Journal des Professionnels n°120 jun à sep 2014
Journal des Professionnels n°120 jun à sep 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°120 de jun à sep 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Rhéa Marketing

  • Format : (300 x 425) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 17,1 Mo

  • Dans ce numéro : création et transmission d'entreprises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
EN PARTENARIAT AVEC : Pale ÉCO-INDUSTRIES, itnu_Cha- « fQf7"dQCo ENVIRONNEMENT magazine JOURNAL COMMUNES Aménagement extérieur Jusqu’au 31 juillet Point de rassemblement Ralentisseurs -10% -15% -20% Jusqu’à Parking Range - vélos EXPOSER RENCONTRER ÉCHANGER -30% Cônes le salon les rendez-vous 6 et 7 Novembre 2014 POITIERS PARC DES EXPOSITIONS Halls A et B salon.croissanceverte.poitou-charentes.fr La RocheLLe www.signals.fr -vente ouverte Boutique expo du lundi au vendredi 13h30 à 17h de 8h à 12h30 et de Boutique expo-vente ouverte du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h30 à 17h Z.I. de périgny Z.I. de Périgny Rond-point de la République 17187 PERIGNY6 Cedex Rond-point de la République 17187 PERIGNY Cédex 06 00 6 Tél. 05 46 30 66 01 Tél. 05 46 30 66 00 Fax. 05 46 30 66 01 Fax. Conception : AliceClergeaud.com 06 50 18 92 64
N°120 - Retrouvez tous les dossiers sur www.journaldesprofessionnels.fr SOMMAIRE UN SECTEUR ÉCONOMIQUE À GRANDE VITALITÉ ! ◗ REVUES DE PRESSE des professionnels. 4 des entreprises.. 5 Européenne 6 ◗ DOSSIERS Tourisme & Ressourcement... 7 Le marché du tourisme d’affaires Les différentes formes d’incentive Faire le plein d’énergie et rester optimiste Les formations en apprentissage. 14 du CFA de l’Enseignement Supérieur en Poitou-Charentes Création & transmission d’Entreprises.. 22 La psychologie de l’entrepreneur Racheter une entreprise aux enchères La réalité en chiffres de la création et de la transmission Top 100 et Tops 10 des entreprises régionales. 28 ◗ ACTUALITÉS Poitou-Charentes.. 17 Vendée 21 Limousin. 21 ◗ LES ENTREPRISES QUI BOUGENT Charente. 25 Charente-Maritime... 25 Deux-Sèvres... 26 Vienne. 26 Poitou-Charentes.. 27 IUT POITIERS-CHATELLERAULT-NIORT SCORE/Photos Getty images QUI SUIS-JE ? 44 ans en moyenne quand je suis un homme (79%), 42 ans quand je suis une femme (21%) ! 2.8% de ma population a plus de 60 ans (23% plus de 51 ans) ! Non diplômé (13%) ou diplômé (CAP/BEP 47%, CAP/BEPC 8%, Supérieur 12%, Bac technique 13%), j’embauche et suis créateur net d’emploi salarié (sur les 4 dernières années), et prends sous mon aile 160 à 200 jeunes par an Mon secteur économique est en croissance tant en nombre net d’entreprises, d’acteurs, qu’en chiffre d’affaires ! Qui suis-je ? UN ARTISAN CHEF D’ENTREPRISE. Et oui, la Première Entreprise de France (1 100 000 entreprises) se développe, recrute donc…. dans un monde difficile…. Qu’est ce qui explique cette vitalité concrétisée par de telles données économiques ? POURQUOI LES ENTREPRISES ARTISANALES SORTENT ELLES LEUR EPINGLE DU JEU ? Plusieurs raisons essentielles expliquent ce phénomène que constitue le secteur des métiers 1. Les métiers sont porteurs de vrais savoir-faire, de compétences (connaissances + expériences) dont ils ne se sont jamais éloignés ! 2. L’entreprise artisanale présente un modèle d’organisation d’une grande souplesse. Sa flexibilité permet de suivre les fluctuations de la demande et d’assurer une personnalisation du service. L’artisan du bâtiment, par exemple, vient chez vous, dans votre lieu d’habitation… Une grande réactivité grâce à sa petite taille et... un processus de décision raccourci puisque le chef d’entreprise prend généralement seul les décisions qui engagent son activité. Ça facilite et explique cette grande faculté d’adaptation ! 3. Un secteur innovant. On ne le rappelle pas assez ! 17% des brevets professionnels français sont déposés par l’artisanat et 65% des entreprises artisanales innovent au quotidien dans l’adaptation essentielle aux conditions d’exercice de leur action, de leur travail. 4. Un secteur qui contribue à l’export. Là aussi, il faut rappeler que 30% des exportateurs français sont des entreprises artisanales. Leur savoir-faire les positionne sur des créneaux où ils sont les seuls (ou quasi-uniques) à détenir à l’échelle internationale les compétences (dans le secteur du luxe notamment)… 5. Et puis enfin, faut-il le souligner, la relation directe entre le chef d’entreprise artisanale et sa clientèle l’oblige à s’adapter en iNstitut uNiversitaire de teCHNOlOGie POitiers - CHÂtellerault - NiOrt, iutp.univ-poitiers.fr édito 3 Dominique CHEVILLON Membre du Comité de Direction de MAAF Assurances permanence aux évolutions des besoins de cette clientèle ! « Il vit le client » avec les contraintes, bien sûr, de cette proximité mais surtout avec les bénéfices d’une bonne connaissance qui l’empêche de s’éloigner du client… Ce qui arrive à d’autres secteurs économiques qui peuvent en mourir. On peut ajouter également que les formations à la gestion ont permis aux entreprises artisanales de mieux maîtriser leur pérennité et d’assurer leur développement. CREATION OU REPRISE ? 87% des installations dans l’artisanat se font par création pure et 13% par reprise d’entreprise. Avec un taux de 76% de survie à trois ans (qu’on appelle maintenant taux de pérennité !) le secteur des métiers connaît une réelle évolution positive car longtemps ce fut son talon d’Achille. L’accompagnement post création des Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA) y contribue évidemment. La reprise d’entreprise plus chère en termes de financement assure une réussite à 95/100% alors que la création assure une réussite à 60% ! Les entreprises artisanales selon leur nature d’activité donnent lieu à des reprises. Les métiers de bouche (à 60%), les métiers de l’agroalimentaire (à 50%), les services (à 30%) font l’objet de reprise : la clientèle existante, le fonds de commerce ou artisanal, les actifs y participent évidemment. Alors que les métiers du bâtiment ne font l’objet de reprise que pour environ 4% d’entre elles ! Dans l’artisanat de production, la reprise sera familiale, dans les services (coiffure, alimentaire…) la reprise sera faite généralement par un tiers. Alors, si vous êtes intéressé par un secteur économique en développement et à forte valeur ajoutée, qui ne « se démode pas », riche de sa maturité et de sa jeunesse, par une certaine indépendance, par une vraie relation avec la clientèle, n’hésitez plus : créez ou reprenez une entreprise artisanale ! Un temps pour apprendre avant d’entreprendre ! un enseignement en lien avec la réalité professionnelle Des stages en entreprises en France et à l’étranger Un accompagnement permanent et individualisé Un contrôle continu des connaissances des taux de reussite eleves Poitiers iiaiiaioaoaiiaioaoaoaioaoA us a Université &Poitiers



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :