L'Ami de Musée n°49 été 2015
L'Ami de Musée n°49 été 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de été 2015

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFSAM

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : la renaissance du musée de l'Homme à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
16 Le château d’Ars, actuel lieu d’expositions temporaires du musée George Sand, situé sur la commune de Lourouer-Saint-Laurent Dans le monde de la santé notre originalité sans conteste est la convention qui nous lie à l’Hôpital de La Châtre. Dans le cadre de la loi Culture et Santé nous partageons des repas (selon des recettes de G. Sand) autour du prêt d’une de nos trois séries de reproductions d’œuvres du musée. C’est l’occasion de rencontres conviviales intergénérationnelles (écoles primaires-résidents-patients). Nous avons aussi une convention originale avec la Bibliothèque intercommunale de La Châtre. Nous offrons des ouvrages d’art et des catalogues d’expositions récentes comme par exemple Velázquez ou Koons. Nous en sommes actuellement à une cinquantaine de livres disponibles au prêt. En retour nous disposons d’un onglet sur leur site internet et d’une salle de conférence très intimiste. Reste le partenariat le plus chaleureux qui est sans nul doute celui avec les Monuments Nationaux. En effet depuis trois ans nous organisons une rencontre dénommée Caractères au Grenier Littéraire du Château de Nohant à quelques kilomètres de La Châtre. Aujourd’hui Madame l’Administratrice nous permet d’organiser deux manifestations par an avec à la fin de ces rencontres sympathiques Vitrail du XVIe siècle. Projet de mécénat participatif 2015/2016 une signature dans la Librairie et un pot autour de deux « radillats » dans la cuisine de G. Sand. Depuis la création de notre association les voyages et la découverte de notre patrimoine sont réfléchis. Que de merveilles recèle notre chère Vallée Noire ! Nous organisons tous les ans une visite d’église romane, soutenons la restauration de l’église Saint-Martin de Vicq-Exemplet comme celle de Thevet-Saint-Julien où se trouvent de magnifiques fresques. Les séjours à Aubusson, Metz (au Centre Pompidou), Lille et Roubaix nous ont laissé des souvenirs superbes. Par ailleurs, notre prochain déplacement concernera la Villa Cavrois, récemment restaurée par l’État. Nous espérons pouvoir profiter de la Fédération et du groupement pour offrir de nouvelles destinations à nos adhérents. Nos conférences et nos débats, tant au musée, à Nohant, au Château d’Ars qu’à L’Hôtel - Golf des Dryades, nous permettent de rencontrer des personnalités très attachantes  : le Prince Charles Napoléon, A. Pingot, Laurent Le Bon, Nicolai Demidenko,C. Huvé, M. de Lumley, E.Taburet… Cette dernière reste notre Amie des Amis la plus proche avec quatre conférences originales organisées à La Châtre malgré ses très lourdes responsabilités au Musée de Cluny à Paris. Et l’argent dans tout cela ! Nous ne souhaitons plus recevoir aucune subvention depuis cinq ans. Nous croyons fermement au mécénat, aux ressources propres. Nous organisons tous les ans en fin d’année le repas des Amis dans un lieu toujours différent, intimiste ou prestigieux pour collecter des fonds. Nous essayons de développer la vente de produits dérivés à la boutique du musée (cartes de vœux, cartes postales…). Nous allons bientôt lancer une action de Mécénat participatif sur une durée de deux ans. En effet, des vitraux du XVI e siècle conservés dans les caisses des réserves du musée méritent toute notre attention. Notre avenir est là  : intéresser la population et tout particulièrement la jeunesse à notre association. Nous comptons fermement sur notre groupement et notre Fédération pour nous aider à poursuivre notre mission originale mais ô combien valorisante. Nous souhaitons profiter de son site internet et du magnifique journal qui nous ouvre aujourd’hui ses pages. À très bientôt au Musée George Sand et de la Vallée Noire ! René-Laurent Cambray, Président des Amis du Musée George Sand et de la Vallée Noire
GAILLAC « Gaillac cœur de vignoble » pour un label Ville d’Art et d’Histoire, c’est l’objectif qui mobilise la Ville et les Amis des musées et du patrimoine, notamment sur le site de l’abbaye qui abrite l’un des trois musées, appelé à devenir un Grand musée de la Vigne et du Vin, et des Origines. Mais dans un premier temps, il faut « sauver » l’église abbatiale autour de laquelle s’est construite la cité. Alain Soriano, maire-adjoint délégué à la Culture et au Patrimoine, Bertrand de Viviès, conservateur en chef des Musées et du Patrimoine, fondateurs de notre Société et historiens de Gaillac, œuvrent sans relâche depuis plus de 25 ans à la sauvegarde, la mise en valeur et la connaissance du riche patrimoine gaillacois. L’Abbaye Saint-Michel Quand l’abbaye est vendue bien national à la Révolution, elle comprend un logement, des pressoirs, un pigeonnier, des caves, des cuves et des jardins. Avec le nouveau propriétaire Benoît Lacombe, elle connaîtra plusieurs affectations. Les bâtiments actuels ont été construits sur ceux du palais abbatial du XVII e siècle. L’église abbatiale, entreprise au XII e siècle, ne fut achevée qu’au cours du XIVe. De l’époque romane elle a gardé de nombreux éléments comme la grande tour carrée du clocher, lieu d’observation et de défense. Elle possède également un ensemble de chapiteaux du XIII e siècle, présentés en 2000 au musée de l’Abbaye lors de l’exposition Une Abbaye retrouvée, avec le Graduel de Gaillac du XI e siècle, manuscrit rarissime prêté pour la circonstance par la Bibliothèque Nationale de France. Mosaïque gallo-romaine du Ve siècle Abbatiale Saint-Michel de Gaillac Cœur de vignoble Avec les bâtiments abbatiaux rénovés en 1997, l’église abbatiale forme un superbe ensemble de briques surplombant la rivière. Aujourd’hui, le site abrite la Maison des Vins avec caveau de dégustation, l’Office de Tourisme et le musée de l’Abbaye dont les anciennes caves conduisent au quai Saint-Jacques, haut lieu de la navigation sur le Tarn… Du Musée de l’Abbaye… Le Musée de l’Abbaye créé dans les salles voûtées en sous-sol, est consacré à l’archéologie, à la navigation, à la vigne et au vin, à l’art sacré, au compagnonnage, aux arts et traditions populaires… Pour être éclectique, le musée laisse cependant sa place à chaque domaine tout en les reliant à l’histoire de la ville par une muséographie adaptée ; c’est pourquoi les Amis des musées ont plaisir à participer à l’enrichissement de ces collections, sur avis du conservateur. Les collections d’archéologie regroupent les découvertes faites lors des travaux de fouilles de 1995  : chapiteaux du XIII e siècle, mosaïque gallo-romaine du V e siècle relevée in situ… Autant de pistes pour une introduction aux origines de Gaillac, cité plus que millénaire. La présentation du port de Gaillac auquel la ville doit son développement s’appuie sur des documents d’archives, maquettes de gabarres, types de marchandises transportées, et débouche naturellement sur la galerie consacrée à la vigne et au vin, activité qui fit la renommée de ce terroir dès l’Antiquité. D’autres espaces sont réservés aux productions de verre et de terre avec une collection exceptionnelle de mortiers aux décors estampés. Vie des Amis a 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :