L'Ami de Musée n°47 été 2014
L'Ami de Musée n°47 été 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de été 2014

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : FFSAM

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : collections et musées d'archéologie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
s 22 GRASSE Inauguré en 1989, Le Musée International de la Parfumerie, à la fois mémoire passée et à venir de l’industrie phare de Grasse, est largement soutenu par l’ensemble de la profession, qu’il s’agisse des industriels grassois ou des grandes maisons de parfumerie françaises et étrangères, qui ont largement concouru à la création et à l’enrichissement de ses collections. La forte implication de ces professionnels de la parfumerie a rapidement induit la création d’une association d’Amis du Musée. Les Sociétés d’Amis sont indispensables à la bonne santé des musées. L’A.R.M.I.P, parmi ses vocations, a celle de servir de structure d’accueil au mécénat d’entreprise et d’affaires. L’Association Internationale pour l’Animation du Musée International de la Parfumerie (A.I.A.M.I.P) a été créée en juillet 1990, avec M. Francis Huré comme premier président (1990) puis lui succède M. Henri Sozio (juin 1991/1992). De juin 1992 à décembre 1995, ce poste sera occupé par M. Ivan Coste-Manière. En 1997, l’association évolue et devient l’A.R.M.I.P. (Association pour le Rayonnement du Musée International de la Parfumerie), avec pour présidents successifs  : de décembre 1995 à février 2004, Mme Thérèse Roudnitska et depuis 2004, M. Jean Claude Ellena, parfumeur exclusif de la maison Hermès. L’association compte actuellement deux cents membres  : professionnels de la parfumerie (actifs et retraités), sociétés et particuliers, qui mettent leurs compétences, leurs savoir-faire et leurs relations au service du musée. À la fois acteur et partenaire, l’A.R.M.I.P. est génératrice d’un patrimoine, grâce à la contribution de ses membres et bénévoles qui interviennent dans les domaines suivants  : Identification et étude des collections  : aide à l’inventaire, mémoires sur l’histoire du patrimoine industriel matériel et immatériel. Préservation du patrimoine  : dons de matériels techniques, d’objets et d’archives de parfumerie initialement voués à la destruction. De l'A.I.A.M.P. à l'A.R.M.I.P. À gauche, La Rose de Rosine et son coffret, 1912. Verre, carton, papier À droite, Pierrot et sa boîte, 1919. Verre, papier, carton, soie Développement des visites guidées, ateliers d’initiation à la création en parfumerie, conférences et expositions dans le musée mais aussi en France et à l’étranger. Avec le concours de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et de l’ARS (Agence Régionale de Santé)  : interventions au Centre Hospitalier de Grasse. DRAC et SPIP (Service Pénitentiaire et de probation)  : interventions en maison d’arrêt. Afin d’élargir le rayonnement du Musée International de la Parfumerie, l’A.R.M.I.P. a notamment initié la mise en valeur du patrimoine par  : L’organisation de colloques, journées à thème comme « Un jour, une plante » et « Un jour, un goût ». Les Jeudis du MIP. Les conférences dans le cadre des Journées du Patrimoine. Un concours de création numérique à l’occasion de l’exposition estivale Paul Poiret (doté d’un prix de 1 500 € ). Diverses sorties culturelles en France comme à l’étranger. L’A.R.M.I.P. continue à soutenir activement le musée et son équipe par la prise en charge financière de  : La réalisation de mobilier et fiches de salle qui accompagnent les collections permanentes du musée. La réalisation de plans en 3D (ou perspective) pour la découverte du musée. Du matériel de billetterie installé lors de l’exposition consacrée à Paul Poiret. L’A.R.M.I.P. est intervenue également pour la remise en état du préambule olfactif (films, vidéoprojecteur et écran) et l’éclairage de la nouvelle salle d’exposition. L’A.R.M.I.P. grâce à ses actions de mécénat contribue à l’enrichissement des collections du musée par de nombreuses acquisitions d’objets de parfumerie, affiches et objets de « réclame », fl acons et ouvrages (récemment « le Pierrot » avec son coffret, « La Rose de Rosine » avec sa boîte pour l’exposition 2013 consacrée à Paul Poiret et le beau livre, La Parfumerie Française et l’Art de la Présentation de 1925). Par convention, l’A.R.M.I.P. fait don de ces objets à la Ville. Vous avez la passion des parfums, rejoignez-nous en adhérant à l’A.R.M.I.P. Jean-Claude Ellena, Président de l’ARMIP
