L'Officiel Auto n°1 mar/avr 2016
L'Officiel Auto n°1 mar/avr 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°1 de mar/avr 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier french touch.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Saga/Peugeot 404 Pour ne pas se laisser distancer, le constructeur réagit et lance cette année-là l’étude de la future Peugeot 404 berline. Lors de sa présentation en mai 1960, la Peugeot 404 berline va surprendre le grand public par sa ligne fortement inspirée par le style américain. Sa silhouette est le fruit du carrossier turinois Batista Pininfarina. Ce changement de style (surtout par rapport à sa devancière la 403) va contribuer à améliorer l’image de la marque et à contrer sa rivale de l’époque la Citroën DS. Elle s’imposera rapidement comme une référence du moment et touchera une clientèle rajeunie. Si la 404, à l’instar de la précédente Peugeot 403, est une propulsion avec un essieu arrière rigide guidé, elle adopte désormais des ressorts de suspensions avant hélicoïdaux (ressorts en spirale) à la place du traditionnel ressort transversal à lames présent depuis la 201. Alors que la Peugeot 403 8 CV est gratifiée de quelques retouches, que la 203 disparaît du catalogue, l’avènement de cette année 1960 sera la présentation, en mai 1960, de la Peugeot 404, un style nouveau apparaît ! 22/L’OFFICIEL AUTO Peugeot 403 datant de 1957. La 404 sera la seule voiture française à succomber à cette extravagance esthétique, tempérée par des lignes tendues d’une pureté plus latine. Mais la clientèle peut être rassurée : même lorsqu’elle s’habille chez un grand couturier, une Peugeot ne sombre jamais dans la frivolité technologique. La firme de Sochaux innove pas à pas. On lui doit le premier moteur Diesel français de série, monté en 1959 sur la 403 et adopté par la 404. Peugeot tente d’en imposer les mérites à travers une série de records établis sur l’anneau de Montlhéry par un prototype 404. Mais l’essence est encore bon marché et le succès du diesel ne viendra que plus tard. La 404 est aussi la première voiture française à recevoir une injection à essence. Un système qui remplace le carburateur par une pompe envoyant l’essence directement dans les cylindres. l'électricité. Élégante, parfaitement proportionnée, la berline 404 a séduit tous les fans de modernité à l’époque. Un coup de maître réussi par le fameux carrossier Italien Pininfarina ! La Peugeot 404 offre un aspect assez agréable avec une présentation intérieure colorée et un habitacle convenant parfaitement à 4 passagers. Les sièges en Dunlopillo leur garantissant un confort maximum, ils apprécièrent à sa juste valeur l’équipement général assez complet. Les déflecteurs ont disparu des vitres avant, et des aérateurs ont été aménagés de part et d’autre de la planche de bord. Signalons que la climatisation faisait l’objet d’une grande attention Fiche technique 404 Moteur 4 cylindres Cylindrée 1 618 cm3 Puissance 72 ch SAE Boîte de vitesses 4 rapports Longueur 4 442 mm Largeur 1 620 mm Poids 1 070 kg Vitesse maxi 142 km/h et que la berline 404 était livrable avec un toit ouvrant, comme tous les modèles Peugeot des générations précédentes. Rapide pour une voiture de cette cylindrée, sobre, confortable et tenant bien la route, la 404 apparut d’emblée comme une voiture extrêmement réussie. La version 404 Luxe, par son habillage de grande classe et sa présentation raffinée, elle offrait au client, le plus exigeant, toutes les satisfactions d’élégance et de confort, ainsi que les plus hautes performances avec le moteur 404, à injection indirecte d’essence, dont la puissance, portée à 96 ch SAE, permettait une vitesse de pointe de 160 km/h. Au niveau facilité d’accès, toutes les portes s’ouvraient à 90°, avec arrêt de porte et possédaient une condamnation intérieure par bouton. L’ouverture était commandée de l’intérieur par une manette située sous l’extrémité de l’accoudoir. Le réglage de chaque siège avant était très aisé, même pendant la marche : une manette commande l’inclinaison du dossier dans toutes les positions, jusqu’à celle de « couchette » avec retour automatique du dossier. Le vaste coffre arrière, d’un volume de plus d’un demi mètre cube, était entièrement capitonné et son plancher était garni d’une moquette. Il pouvait contenir 5 ou 6 valises. La roue de secours, recouverte d’une housse, était
Alpine A442 B en 1978 et Pironi et Jaussaud. Peugeot 404 taxi Harar. fixée verticalement sur le côté droit et pouvait être aisément extraite du coffre sans déplacement de bagages. En 1960, il n’existait qu’un seul modèle, la 404 9 CV avec une mécanique dérivée de la 403. Ce n’est qu’en 1962, qu’apparaîtra un second modèle 404, le cabriolet, dans un premier temps, avec un moteur à carburateur et, rapidement, avec l’adoption d’un moteur à injection lui offrant au passage 13 chevaux de plus (85 ch SAE au lieu de 72 ch SAE). À l’époque, en 1962, la 404 cabriolet coûtait 18 800 F avec l’injection et 17 500 F avec le carburateur. Le modèle berline valait 10 850 F, on le voit donc, un tarif très élevé pour le cabriolet. Mythique Peugeot type 201 L’OFFICIEL AUTO/23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 1L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 2-3L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 4-5L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 6-7L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 8-9L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 10-11L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 12-13L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 14-15L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 16-17L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 18-19L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 20-21L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 22-23L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 24-25L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 26-27L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 28-29L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 30-31L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 32-33L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 34-35L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 36-37L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 38-39L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 40-41L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 42-43L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 44-45L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 46-47L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 48-49L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 50-51L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 52-53L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 54-55L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 56-57L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 58-59L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 60-61L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 62-63L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 64-65L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 66-67L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 68-69L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 70-71L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 72-73L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 74-75L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 76-77L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 78-79L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 80-81L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 82-83L'Officiel Auto numéro 1 mar/avr 2016 Page 84