L'Officiel Auto n°1 mar/avr 2016
L'Officiel Auto n°1 mar/avr 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°1 de mar/avr 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier french touch.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Car of the year/1966 Révolutionnaire On en a tellement vu (et on en voit encore quelques fois) qu'on avait oublié que la Renault 16, par son concept, avait étonné lors de sa présentation. Et que son originalité avait séduit le jury de la voiture européenne de l'année, qui lui décerna le trophée pour l'année 1966. La Renault 16 est une automobile produite à plus de 1,8 million d'unités, essentiellement dans les usines de Sandouville (construite pour l'occasion et ouverte en 1965) et Flins (jusqu'en 1973). Elle a également été assemblée au Maroc, au Canada et en Australie. La R16 a été présentée au public pour la première fois au Salon de Genève en mars 1965. La Renault 16 fut désignée ainsi parce qu'elle était équipée d'un moteur de 1 565 cc. Dessinée par Gaston Juchet et Philippe Charbonneaux, elle possède des gouttières de toit intégrées et est la première voiture française de sa catégorie à carrosserie berline/break à hayon. Une version à malle classique et un coupé à la ligne tricorps ont bien été réalisés mais ne seront jamais commercialisés. De la R16, on dit qu'elle fut la première « voiture à vivre », en référence à un slogan Renault resté célèbre. De cette berline transformable, on dit 30/L’OFFICIEL AUTO RENAULT 16 1ère/98 points encore qu'elle fut la première à oser la carrosserie à hayon en haut de gamme. Encore qu'il faille s'entendre sur la définition à donner à cette notion relative. Car si la R16 se hissa bel et bien au sommet de la gamme Renault à sa sortie en 1965, elle n'était pas destinée à devenir une voiture de luxe pour autant. Nuance. La confusion vient du fait que la Renault 16 naquit de la volonté de remplacer la grande Frégate retirée du catalogue en 1960. Lancée dans la précipitation dix ans plus tôt, cette vaste berline à la carrosserie joliment dessinée reposait sur une suspension très élaborée pour son temps. Elle souffrit du piètre rendement de son moteur antédiluvien qui étouffa sa carrière. Aussi dès 1958, le constructeur de Billancourt lança l'étude de sa remplaçante qu'il voulait plus puissante et plus statutaire, afin de renouer avec la tradition des Renault haut de gamme d'avant-guerre et partir à la conquête des marchés à l'exportation. Vaste programme. R16 TL TS 1971
Gamme 1977 R16 Super 1966 « La Renault 16 a remporté le trophée européen de la voiture de l'année en 1966. « La suspension à quatre roues indépendantes de la R16 est équipée de barres de torsion longitudinales à l'avant et transversales à l'arrière. Cette technologie impose une distance entre le passage de roues arrière et la porte arrière différente entre les côtés droit et gauche. Malgré l'empattement asymétrique et un freinage perfectible, la voiture est confortable et dotée d'une bonne tenue de route. Son moteur Cléon Alu, monté longitudinalement, avec la boîte de vitesses en porte-à-faux avant, bénéficie d'un circuit de refroidissement scellé et d'un ventilateur à déclenchement automatique. Le levier de vitesse est au volant, la planche de bord à compteur de vitesse horizontal changera à trois reprises. Les premières années de commercialisation sont marquées par quelques modifications de la carrosserie : ajout du Losange sur la calandre, trappe d'auvent sous le pare-brise, hauteur des butoirs de pare-chocs augmentée et nouveaux enjoliveurs de roue. Qu'elle soit une traction avant ne faisait pas son originalité, pas plus que ses quatre roues indépendantes ou son alternateur, car beaucoup de marques avaient déjà intégré ces technologies au milieu des années 60. Non, l'originalité venait tout bêtement… de son hayon. Cela peut faire rire aujourd'hui, mais une carrosserie deux volumes à cinq portes était quelque chose de tout à fait impensable dans cette catégorie à cette époque, et le concept « 3 volumes, 4 portes » était alors une figure imposée. La Renault 16, elle, ne sera disponible qu'en cinq portes à hayon pendant toute sa carrière, imposant ainsi la synthèse d'une berline classique et d'un break. Une voiture peutêtre pas révolutionnaire donc, puisqu'elle ne faisait qu'adopter les dernières innovations, mais une voiture en avance sur son temps par son concept, qui va inspirer la concurrence beaucoup plus tard, dans les années 70. Pierre Dreyfus, le visionnaire patron de la Régie Renault, voulait justement un véhicule en décalage par rapport à la concurrence abonnée aux quatre portes et souvent encore à la propulsion dans cette catégorie. La Renault 16 est mise en chantier dès 1958, et elle mettra sept longues années à arriver en concession, en 1965. La gamme Renault res- L’OFFICIEL AUTO/31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 84