AIX-EN-PROVENCE Le classement de la Fondation Vasarely au titre des Monuments Historiques n’a fait que souligner la place importante qu’occupe l’œuvre de Victor Vasarely dans le paysage artistique du XX e siècle. Parallèlement aux travaux de rénovation du bâtiment un élan s’est amplifié pour mieux faire connaître le parcours du maître, et l’association des Amis de la Fondation participe ac ti vement à cette dynamique. Mais il faut aussi restaurer les Intégrations, auxquelles le bâtiment sert d’écrin. Les Amis ont donc décidé de financer une restauration, celle d’une tapisserie d’Aubusson, Tupa. Cette œuvre monumentale (562/506 cm, 1972) peut se voir dans l’alvéole 6, Les Vegas, témoins du goût de l’artiste pour l’univers cosmique. Inspirée du cube de Kepler, Tupa se compose de trois losanges équilatéraux, combinant une surface hexagonale et un effet de volume cubique. Une souscription a été ouverte par les Amis et différentes manifestations sont à l’étude pour financer cet ambitieux projet. Une autre action importante de l’année 2014 s’ins- Fondation Vasarely Les Amis du Musée Granet et de l’œuvre de Cézanne Quand les Amis du musée s’intéressent aux collections permanentes Depuis sa création en 1985, les Amis du musée Granet et de de l’œuvre de Cézanne se sont attachés à accompagner le musée Granet dans ses objectifs d’acquisition, de conservation avec la restauration de certaines œuvres, et bien sûr ont participé à son rayonnement en proposant des conférences, des sorties et des voyages culturels. Mais au cours des années 2013 et 2014, c’est plus particulièrement du côté des éditions du musée que les Amis se sont manifestés. En 2013, en réalisant une nouvelle édition du livre de crit dans ce désir des Amis de participer activement à la connaissance de l’œuvre de Vasarely. Ses réalisations, colorées, géométriques et dynamiques, sont particulièrement appréciées du jeune public. Dans ce souci de transmission, un concours de dessins d’enfants (5 à 13 ans) a été lancé dont la thématique est la tapisserie Tupa. De nombreux prix ont été prévus pour récompenser ces artistes en herbe  : appareils photographiques, coffrets à dessin, ateliers à la Fondation… Le jury, composé d’amateurs éclairés et d’enfants, ainsi que d’une illustratrice en littérature enfantine, de la médiatrice culturelle de la Fondation Vasarely et d’un membre du conseil d’administration des Amis de la Fondation Vasarely, s’est réuni le 14 mai 2014. Les lauréats dans la catégorie de 5 à 8 ans sont  : 1er Prix - Valentine Langlade, 2 e Prix - Adrien Camoune, 3 e Prix - Louise Colangelo, Prix spécial du Jury - Alexandre Pages. Les lauréats dans catégorie de 9 à 13 ans sont  : 1er Prix - Roxanne Demoustier, 2 e Prix - Félicien Brouwez, 3 e Prix - Anna d’Appolito, Prix spécial du Jury - Thomas Guillet. Lors de la remise des prix, un goûter a réuni tous les enfants participant au concours et les gagnants verront leur œuvre figurer sur le site des Amis de la Fondation. Denis Coutagne, Granet et Rome, les Amis du musée ont donné un vrai coup de projecteur sur les œuvres de François-Marius Granet qui a donné son nom au musée. Le livre se vend très bien en librairie, aussi bien à Aix-en-Provence qu’à Paris, et permet ainsi de faire connaître un des peintres emblématiques du musée. En 2013 toujours, les Amis se sont également tournés vers les collections du 20 e siècle, avec leur participation pour un tiers de sa valeur à l’acquisition du tableau de Pierre Alechinsky, Séculaire (1996), aux côtés de la Communauté du Pays d’Aix. La remise du tableau a été faite en avril au musée en présence de Pierre Alechinsky et des adhérents. En 2014, c’est à la collection Meyer que les Amis se sont intéressés. La librairie du musée ayant signalé qu’il n’y avait plus aucune documentation disponible pour illustrer la Vie des Amis a 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :