L'Essentiel de l'Auto n°109 jun/jui/aoû 2016
L'Essentiel de l'Auto n°109 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°109 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 51,3 Mo

  • Dans ce numéro : les meilleurs rapports qualité/prix.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
RÉTRO L’essentiel de Difficile de raconter l’histoire d’une marque comme Peugeot en quelques pages, mais quand on accuse 150 ans d’âge et d’histoire, un passé aussi glorieux ne peut rester sans une suite qui devrait l’être tout autant. Nous vivons actuellement une période « noire » de l’histoire de l’automobile, alors c’est le moment idéal pour repartir en arrière, à l’époque où l’automobile s’inventait tous les jours. Une époque ou tout était possible, pas si loin que ça d’ailleurs. Après une rapide histoire du sigle et de la marque, voici venu le temps de nos coups de cœur. Bien sûr, comme à chaque fois pendant cet exercice périlleux, nous allons faire des heureux mais aussi des frustrés, si l’on ne parle pas de leurs modèles préférés. Mais que voulezvous, il est impossible de parler de tous les fabuleux modèles de la marque, alors, tant pis, nous nous sommes lancés dans l’aventure délicate de faire un choix. Et voici l’histoire de nos modèles préférés. 1920/Quadrilette Entièrement nouvelle, la Quadrilette (type 161) fait sensation au Salon de Bruxelles de 1920, où elle apparaît pour la première fois en public. Innovation à l’époque, la presse l’a découvert à Beaulieu dès décembre 1919. Il s’agit d’un véhicule ultraléger, dont le poids est inférieur à 350 kilos afin de bénéficier des avantages fiscaux attachés à la catégorie des cyclecars (moins de 1 100 cm³ et taxe annuelle de 100 F 401 Eclipse. Les modèles les plus beaux et les plus marquants de l’histoire de Peugeot seulement). Avec ses voies très étroites, plus courtes à l’arrière qu’à l’avant, la voiture accueille deux personnes en tandem. Son quatre cylindres à culasse non détachable de 667 cm3 développe 9,5 ch et l’entraîne à 60 km/h. La transmission est assurée par une boîte/pont à trois rapports sans différentiel. Sa suspension est dépourvue d’amortisseurs. N°109 - Juin/Juillet/Août 2015 76 Type 201 1929/201 La Peugeot anti crise Le rôle de la 201, présentée au Salon de Paris de 1929, sera décisif pour Peugeot. Elle permettra à la marque de traverser sans trop de difficultés la crise économique. Première voiture de Sochaux produite en grande série, elle constitue le point de départ de toutes les Peugeot des années trente. De plus, elle inaugure un nouveau système d’appellation constitué d’un numéro à trois chiffres avec zéro médian. 1935/Peugeot 401 Eclipse Peugeot y était représenté par deux modèles particulièrement innovants. La 401 Eclipse, tout d'abord, lointaine inspiratrice des 206 CC et 307 CC, est un coupé doté d'un pavillon escamotable dans le coffre, grâce à un système mécanique actionné par un moteur électrique. Ce modèle, qui a été fabriqué à 79 exemplaires entre 1934 et 1935. 1935/402 Le fuseau Peugeot : un style dans le vent 204 Outre qu’elle constitue l’un des modèles phares de l’histoire Peugeot, la 402 apparaît comme l’une des plus belles voitures construites par la marque au Lion. Vedette du Salon de Paris de 1935, la première voiture de la série 02 est la réponse de Peugeot à la Traction d’André Citroën. C’est une voiture entièrement nouvelle, qui représente une rupture radicale par rapport aux précédentes réalisations de la firme. Si elle remplace la 401, elle devient aussi le modèle haut de gamme du constructeur après le retrait de la 601 à l’automne 1935. Réussite esthétique et technique de premier plan, la 402 s’est affirmée comme l’une des voitures fran-
çaises les plus appréciées de son époque et elle a connu un vif succès commercial avec 75 172 exemplaires produits de 1935 à 1942. 1955/403 Premier diesel de série Peugeot réussit avec la 403 son entrée dans la catégorie des 8 CV, la classe moyenne européenne. Dessinée dans un style classique par Pininfarina, la 403 initie le partenariat entre le carrossier et le constructeur. Motorisée par un 1,5 litre dérivé de la 203, qui, avec 58 ch, l’entraîne à 135 km/h, elle remportera un grand succès grâce à sa robustesse. Reconnue à l’étranger, cette fiabilité exceptionnelle fera beaucoup, avec la Caravelle de Sud-Aviation, pour la renommée industrielle de la France dans les années cinquante. Produite pendant près de douze ans, elle sera la première Peugeot à dépasser le million d’exemplaires construits. Elle donnera naissance à plusieurs dérivés, un élégant cabriolet et une version économique, la 403 Sept. En 1959, Peugeot sera, avec la 403 D, le premier constructeur français à lancer une berline diesel en série. 203 découvrable 1965/204 Une révolution ! Révolution en 1965 avec la berline 204, première traction avant Peugeot. Voiture de rupture, la 204 l’est à bien des égards pour Sochaux. Avec sa longue liste d’innovations techniques, la nouvelle née s’inscrit à l’encontre de la prudence légendaire de la marque au Lion. Ultramoderne, la 204 bénéficie de solutions originales qui deviendront le lot commun des voitures modernes. Première petite Peugeot depuis la 202, la 204 constitue avec la 404 une paire de modèles de niveaux de gamme différents. Elle permet ainsi à la marque de sortir pour la première fois de la politique mono modèle qui a été la sienne depuis la guerre. Fruit de la collaboration avec Pininfarina, la carrosserie de cette berline compacte de 3,97 m offre une habitabilité supérieure à celle de ses concurrentes. Incliné de 20° vers l’avant, son moteur, réalisé en alliage léger, bénéficie d’un arbre à cames en tête. De plus, il est disposé en position transversale, solution remise au goût du jour en 1959 par la BMC Mini favorisant l’habitabilité. Avec 58 ch pour 1 130 cm3, il entraîne la voiture à 138 km/h. La boîte/pont à quatre vitesses est lubrifiée par le circuit du moteur. N°109 - Juin/Juillet/Août 2015 77 403 402 1972/104 Le renouveau Sochaux lance au Salon de Paris 1972 un modèle hyper compact, la 104. Cette voiture populaire participera à la capacité de Peugeot à affronter les deux crises pétrolières. Dessinée en collaboration avec Pininfarina, elle est la plus courte berline quatre portes au monde (3,58 mètres). Pour autant, grâce notamment à un style anguleux, son habitabilité a été préservée, qui se rapproche de celle de la 204. Traction avant, elle reçoit un moteur à arbre à cames en tête disposé transversalement et incliné vers l’arrière pour loger la roue de secours. Avec 954 cm3 et 46 ch DIN, il offre la vitesse de 135 km/h à la voiture. Un coupé trois portes à hayon arrière est lancé au Salon de 1973, dont l’empattement court fait une idéale voiture urbaine (3,30 m). Nouveau coupé au Salon 1975 : 104 ZS jouit d’un moteur plus puissant de 1,1 litre (66 ch DIN). 1983/205 Le bestseller Peugeot A l’image des 201, 203 et 204, mutatis mutandis, la 205 apparaît comme l’un des modèles les plus importants de l’histoire Peugeot. Son rôle sera déterminant en assurant le redressement de la marque après l’absorption difficile des filiales européennes de Chrysler rachetées en 1978. Une période marquée également par le recul des parts de marché et des pertes financières accumulées au cours des premières années de la décennie 80. Bestseller, la 204 va faire bondir le taux de pénétration de Peugeot sur le marché français en quelques années. Plus d’un million d’exemplaires en seront diffusés en deux ans. Un immense succès venant à point nommé ! Tout concourra à l’heureux destin du « sacré numéro » : ses qualités routières et techniques, la publicité dont elle bénéficiera et son design séduisant. Abandonnant les lignes orthogonales de la 104 pour des courbes plus convaincantes, cette dernière œuvre de l’équipe de Gérard Welter est préférée à la proposition de Pininfarina. Le style intérieur est signé Paul Bracq.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 1L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 2-3L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 4-5L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 6-7L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 8-9L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 10-11L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 12-13L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 14-15L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 16-17L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 18-19L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 20-21L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 22-23L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 24-25L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 26-27L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 28-29L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 30-31L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 32-33L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 34-35L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 36-37L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 38-39L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 40-41L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 42-43L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 44-45L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 46-47L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 48-49L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 50-51L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 52-53L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 54-55L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 56-57L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 58-59L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 60-61L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 62-63L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 64-65L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 66-67L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 68-69L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 70-71L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 72-73L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 74-75L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 76-77L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 78-79L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 80-81L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 82-83L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 84