Journal des Professionnels n°139 mai/jun 2018
Journal des Professionnels n°139 mai/jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°139 de mai/jun 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rhéa Marketing

  • Format : (300 x 425) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : les points de presse de l'entreprise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
À 22 N°139 Retrouvez tous les articles et dossiers sur www.journaldesprofessionnels.fr Solutions business CRÉER SON ENTREPRISE EN ZONE RURALE QU’EST-CE QU’UNE ZONE DE REVITALISATION RURALE ? Créées par la loi d'aménagement du territoire de février 1995, les zones de revitalisation rurale (ZRR) ont été définies selon des critères de densité démographique et de fragilité socio-économique  : faible densité de population et faible revenu par habitant. Elles concernent aujourd’hui 14.861 communes, soit un tiers des communes en France, et environ 8% de la population totale. Depuis juillet 2017, le zonage se fait au niveau d’un périmètre intercommunal et non plus commune par commune. Ainsi, toutes les communes d’une même intercommunalité éligible sont classées. Le classement courre jusqu'au 31 décembre 2020 et sera remis à jour tous les six ans. La liste est consultable sur le site observatoire-des-territoires.gouv.fr L’ÉCHÉANCE DU 31 DECEMBRE 2020 Depuis 1995, date de création des ZRR, les exonérations et avantages que procure une localisation d’entreprise en zone de revitalisation incitent de nouveaux entrepreneurs à s’y installer. Etat des lieux des avantages fiscaux  : Exonérations d'impôts sur les bénéfices Les entreprises créées, reprises, reconverties ou décentralisées avant le 31 décembre 2020 dans une ZRR, qu'il s'agisse d'entreprises individuelles ou de sociétés, peuvent bénéficier d’exonérations fiscales. Les cinq conditions nécessaires… Exercer une activité industrielle, commerciale, artisanale ou libérale à l’exception des activités bancaires, financières, d'assurance, de gestion ou de location d'immeubles ou de pêche maritime ; Etre soumis à un régime réel d'imposition  : les micro-entrepreneurs sont donc exclus de la mesure ; Employer moins de 11 salariés, en CDI ou en CDD d’au moins six mois ; Pour les sociétés, avoir un capital social non détenu, directement ou indirectement, pour plus de 50% par d'autres sociétés ; Le siège social ainsi que l'ensemble de l’activité et des moyens d'exploitation de l'entreprise doivent être implantés dans la ZRR. … pour bénéficier de huit années d'exonération totale ou partielle Les bénéfices réalisés au cours des cinq premières années sont exonérés en totalité. Une exonération partielle et dégressive est accordée pendant les trois années suivantes  : 75% des bénéfices la première année, 50% la seconde année et 25% la troisième. (Texte de référence  : Article 44 quindecies du CGI) Exonération de CFE et de CVAE Les entreprises créées ou reprises dans une ZRR sont également exonérées de la cotisation foncière des entreprises (CFE) et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) normalement perçues au profit de la commune. Toutefois, toute entreprise qui, après avoir bénéficié de cette exonération, cesse volontairement son activité en la délocalisant dans un autre lieu moins de cinq ans après la perception de ces aides, est tenue de rembourser les sommes exonérées. Pour vérifier son éligibilité à ces exonérations, le futur entrepreneur peut se renseigner auprès de sa Direction départementale des Finances publiques. IDÉES DE CRÉATION EN ZONE RURALE Depuis 2016, Wikicréa développe et anime un site d’information généraliste sur la création d’entreprise. Parmi ses préconisations, la start-up donne quelques idées de création en zone rurale  : Dans le domaine du tourisme Gîte ou chambres d’hôtes Eco-musée et/ou ferme pédagogique Parcours d’accrobranche Réserve  : caractère saisonnier Conseil  : être basé à proximité de sites touristiques. Dans le domaine du commerce Créer un site e-commerce Vendre des produits locaux sur les marchés Reprendre une épicerie de village et créer un commerce multi-services (Dans ce cas, la mairie peut apporter une aide). Dans le domaine artisanal Concevoir des bijoux, de la vannerie Créer une marque de savonnerie ou de cosmétiques artisanaux Créer une marque de produits du terroir  : conserves, confitures, miel, fromage, alcool... Concevoir une brasserie artisanale. Conseil  : vendre en BtoB ou en BtoC via la vente à distance et internet. Dans le domaine agricole Initier une activité de maraîchage biologique, de biodynamie, de permaculture ou d’apiculture… avec vente directe aux consommateurs ; Innover avec de nouveaux produits comme le quinoa, la spiruline (tirée des algues). Dans beaucoup de régions, il existe des couveuses d’activités agricoles qui permettent aux futurs paysans de tester la viabilité de leur projet de maraîchage biologique. Dans le domaine des services Médecins, infirmières… Animateurs auprès des enfants, des jeunes ou des personnes âgées, Télésecrétaires et aides à l’utilisation d’internet CONTACTS UTILES Au-delà du projet d’entreprendre en zone rurale, la décision de s’installer à la campagne s’inscrit dans un projet de vie plus global (logement, lien social, scolarité des enfants, activités culturelles …) qui doit être mûrement réfléchi. Certains interlocuteurs et territoires l’ont bien compris et ont mis en place des dispositifs d’accueil pour faciliter l’arrivée des néo-ruraux. Qu’est-ce qu’une zone de revitalisation rurale ? L'échéance du 31 décembre 2020 Idées de création Contacts utiles Exemple  : Les Institutionnels agriculture.gouv.fr/vivre-a-la-campagne Les Comités régionaux du tourisme (CRT) et les Comités départementaux du tourisme (CDT) Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET)  : cget.gouv.fr Les Directions départementales des territoires (DDT) et Directions régionales de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt (Draaf) Les Organismes professionnels Le « Collectif Ville Campagne », basé à Limoges, propose un premier niveau de conseils ainsi qu’une mise en relation avec des territoires ruraux  : installation-campagne.fr. Le « Réseau rural national » regroupe les organisations et les administrations travaillant dans le domaine du développement rural  : reseaurural.fr Le réseau Afip (Association de formation et d’information pour le développement d’initiatives rurales) Le réseau Relier (Réseau d’expérimentations et de liaisons des initiatives en espace rural) Les Chambres d’agriculture accompagnent plus spécifiquement les agriculteurs dans leurs projets d’installation ou de développement. Le Civam (Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural) Le réseau des Amap (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne) dont l’objectif est de préserver les fermes de proximité dans une logique d’agriculture durable. L’Agence BIO  : agencebio.org est la plateforme nationale pour la promotion et le développement de l’agriculture bio. Pour plus d’infos et de sites internet, consultez le site afecreation.fr, rubrique  : Entreprendre en milieu rural. Sources  : Afecreation.fr, Wikicrea Fotolia - adam121 A
Quelle est l'histoire de l'entreprise et son évolution ? Karine Écale. C'est une histoire qui remonte loin dans le temps. À la fin du XIX e siècle pour être plus précise. Je suis la cinquième génération. Mon arrière-arrière grand-père, Aimé Écale, commence à Ayron une activité de maréchal-ferrant. Au début du XX e siècle, son fils, Almir, reprend la forge et poursuit l'activité paternelle. Premier grand virage dans le développement de l'entreprise avec l'arrivée d'André Écale. Celui-ci ne s'intéresse pas aux chevaux. Les portails en fer forgé sont sa véritable passion. Le grand-père, André, dessine, sur du papier Canson, les modèles de portails qu'il imagine. Ces dessins ont été précieusement gardés au sein de l'entreprise et forment en quelque sorte la base de nos créations. Il y a encore beaucoup de belles demeures de la région qui s'ouvrent derrière les portails du grand-père. Après 1991, l'entreprise devient la société Écale et Fils et s'installe dans l'actuel bâtiment. Mon père, Jean-Jacques, s'implique pour faire tourner la boutique. Dans le même temps, il développe la mécano-soudure et les travaux pour les bâtiments industriels et agricoles. Cam MM" ENtrepreneur à l’honneur Karine Écale Dirigeante de Écale Métallerie ÉCALE MÉTALLERIE SUR LES BONS RACKS Ancienne patronne d'une auto-école, Karine Écale reprend à 40 ans les commandes de la métallerie familiale, à Ayron (Vienne). Un changement de cap qu'elle négocie avec dynamisme et optimisme. Vous n'étiez pas destiné à prendre les rênes de la société. Comment passe-t-on de l'auto-école à la métallerie ? " Rien ne me prédestinait à reprendre le flambeau " 3 bonnes raisons de vous abonner  : Recevoir le journal chez vous ou à votre travail, nominativement et en avant-première ; Incorporer vos frais d’abonnement dans vos frais généraux ou de formation ; Soutenir le journal et son