L'Officiel Auto n°1 mar/avr 2016
L'Officiel Auto n°1 mar/avr 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°1 de mar/avr 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier french touch.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
DOSSIER/Roadsters Faut-il acheter anglais ? Soyez authentique ! Au diable les cabriolets modernes ultra aseptisés, visez quelque chose de nettement plus rustique et qui vous ébouriffera en sensations ! A ce titre, on fait difficilement mieux qu’un roadster anglais des années 60. Mais avec l’incroyable envolée des prix des voitures anciennes, trouve-t-on encore des modèles à un prix abordable ? La réponse est oui ! Voici cinq modèles que vous devriez pouvoir dégoter en bon état pour 15 000 € maximum ! MGB C’est le labrador de l’automobile ancienne. Avec un demi-million d’exemplaires produits, la MGB est absolument incontournable. On en voit par dizaines à tous les rassemblements ! Et on comprend vite ce qui (a) fait son succès : une étonnante fiabilité, un extraordinaire réseau de spécialistes, une ligne très élégante et une grande facilité de prise en main. Lors de sa présentation en 1963, la MGB n’était 34/L’OFFICIEL AUTO LES ROADSTERS anglais ? déjà pas spécialement réputée pour sa sophistication. Aujourd’hui, forcément, le constat ne s’est pas amélioré : son 4 cylindres tout en fonte de 1,8 l joue les petits bras face aux moteurs à double arbre à cames en tête des Alfa contemporaines ! Pourtant, ses 90 chevaux de labour offrent des prestations honnêtes : près de 180 km/h en pointe (par vent favorable) ! Une performance pour l’époque ! Aujourd’hui, c’est surtout sa souplesse qui se laisse apprécier. Une fois en quatrième, laissez le couple agir et ne touchez plus au levier de vitesses ! Et ça tombe plutôt bien, car de Stavelot à Trois-Ponts, la route n’est pas exactement plate. Serpentant au travers de vallées successives, ce petit bout de route est à redécouvrir. A Trois- Ponts, nous empruntons la N66 en direction de Werbomont. La route est belle, le soleil brille, tout cela fait un peu cliché, mais néanmoins, il n’en faut pas beaucoup plus pour donner le sourire ! D’autant que le ronflement régulier de la mécanique incite à la balade paisible… DU SPORT ? Posée sur des suspensions semblant sortir tout droit du paléolithique, la MGB se comporte pourtant honorablement sur la route. Certes, les amortisseurs à levier n’aiment pas trop les routes bosselées, l’essieu arrière rigide s’y trémousse d’ailleurs un brin, mais dans l’ensemble, la voiture reste saine et facile à appréhender ! N’en faites pas trop tout de même et gardez en tête que la conception date d’un demi-siècle… La direction, non assistée, n’est pas trop pesante et commande un train avant assez direct ! Vous voulez plus d’efficacité ? Pas de problème, des quantités de spécialistes sont à même de vous proposer toutes sortes de modifications pour tirer le meilleur parti de votre monture ! Les traversées de villages typiques sont ponctuées de signes et gestes amicaux des autres usagers de la route. En dépit d’un climat autophobe persistant, l’automobile ancienne continue de plaire…
DOWN Trop vue, manque de puissance, rouille ! UP Fiabilité, disponibilité des pièces, élégance D’ailleurs, on ne compte plus le nombre d’anciennes croisées sur la route, nous gratifiant au passage d’un pouce levé et d’un appel de phares ! Bercé par le ronflement grave, je constate, amusé, la danse des aiguilles dans les cadrans chromés. La route grimpe sur les collines pour mieux les dévaler sur l’autre versant, ce que la MGB accepte dans un sens comme dans l’autre, sans rechigner. Les freins ? Efficaces pour l’époque… Donc tout justes suffisants aujourd’hui ! A garder dans un coin de la tête, l’anticipation étant le maître mot. QUESTION TECHNIQUE… Vous vous en doutez, une voiture de sport ancienne exige un entretien autrement plus contraignant qu’une sportive actuelle ! Exigeant, mais pas onéreux pour autant, car les pièces sont largement disponibles et proposées à des prix généralement très compétitifs ! Tous les 5 000 km pensez à l’entretien, avec vidange, graissage, remplacement des filtres, etc. Question disponibilité des pièces, c’est Byzance : pour peu, en partant d’une carte grise, il vous est possible de reconstruire une voiture complète ! C’est à peu près Ci-dessus, MG Roadtser. Ci-dessus, MGB Roadster, ci-dessous MGB de 1977. unique dans le monde des véhicules anciens. Avec une MGB, tout est possible, y compris au niveau des améliorations techniques ! Et les prix ? Comptez 15 000 € pour un cabriolet en très bel état (un peu moins pour les dernières, à parechocs US et un peu plus pour les tous premiers exemplaires) et environ 10 000 € pour le très chic coupé GT (7 000 € pour les modèles 74-80, à pare-chocs en plastique). L’HEURE DU BILAN Adulée à l’époque, la MGB n’a rien perdu de sa cote d’amour et reste toujours aussi tendance. Son élégance simple, dénuée de fioriture, sa fiabilité mécanique et son incroyable réseau de spécialistes la rendent particulièrement facile à vivre, même aujourd’hui. En bonne anglaise, vous ne serez jamais à l’abri de la petite panne ou de la tâche d’huile sur le sol du garage, mais chouchoutez-là et elle saura vous le rendre au centuple. Il existe plus sexy et plus performant, mais rares sont les voitures qui affichent une telle homogénéité et un rapport prix/plaisir/facilité d’entretien aussi percutant. La MGB, finalement, on la choisit autant avec le cœur qu’avec la tête ! Les pare-chocs plastiques des derniers modèles (1975-1980) cassent la ligne et… les prix ! L’OFFICIEL AUTO/35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 84