L'Ami de Musée n°47 été 2014
L'Ami de Musée n°47 été 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de été 2014

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFSAM

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : collections et musées d'archéologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
s 28 Assemblée générale2014 Cité de l’Architecture & du Patrimoine (Paris) 5 avril 2014 Pour ce qui est des autres musées j’espère que quand ils sont concernés nos amis font pression sur les élus en charge des musées territoriaux. Par ailleurs nous avons ouvert avec le Ministère de la Culture le dossier du « droit de parole » dans les musées. La Directrice chargée du Service des musées m’a reçu pour faire le point en juillet dernier et des relations confiantes se développent. C’est d’ailleurs grâce à elle que nous sommes ici aujourd’hui. À sa suggestion une réunion a été organisée pour que nous prenions connaissance de l’avant-projet de loi sur le patrimoine. J’ai fait part par note de nos remarques au Service des musées. L’actualisation de la loi sur les musées est essentielle pour nous car elle donne une importance accrue au Projet Scientifique et Culturel. Enfin nous avons développé une réflexion sur les publics des musées avec Jacqueline Eidelman et préparé notre thème de travail aujourd’hui. De ce fait nous pourrions être partenaires de l’enquête annuelle du Ministère sur la fréquentation des musées.’Avec les tutelles locales D’abord votre Fédération a dû se battre cette année plusieurs fois contre le développement du « virus du tiroircaisse ». Sous prétexte de la nécessité pour nos musées d’augmenter leurs « ressources propres » les professionnels sont conduits à ne plus voir dans nos associations que des producteurs de flux monétaires. Nous le refusons. C’est pourquoi nous avons engagé une réflexion sur et avec les Amis des musées de la Ville de Paris, ou ce qu’il en reste, qui subissent de plein fouet cette attitude. Cela dit nous devons être plus actifs pour mettre au service de nos musées nos réseaux « économiques » pour être leader dans les indispensables opérations de levée de fonds avec des « cercles d’entreprises ». Nous avons développé ces dernières années nos opérations de souscription, soyons aussi pro-actifs dans ce domaine. Nous devons donc continuer à nous battre pour le respect qui est dû à notre contribution à la vie culturelle française avec nos programmes éducatifs ou avec nos programmes sociaux.’Pour la protection de nouveaux patrimoines Après le patrimoine de la mode nous avons ouvert le dossier du patrimoine médical (merci à JF Moreau) un dossier à suivre, c’est pourquoi votre CA charge le Dr Moreau d’une mission sur ce thème. Votre CA a entamé une réflexion sur le patrimoine d’art contemporain, notamment détenu par les Fonds Régionaux d’Art Contemporain (FRAC). Il nous semble essentiel d’intégrer les associations d’Amis correspondantes ou de les aider à se créer puisqu’elles font face aux mêmes questions que nous. C’est d’ailleurs le souhait du Ministère ! Par ailleurs nous soutenons l’opération « Les églises, le plus grand musée de France » de La Sauvegarde de l’Art Français.’L’Ami de Musée Deux numéros ont été publiés  : l’un avec un dossier consacré au patrimoine médical, l’autre aux publics des musées. L’Ami de Musée est un outil de réflexion et de proposition, utilisez-le comme tel pour dialoguer avec les professionnels et les « autorités ».’Les enquêtes Cette année nous avons renoncé à lancer nos enquêtes sur les activités des associations. Pourquoi ? Pas assez de réponses principalement. Nos associations doivent comprendre qu’elles ont des comptes à rendre, non seulement à leurs membres mais aussi à nos partenaires. Soyons cohérents, que sert de lutter pour la reconnaissance de notre rôle dans la vie culturelle du pays quand on ne veut pas faire l’effort de le quantifier !!! !!! ! Ainsi votre Fédération pourrait mieux faire connaître aux différents pouvoirs publics notre contribution si importante à la vie culturelle de notre pays.’Divers Nous avons participé au salon professionnel Museum Expressions, merci aux bénévoles qui ont « tenu » le stand.’COFAC La COFAC qui réunit, je le rappelle, 23 fédérations est la vigie de notre monde associatif culturel et bénévole depuis la disparition du CNVA.
Elle permet des échanges fructueux notamment sur l’Education Artistique et Culturelle et la prise de positions communes sur des projets de loi qui ne sont pas sans influences sur nos activités  : loi sur la décentralisation par exemple. À noter aussi que nous y continuons à défendre les « pratiques en amateur », la COFAC a publié un guide à ce sujet et est associée à la préparation d’une loi sur les « pratiques en amateur ». De même au travers de la COFAC nous prenons position à la CPCA devenue « le Mouvement Associatif » pour un nouveau statut de la subvention (face aux marchés publics) à l’occasion de la loi Economie Sociale et Solidaire. De même nous avons participé à l’écriture de l’actualisation de la Charte de 2001. CONCLUSION Après les élections municipales c’est le moment de rappeler qu’il faut intégrer aux politiques publiques de création ou de développement des musées toute la diversité des moyens d’une « éducation pour tous ». Les Amis de Musées jouent un rôle essentiel et souvent méconnu dans le développement d’une large culture populaire, répondant à des objectifs qualitatifs et pas seulement quantitatifs des politiques des publics ! Nos Associations d’Amis en coopération avec leur musée organisent et financent des ateliers pédagogiques, des conférences (dans les écoles, universités, musées) mais aussi des visites (de villes ou d’autres musées). Cette activité est centrale pour « élever » le niveau de culture du public des musées qui sont un élément essentiel de notre patrimoine commun et nous voulons être les partenaires de l’appropriation sociale de ce patrimoine. Jean-Michel Raingeard, Président Après-midi de travail Une table ronde a eu pour thème « Les musées et leurs publics », notamment en répondant à des questions de la salle, qui ont permis de confronter le point de vue des visiteurs avec celui des professionnels de musée  : Jacqueline Eidelman (Chef du département de la politique des publics - DGP-MCC) Éric Blanchegorge (Président de l’Association Générale des Conservateurs des Collections Publiques de France) Serge Chaumier (Professeur à l’Université d’Arras) Adeline Rispal (muséographe) Groupements Régionaux d’Amis de Musées Les administrateurs de la FFSAM ayant adopté un texte sur les Groupements régionaux d’Amis de Musées au cours d’une réunion la veille, celui-ci est présenté à l’Assemblée Générale  : La décentralisation est une réalité politique et les régions ont, et sans doute auront, de plus en plus de poids, en particulier en matière de culture. Il faut que le Groupements Régionaux d’Amis de Musées soient des interlocuteurs reconnus par les élus régionaux et puissent siéger dans les structures régionales où les publics doivent être représentés à titre consultatif (par exemple les CESER). Aussi, la Fédération Française des Sociétés d’Amis de Musées appelle solennellement toutes les associations locales  : À entrer dans les groupements régionaux quand ils existent. À participer à leur constitution quand ils n’existent pas encore. Une étude sera conduite quant aux statuts des Groupements Régionaux. La FFSAM demande aux Groupements Régionaux de faire le bilan de leur activité, de leur réelle existence juridique (statuts déposés à la Préfecture, tenue de leur assemblée générale, constitution d’un conseil d’administration et d’un bureau), l’existence de comptes rendus de leurs réunions, en particulier de leur assemblée générale. Une modifi cation des statuts de la Fédération sera envisagée pour que les représentants des associations locales, candidats au conseil d’administration de la FFSAM, soient eff ec tivement membres d’un Groupement Régional. Assemblée générale a 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :