L'Essentiel de l'Auto n°109 jun/jui/aoû 2016
L'Essentiel de l'Auto n°109 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°109 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 51,3 Mo

  • Dans ce numéro : les meilleurs rapports qualité/prix.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
L’essentiel de A LA LOUPE VOLVO XC90 D5 Dans l’habitacle, en revanche, nulle trace de l’environnement spartiate d’un Drakkar : sobre et raffiné, l’intérieur profite d’une excellente qualité de finition et d’un design sobre, mais élégant. Sept personnes (en option…) pourront s’y installer avec aisance. ENFIN PRÉCIS Il ne faut pas rouler 100 mètres pour se rendre compte que ce nouveau venu est un tout autre animal que son prédécesseur. Le nouveau XC90 apparaît immédiatement comme nettement plus agile et plus précis, même s’il ne peut toutefois concurrencer le nouveau Audi Q7 aux 4 roues directrices. Le confort, pour sa part, reste au meilleur niveau, de par les sièges, mais également la suspension pneumatique remarquable de filtrage. Seule l’insonorisation semble encore un brin perfectible… 4 CYLINDRES « ONLY » Si le précédent XC90 offrait une large palette de motorisations proposant 5, 6 et même 8 cylindres, le nouveau venu ne s’en remet qu’à des 4 cylindres de 2 litres et ce, tant en essence qu’en diesel. Un changement qui se remarque à l’oreille : notre version D5 s’exprimait d’une voix peu harmonieuse… Mais pour le reste, cette évolution semble plutôt bénéfique car elle permet à Volvo d’annoncer des émissions de CO2 particulièrement intéressantes, sans perdre en puissance. Pour ceux qui désirent un engin « qui déménage », il existe une T8 hybride avançant plus de 400 chevaux ! EVOLUTION DE LA GAMME POUR CET ÉTÉ Le grand SUV Volvo XC90 va évoluer cet été. Le moteur diesel D5 passe à 235 ch grâce à l'emploi d'un nouveau compresseur, et de nouveaux équipements, notamment de sécurité, font leur apparition. Sous le capot, le moteur D5 intègre un nouveau compresseur. La puissance grimpe légèrement, de 225 ch à 235 ch, mais l’agrément de conduite devrait sensiblement être amélioré. Les caractéristiques techniques communiquées sont maigres mais le compresseur est commandé et ne dépend pas toujours de la vitesse de circulation des gaz d’échappement. De l'air comprimé, stocké dans un réservoir, alimente la turbine à bas régime. Ainsi, le temps de réponse du turbo est éliminé et ce dernier privilégie les bas régimes pour de meilleures accélérations et reprises. Une caractéristique que l'on retrouve sur l'Audi SQ7 TDI qui utilise la technologie du compresseur électrique. LA VIE À BORD L’espace à bord de ce grand SUV est à la mesure de ce que sa carrure laisse supposer. Disposant de 5 ou 7 places selon les versions (+ 1 500 € pour les 7 places à partir de la finition Momentum), il offre suffisamment d’espace et de confort pour satisfaire l’ensemble de ses passagers. Même les occupants du troisième rang se sentiront à l’aise s’ils mesurent moins d’1,75 m grâce à une position d’assise naturelle. Dans cette configuration, la capacité de chargement du coffre demeure même exploitable, avec 314 litres, soit 19 litres de plus qu’un Q7 plus imposant et moins spacieux au troisième rang. Ce volume peut atteindre 1 886 litres une fois les deux rangées N°109 - Juin/Juillet/Août 2015 28 de sièges arrière rabattues. En bon représentant de la firme suédoise, ce nouveau XC90 fait bien entendu de la sécurité son cheval de bataille. Il embarque ainsi tout l’arsenal technologique devenu incontournable sur un véhicule de ce calibre, avec les désormais classiques alertes de franchissement de ligne et de distance de sécurité (inclus dans le IntelliSafe Assist en option à 1 850 €, comprenant également le régulateur adaptatif avec assistance embouteillages) ou la surveillance d’angle mort. Mais là où le suédois innove, c’est avec son système de détection des véhicules aux intersections, associé à la détection des cyclistes et piétons avec freinage automatique. D’autant plus que tout cela est compris dans le City Safety, qui équipe
tous les XC90 dès la finition basse Kinetic. On note également dans les trouvailles inédites les sièges avant à absorption d’énergie, dont la structure se déforme lors des gros chocs, afin d’éviter ou de limiter les lésions à la colonne vertébrale. EFFICACE ET SUFFISANT Dans cette configuration D5, ce 4 cylindres diesel développe 225 chevaux et un couple de 470 Nm. Des valeurs très largement suffisantes pour se mouvoir de manière dynamique ! Toutefois, et c’est probablement là la grande force de cette Volvo, le conducteur ne sera jamais vraiment tenté de chercher le dernier carat. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’environnement zen et le toucher de route soyeux invitent plutôt à une conduite douce et détendue. DÉCEPTION SI VOUS LE BOUSCULEZ La plus grosse déception concernant ce nouveau XC90 se révèle toutefois au moment de solliciter vraiment la bête, lorsque le besoin de puissance se fait ressentir. Bien qu’ils permettent de « verdir » l’image du gros SUV et de donner bonne conscience à ses utilisateurs, les nouveaux blocs quatre cylindres essence et diesel sont globalement à la peine dès que le pied droit se fait lourd. Le diesel D5 de 225 ch se montre ainsi creux à bas régime, mais également bruyant dès que l’on puise dans ses maigres ressources. La nouvelle boîte automatique Geartronic à huit rapports ne facilite pas les choses, péchant globalement par son manque de réactivité dès que l’on tente de forcer l’allure. Il n’est donc pas certain que ce moteur, qui devrait en France représenter la majorité des ventes, soit à la hauteur des attentes d’une clientèle premium, qui