indépendance 5 numéros par an ! Nombre d’exemplaires souhaités par n°  : 1 2 3 4 1 an (5 parutions) ❏ 30E ❏ 42E ❏ 56E ❏ 61E 2 ans (10 parutions) ❏ 48E ❏ 67E ❏ 87E ❏ 93E Offre valable pour un point de livraison unique en France métropolitaine Ci-joint, mon règlement par chèque à l’ordre du JDP 19 avenue de Philippsburg - BP 20043 - 17410 Saint-Martin-de-Ré N°139 Retrouvez tous les articles et dossiers sur www.journaldesprofessionnels.fr Karine Écale. Effectivement, je n'étais pas programmée pour prendre les commandes de l'entreprise. Mais, les hasards de la vie en ont décidé autrement. Comptable de formation, j'ai débuté comme secrétaire-comptable dans une auto-école. Ensuite, en parallèle, j'ai obtenu le diplôme de moniteur. J'ai fini par acheter l'auto-école dans laquelle j'avais passé mon permis de conduire. Même si j'ai été élevée à l'ombre de la forge rien ne me prédestinait à reprendre le flambeau. Plusieurs événements sont venus perturber la vie de la société. L'entreprise a connu des moments difficiles jusqu'au placement en redressement judiciaire. Maman qui s'occupait de l'administration est tombée malade avant de décéder l'an dernier. Je l'ai aidée autant que j'ai pu dans son travail. Peu à peu je me suis investie de plus en plus. Papa a essayé de s'en sortir seul mais c'était au-dessus de ses forces. Il s'est lentement désengagé avant de me passer les clés de la maison. Nous sommes repartis sur des bases neuves le 1er octobre 2017. Quels sont vos marchés et les projets d’Écale Métallerie ? Karine Écale. Nous travaillons sur trois marchés. Les particuliers représentent Abonnez-vous au IDP Abonnez-vous au JDP QUELQUES CHIFFRES Écale Métallerie emploie douze salariés dont la moyenne de présence dans l'entreprise est de 19 ans. Reprise par Karine Écale en octobre dernier, la nouvelle dirigeante table sur un chiffre d'affaires d'environ 1,5 million d’euros pour son premier exercice. Installée à l'entrée du village la société ne connaît pas de problème de foncier et dispose d'une surface de 3 600 m². 20% de l'activité (portail, garde-corps, rampe, etc.). Le deuxième marché porte sur les entreprises (70%) construction, rénovation de bâtiments industriels et agricoles, y compris les silos ainsi que la mécano-soudure, soit tout ce qui touche le fer dans l'entreprise. Les derniers 10% concernent les collectivités. Pour l'avenir, il faut être optimiste. Tout en gardant nos racines, nous allons développer la mécano-soudure et tout le côté fournitures pour les entreprises. Une patronne « très famille » Karine avoue beaucoup travailler comme son mari lui aussi au sein de l'entreprise. Elle reconnaît que l'essentiel de son temps libre elle le consacre à sa famille, y compris la belle-famille. « Nous sommes très famille » confie-t-elle. Mère de deux petits garçons  : Kahys, 4 ans et Neryo, 2 ans, elle réserve à ses enfants un maximum de temps. « Il faut savoir profiter des gens que l'on aime » explique Karine. Dès qu'elle le peut, elle grappille un week-end par ci par là pour se détendre et s'évader en famille. JOURNAL DES PROFESSIONNELS - JdP AQUITAINE - POITOU-CHARENTES RÉGIE PUBLICITAIRE  : TECHNIQUE RHEA MARKETING SarlLIMOUSIN - VENDÉE  : 19 av. Philippsburg - BP 20043 - 17410 St-Martin-de-Ré Charte graphique  : 1, 2, 3 Simone 19 avenue Philippsburg - 17410 St-Martin-de-Ré ÉDITION MASTER Tél. 05 46 00 09 19 - 06 71 42 87 88 Mise en page  : RCE Aytré 05 46 44 74 41 N°ISSN 1156-8801 - N°Dépôt légal  : 367 Fax 05 46 00 09 55 Imprimerie  : Roto Champagne - Tirage  : 30.000 ex. Directrice de Publication  : Nathalie Vauchez RCS La Rochelle 397 764 358 Mail  : commercial@journaldesprofessionnels.fr Crédit photos  : Fotolia - DR Tél. 05 46 00 09 19 Rédaction  : Nathalie Michel - Yves Guérin JdP et Journal des Professionnels sont des marques Sortie JdP N°139 mai 2018 déposées. Les reproductions d’articles sont autorisées Fax. 05 46 00 09 55 Jean-Sébastien Thomas - Emilie Hillairet Cet exemplaire ne peut être vendu que par abonnement. en partie ou en totalité, avec la mention JdP et e-mail  : webmaster@journaldesprofessionnels.fr Webmaster  : Emilie Hillairet Site  : www.journaldesprofessionnels.fr l’indication éventuelle des sources. Prochaine parution JdP  : juillet-août-septembre 2018 - Réservation de vos espaces publicitaires avant le 18 juin 2018 - Tél. 05 46 00 09 19 - 06 71 42 87 88 A Société.. Nom. Prénom.. Adresse de livraison.. Code postal Ville.. Tél.. Portable... E-mail... 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :