses d’endurance comme les Mil Milhas. C’est après avoir débuté leur carrière sur des Interlagos que Carlos Pace, Emerson et Wilson Fittipaldi rejoignent l’Europe pour gravir les marches jusqu’à la Formule 1. Cette collaboration sert de modèle à d’autres accords au Mexique (Dinalpin), en Espagne (Fasa) et en Bulgarie (Bulgaralpine). Ainsi, près de 15% des Alpine ont été fabriquées sous licence à l’étranger. A110 : tout simplement mythique En apportant l’identité visuelle de Philippe Charles et l’architecture à châssis - poutre, l’A108 pose les bases de l’A110, qui apparait en 1962. Après la 4 CV pour l’A106 et la Dauphine pour l’A108, c’est la Renault 8 qui sert de banque d’organes à la dernière création de Jean Rédélé. Étroites depuis le premier jour, les relations avec Renault se renforcent un peu plus lorsque la Régie charge la marque de représenter ses intérêts en compétition. À partir de 1967, toutes les voitures produites portent la dénomination officielle Alpine-Renault. Portée par les succès de la marque en rallye, la Berlinette devient un grand succès commercial. Pour répondre à une demande croissante, Alpine doit alors adapter son outil industriel, avec une production dispatchée entre l’atelier de l’avenue Pasteur, l’usine historique de Dieppe et la nouvelle unité installée à Thiron-Gardais (Eure-et- Loir). Au fil des millésimes, l’A110 évolue régulièrement. Le moteur de 1 108 cm3 passe successivement à 1 255, 1 296, 1 565 et 1 605 cm3. Les 44/L’OFFICIEL AUTO Alpine A 100 1600 S. Portée par les succès de la marque en rallye, la Berlinette devient un grand succès commercial. modifications esthétiques sont mineures, mais nombreuses : calandre quatre phares, ailes élargies, radiateur avant, jupe arrière démontable… En 1977, la production s’achève avec la 1600SX, équipée d’un moteur 1 647 cm3. De la Berlinette au Grand Tourisme Dessinée selon les instructions de Jean Rédélé, l’Alpine A310 doit permettre à la marque de capitaliser sur le succès de la Berlinette. Las, la crise pétrolière de 1973 met un coup d’arrêt au cercle vertueux et les ventes chutent sensiblement. Peu à peu, Alpine remonte la pente en faisant évoluer son modèle : alimentation par injection en 1974, montage du moteur V6 PRV en 1976, train arrière de R5 Turbo en 1981… En 1985, la nouvelle GTA entre en scène. Avec ce modèle, Alpine s’éloigne un peu plus du Alpine A 100 1600. concept spartiate de la berlinette pour basculer dans le monde du Grand Tourisme. Dans sa version ultime avec le moteur V6 Turbo, la GTA développe 200 ch, ce qui lui vaut le qualificatif d’avion de chasse de la route ! En 1990, l’A610 fait son apparition au catalogue avec un V6 Turbo de 2 963 cm3. Malgré ses qualités routières et son comportement dynamique salués par la presse, ce modèle peine à trouver son public et il disparaît en 1995. Après l’arrêt de la production de l’A610, l’usine de Dieppe poursuit son activité avec les nombreux modèles sportifs de Renault Sport, des R5 Turbo aux Clio R.S. en passant par les Spider Renault Sport ou Clio V6 comme elle l’avait fait déjà avec les Renault 5 Alpine. Aujourd’hui, ce site historique – qui a toujours conservé le logo Alpine sur son fronton – est au cœur de la renaissance de la marque.