s’apprête à débourser au minimum 53 700 € (D5 AWD en finition Kinetic). Si les chiffres annoncés sont flatteurs (0 à 100 km/h en 7,8 s et 5,7 l/100 km en cycle mixte, auxquels on peut ajouter deux litres en pratique), l’agrément procuré par ce diesel est réellement décevant. SÉCURITÉ Volvo et la sécurité, c’est une longue histoire passionnée : l’arsenal sécuritaire présent le prouve ! Et celui-ci est si large qu’il fait du Volvo XC90, l’une des voitures les mieux armées du marché ! On y retrouve les dispositifs habituels (alerte de changement de bande, régulateur de vitesse adaptatif, alerte de trafic arrière), auxquels Volvo rajoute le système de freinage automatique en cas de détection de piéton/voiture/cycliste, de jour comme de nuit, et même, de voiture roulant en sens inverse en virage. Et ça, c’est nouveau ! La conduite autonome est bien entendu de mise dans les files… « Devant le nouveau porte-drapeau de la marque suédoise, le premier contact se révèle très positif. » BUDGET Le XC90 est disponible à partir de 60 650 €. A concurrencer les voitures allemandes, Volvo se retrouve forcément avec des tarifs dans le plus pur style germanique ! La version D5 à 4 roues motrices en finition Momentum est affichée à 62 650 €. La consommation a incontestablement profité de l’architecture plus légère et des 4 cylindres. Pourtant, notre moyenne de 8,5 l/100 km n’est pas aussi exceptionnelle qu’espérée, d’autant que nous avons adopté un rythme plutôt détendu. Une Audi Q7 armée d’un « gros » V6 diesel de 3 litres fait, au moins, tout aussi bien… CONCLUSION Moins passionnant à conduire qu’un Audi Q7, le Volvo XC90 est cependant plus passionnant… à vivre ! En effet, son environnement reposant, son habitacle chaleureux et son toucher de route soyeux en font une monture toute désignée pour les routes actuelles. Avec lui, tout élan agressif s’évanouit, alors que vous profitez du confort et de l’aménagement intérieur. Non, il n’a vraiment plus rien à craindre des concurrentes germaniques, d’autant qu’il a l’intelligence de ne pas les copier ! Le nouveau XC90 marque le début d'un nouveau chapitre dans l'histoire de Volvo. Le résultat se traduit par un SUV 7 places de qualité premium, offrant non seulement l'un des habitacles les plus spacieux et confortables du segment, mais aussi une ambiance particulièrement dépaysante. Ses équipements de sécurité et ses motorisations de pointe sont les cerises sur le gâteau. Convaincus ? Oui ! Reste à assumer le tarif… LA GAMME D5 225 AWD GEARTRONIC INSCRIPTION LUXE 76 340 € D5 225 AWD GEARTRONIC INSCRIPTION 69 100 € D5 225 AWD GEARTRONIC R DESIGN 69 100 € D5 225 AWD GEARTRONIC MOMENTUM 62 150 € D5 225 AWD GEARTRONIC INSCRIPTION LUXE 74 840 € D5 225 AWD GEARTRONIC INSCRIPTION 67 600 € D5 225 AWD GEARTRONIC R DESIGN 67 600 € D5 225 AWD GEARTRONIC MOMENTUM 60 650 € Millésime 201 D5 235 luxe 62 000 € D5 235 Inscription 68 550 € D5 235 Inscription luxe 75 200 € Dans cette configuration D5, ce 4 cylindres diesel développe 225 chevaux et un couple de 470 Nm. Des valeurs très largement suffisantes pour se mouvoir de manière dynamique ! N°109 - Juin/Juillet/Août 2015 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 1L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 2-3L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 4-5L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 6-7L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 8-9L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 10-11L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 12-13L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 14-15L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 16-17L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 18-19L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 20-21L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 22-23L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 24-25L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 26-27L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 28-29L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 30-31L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 32-33L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 34-35L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 36-37L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 38-39L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 40-41L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 42-43L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 44-45L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 46-47L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 48-49L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 50-51L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 52-53L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 54-55L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 56-57L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 58-59L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 60-61L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 62-63L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 64-65L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 66-67L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 68-69L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 70-71L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 72-73L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 74-75L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 76-77L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 78-79L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 80-81L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 82-83L'Essentiel de l'Auto numéro 109 jun/jui/aoû 2016 Page 84