Jouets de Collection n°15 avr/mai 2007
Jouets de Collection n°15 avr/mai 2007
  • Prix facial : 9,50 €

  • Parution : n°15 de avr/mai 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 49,7 Mo

  • Dans ce numéro : les trains Edobaud... massifs et exotiques.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Utilisiez-vous d’autres façons de dénicher de nouvelles pièces ? Pas vraiment, mais je me souviens d’un collectionneur qui venait parfois chiner au marché aux Puces avec un bateau sous le bras, dans l’espoir d’être interpellé par un marchand qui lui proposait un magnifique modèle. Cette idée pas trop mauvaise fonctionnait aussi avec d’autres types de jouets. Quels sont les bateaux auxquels vous avez été le plus attaché ? Aucun d’eux ne s’est vraiment « ancré » en moi, si je puis dire, à part une petite chaloupe Schoenner. J’aimais surtout contempler les plus grands et les montrer chez moi à mes amis. Dans la série des pièces d’exception tels que le « Salamandre », le « Diderot », le « Honfleur » ou le « Formidable », n’aviezvous vraiment aucune préférence ? Là, vous me collez, mais j’ai sans doute eu un faible pour cette « grosse artillerie ». Hohenzollern, yacht, inspiré du yacht impérial de Guillaume II, propulsions à mouvement d’horlogerie, 1899-1909, Allemagne, Bing musée national de la Marine/A. Fux 20 - Bateaux - Jouets de collection nº 15 D’ailleurs, en imaginant que le musée me fasse don de l’un de ces bateaux, j’opterais pour le cuirassé « Salamandre » ! C’est en effet un jouet magnifique. L’antiquaire qui me le vendit me dit même qu’il avait été fabriqué par Radiguet dans le but de promouvoir la marque dans une exposition. Ce mastodonte qui ne réclame pas moins de quatre bras pour être soulevé tournait dans un bassin autour d’un phare. Mais cet élément était si démesuré que je n’ai pas eu le courage de l’emporter dans ma voiture déjà bien chargée ! Pour quelle raison avez-vous décidé de vous séparer de vos bateaux après quarante ans de collection ? Sans doute par « sagesse », sachant que tous les biens acquis sur terre ne le sont jamais de manière définitive. J’ai aussi pensé que, la dispersion étant le sort de beaucoup de collections, il était préférable de proposer la mienne à un musée. Ainsi, en 1999, je pris contact avec le contreamiral Georges Prud’homme, directeur du Musée national de la Marine où j’ai reçu un très sympathique accueil. Le choix de ce lieu me plaisait tant je l’avais souvent fréquenté étant jeune, et plus tard, pour comprendre certains jouets en les comparant avec les maquettes exposées. En 2003, le départ en retraite du contreamiral Prud’homme me laissa appréhender l’abandon du projet. Par chance, le viceamiral Jean-Noël Gard, qui lui succéda s’intéressait fort heureusement aux jouets. C’est ainsi que deux années plus tard, ma collection entrait au musée. Comment se déroula « l’appareillage » de ces bateaux ? Très simplement, et à ma grande surprise en une seule journée, avec une équipe de quatre personnes qualifiées. Pour ma part, j’avais tout de même le sentiment d’assister à un enterrement de première classe du fait que les bateaux étaient disposés dans des containers en bois qui
ressemblaient à des sarcophages qu’on empilait à l’intérieur d’un camion corbillard. L’image peut sans doute paraître caricaturale mais, devant ce morne spectacle, j’avais très envie de lancer la marche funèbre de Chopin ! Et ensuite, qu’avez-vous pensé ? Tout comme mon fils qui avait filmé l’enlèvement, j’eus l’impression de fondre dans un grand vide. J’étais malgré tout heureux de savoir que, quelques mois avant ce grand départ, Frédéric avait photographié la collection, non seulement en studio, mais également en situation sur l’eau, ce qui la rendait extraordinairement vivante. Je ne regrette pas d’avoir couru avec lui de grands risques en la mettant dans les étangs, et même dans la mer ! J’ai pensé que ces photos m’offriraient, non seulement de bons souvenirs, mais aussi la possibilité d’illustrer notre dernier livre. Celui-ci, intitulé « Le Jouet et la Mer, histoire d’une collection », vient de paraître aux Editions Monelle Hayot. Avec les lecteurs de ce livre et les visiteurs du musée, j’aurai le double plaisir de partager ma passion pour les bateaux. Mais tout dernièrement, qu’avez-vous ressenti lors de la présentation de votre collection à Paris ? J’ai ressenti un grand bonheur en la revoyant d’un autre œil  : bien briquée et rutilante grâce aux bons soins des restaurateurs du musée qui n’ont pas lésiné sur le polissage du laiton ! J’ai bien sûr été séduit par les vitrines explicatives, dont celle consacrée aux « coques noires » Radiguet, complétée de deux ou trois modèles prêtés par des collectionneurs. Mon seul regret est que le vaisseau amiral de cette flotte, le « Formidable », le plus grand de tous, n’ait pas eu sa place en tête de l’escadre. Naturellement, cette mini critique n’est pas de nature à remettre en cause la réelle qualité de l’ensemble des présentations de l’exposition qui a été merveilleusement bien organisée par le directeur et les conservateurs du musée. C’est d’ailleurs avec un grand plaisir que je retournerai prochainement dans ces lieux pour redécouvrir plus en détail mes anciens pensionnaires. Ci-dessous  : séance prise de vues de bateaux en situation sur une plage. Clichés Frédéric Remise Arche de Noé à fond plat et façade coulissante, contenant 67 paires d’animaux et 7 personnages ; Bois sculpté et peint, vers 1850, Allemagne. Ci-dessous  : Opération d’emballage pour le transport de la collection vers le musée en 2005. A droite, le conservateur-adjoint du Musée national de la Marine  : Monsieur Alain Niderlinder. Jouets de collection nº 15 - Bateaux - 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 1Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 2-3Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 4-5Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 6-7Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 8-9Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 10-11Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 12-13Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 14-15Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 16-17Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 18-19Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 20-21Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 22-23Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 24-25Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 26-27Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 28-29Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 30-31Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 32-33Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 34-35Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 36-37Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 38-39Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 40-41Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 42-43Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 44-45Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 46-47Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 48-49Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 50-51Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 52-53Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 54-55Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 56-57Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 58-59Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 60-61Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 62-63Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 64-65Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 66-67Jouets de Collection numéro 15 avr/mai 2007 Page 68