Le renouveau d’Alpine Souvent évoquée, ardemment souhaitée par les passionnés depuis près de vingt ans, la relance d’Alpine doit trouver un contexte favorable pour s’initier. La révélation du concept-car Alpine A110-50, à l’occasion du 50e anniversaire de la Berlinette en 2012, était une étape permettant de vérifier que la flamme n’est pas éteinte. Le 5 novembre 2012, Carlos Ghosn annonce officiellement la renaissance d’Alpine, et le début de la conception d’une « Berlinette du XXIe siècle » à l’horizon 2016. Lorsqu’une équipe de cinq A110 est engagée au Rallye Monte-Carlo Historique 2013, 40 ans après le triplé historique de 1973, l’enthousiasme soulevé est tel qu’il n’est plus possible de reculer ! Dirigée par Bernard Ollivier, la Société des Automobiles Alpine planche actuellement sur la « Berlinette du XXIe siècle ». Le concept général et le style sont d’ores et déjà figés, et le travail se poursuit actuellement avec la conception pièce à pièce, le maquettage et l’industrialisation. À cet effet, l’usine de Dieppe bénéficie d’importants investissements, tandis que des prototypes anonymes circulent pour tester les différentes solutions technologiques. En attendant la présentation de ce nouveau modèle, Alpine fait honneur à son image de compétiteur avec un engagement couronné de succès en Championnat d’Europe d’Endurance et, depuis 2015, en WEC (World Endurance Championship) avec en point d’orgue les 24 Heures du Mans. En 2015, Alpine crée aussi l’événement en 2016, le futur d’Alpine ? On l’espère tous ! dehors du cadre de la compétition en présentant successivement deux shows-cars majeurs. - Alpine Vision Gran Turismo : héroïne du jeu vidéo éponyme, elle exprime toute la passion Alpine en mélangeant sportivité et modernité. Alpine Vision Gran Turismo projette, de façon originale, le « A fléché » dans une nouvelle dimension. - Alpine Célébration : son nom ne laisse planer aucun doute, ce show-car a été spécialement conçu pour fêter le 60e anniversaire de la marque fondée par Jean Rédélé. Reprenant les codes stylistiques des voitures emblématiques de son histoire, Alpine Célébration rappelle l’ADN issu de la compétition et s’associe à l’évènement légendaire des 24 Heures du Mans puis au Festival of Speed de Goodwood pour créer la surprise et l’émotion. Alpine Vision Gran Turismo Alpine Vision Gran Turismo Fruit de l’imagination des designers et des ingénieurs chargés du développement de la Berlinette du XXIe siècle, Alpine Vision Gran Turismo a fait son entrée dans les foyers du monde entier en mars 2015. Chaque possesseur du jeu Gran Turismo 6 peut télécharger ce modèle virtuel et se retrouver aux commandes de la plus incroyable des Alpine. Pour la beauté du geste et le plaisir des yeux, ce concept-car a également été produit sous la forme d’un exemplaire à l’échelle 1. L’histoire débute en juillet 2013, lorsque le studio Polyphony Digital Inc. – en charge du développement du jeu PlayStation Gran Turismo – propose à Alpine de relever un défi en concevant une voiture virtuelle. De part et d’autre de la table, enthousiasme et passion se font écho. Aussitôt, les équipes d’Alpine s’investissent avec la même rigueur que pour le développement du futur modèle de série. À l’issue d’un concours interne impliquant une quinzaine de designers, le projet soumis par Victor Sfiazof est retenu : « il s’agit d’une authentique voiture de sport, célébrant le plaisir de pilotage et la passion automobile. Les clins d’œil au passé, au présent et au futur sont multiples. Le choix d’une configuration « barquette » est directement issu de l’Alpine A450 engagée aux 24 Heures du Mans. À l’avant, l’inspiration vient plutôt de l’A110. Les dérives verticales arrière font davantage référence aux A210 et A220 ; elles donnent beaucoup d’élégance à la ligne. Etant passionné d’aéronautique, j’ai aussi cherché à inclure des éléments de cet univers. Ainsi, les aérofreins apportent un côté encore plus technologique à la vue arrière. Ce modèle exclusif intègre également des clins d’œil à la future Alpine, mais nous ne pouvons pas en dire plus ! La découverte d’Alpine Vision Gran Turismo commence avec la face avant, qui évoque effectivement l’A110. Le capot plongeant en forme de V est rehaussé d’une nervure qui court sur l’axe de symétrie de la voiture. Autre clin d’œil aux années 60, les feux à LED en forme de X rappellent les croix de chatterton noir, qui protégeaient les phares additionnels des Berlinette de rallye. Ces références au passé s’harmonisent avec un aérodynamisme très actuel : un splitter dirige le flux d’air de chaque côté de la coque, dévoilant ainsi les triangles de suspension. Le profil provoque de nouveaux frissons. L’air débouchant derrière les roues avant est canalisé L’OFFICIEL AUTO/45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 84