Jouets de Collection n°13 déc 06/jan 2007
Jouets de Collection n°13 déc 06/jan 2007
  • Prix facial : 9,50 €

  • Parution : n°13 de déc 06/jan 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 40,2 Mo

  • Dans ce numéro : Meccano et les vertus de la publicité.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Trains et accessoires Le rail-frein  : maudit créateur de catastrophes Il est vrai que l’électricité va apporter, avec elle, cette dimension merveilleuse et fascinante qu’est la commande à distance  : les trains, enfin, obéissent. Il est possible de les arrêter, de les redémarrer par simple interruption et rétablissement du courant envoyé dans les rails, et dès que des systèmes plus sophistiqués font leur apparition, comme le rhéostat ou le transformateur à plots comportant des résistances, il est possible de doser la vitesse. Enfin les fabricants s’ingénieront à mettre au point des systèmes permettant aussi l’inversion télécommandée du sens de marche du train. Le train mécanique est-il dépassé, vieux, obsolète, bref complètement « out » et fait-il figure de « has been » complètement éliminé de la scène, condamné à marcher à l’ombre, désormais ? Pas totalement. Ce qui est passionnant, bien au contraire, est sa lutte pour survivre, son ingéniosité dans le déses- textes & illustrations  : Clive Lamming Tous les trains-jouets n’ont pas été électriques… L’apparition de l’électricité dans les trains-jouets est relativement tardive, puisqu’elle se généralise durant la première décennie du 20 e siècle, celle que l’on appelle la Belle Epoque. Or, depuis les années 1860 déjà, existent des trains-jouets mécaniques – si l’on songe à la marque FV – circulant soit directement sur le plancher soit sur des voies dites « à gouttière », puis sur des voies à rails et traverses formant des ensembles dits « transformables », c’est-à-dire permettant des variations de tracé par assemblage des éléments de voies droits ou courbes. Ces premiers trains-jouets ne sont pas télécommandés  : on remonte le ressort avec une clé, ou on tire sur la ficelle d’un volant en plomb, et on pose la locomotive sur les rails, et on accroche le train  : le tout part à grand fracas, échappant à tout contrôle, et, en général, verse dès la première courbe, apprenant ainsi à l’enfant à doser, pour les expériences suivantes, l’énergie trop généreusement emmagasinée ! 56 - Trains et accessoires - Jouets de collection nº13 poir, son inventivité dans l’adversité, soutenu par une clientèle fidèle de gens qui refusent les dangers du train électrique à rhéostat dont les redoutables « châtaignes 1 » sont qualifiées, avec un euphémisme bien commercial, de « picotements désagréables » dans les catalogues et notices des fabricants… Le rail-frein, brutal et péremptoire Il fallait qu’il entre en scène, celui-là. C’est un maudit fauteur de troubles, un satanique « deus ex machina » qui fomente des déraillements. 1. Rien à voir avec cette douce spécialité de l’Ardèche plus couramment appelée « marron »  : non, il s’agit bien de véritables décharges électriques, l’enfant pouvant prendre la totalité de la tension secteur dans sa main posée sur la voie s’il a oublié de couper le courant traction après le déraillement d’un train. C’est certainement le plus ancien et le plus primitif système de télécommande. L’appeler « rail-frein » est, en fait, une approximation très… disons, commerciale, pour ne pas dire mensongère. En effet, les locomotives des trains-mécaniques bas de gamme n’ont pas de frein, mais simplement un système de maintien de la locomotive à l’immobilité qui ne sert qu’à la bloquer. C’est du « tout ou rien », ou, si l’on veut, c’est toute la différence entre un frein, pour une automobile, et une cale. La locomotive pour trains mécaniques ne connaît que la cale, que l’on met une fois qu’elle est à l’arrêt. Alors le rail-frein que fait-il, s’il ne freine pas ? Il cale… C’est un élément de voie droit classique, mais équipé d’un taquet mobile qui peut être découpé dans une bande de tôle d’acier, ou obtenu à partir tronçon de fil d’acier assez rigide et plié en forme de vilebrequin. Ce
Toujours dans le même remarquable livre, voici la schématisation de ce qui se passe à bord des locomotives. Le système Märklin est le plus logique et le plus conforme à la déontologie ferroviaire. Le système Bing du bas, avec son croisillon tournant, est copié par Hornby  : le raffinement mécanique est du même ordre que le coup de marteau sur le réveil pour l’arrêter ! taquet fait saillie au-dessus du plan de roulement quand il est mis en position active. La locomotive est équipé d’une levier inférieur pendant à la verticale sous le châssis, levier inférieur mécaniquement solidaire de la tirette marche-arrêt que l’on actionne dans la cabine de conduite, et quand ce levier inférieur heurte le taquet du rail-frein, son mouvement actionne la tirette du système de blocage du mécanisme d’horlogerie de la locomotive. Ce système est très répandu sur les trains mécaniques bas de gamme des marques les plus courantes comme Bing, FV, JEP, Hornby, etc. Mais il souffre de trois inconvénients  : il est brutal, et fait souvent dérailler le train, car ce n’est pas un frein mais une cale ; il est ponctuel, c’est-à-dire que le train ne peut être arrêté que sur un point précis du circuit et, enfin, il n’est pas réversible car le train ne peut pas être redémarré autrement que par une intervention manuelle directe sur la tirette de frein de la locomotive. Le résultat de l’arrêt est, en général, un empilage en tous sens de wagons déraillés, trop légers, retenus et précipités les uns sur les autres derrière une locomotive plus lourde et bien campée, à l’arrêt, sur la voie. Le grand jeu des attelages, et les distances séparant les wagons, viennent ajouter leur effet funeste… et le train ressemble à celui Décrits dans le livre de Udo Becher et Werner Reiche « Evolution technique des trains-jouets – 1880-1930 », voici les premiers rails-freins signés des grands pionniers allemands. Märklin et Bing s’adonnent à la complexité du rail-inverseur à deux taquets capable de fonctionner dans les deux sens (dessins 4 et 6). de la célèbre peinture représentant la catastrophe de Meudon – sans les flammes, et sans les victimes, heureusement. Le rail-frein à la recherche d’une certaine douceur de mœurs. Le rail-frein primitif est, mécaniquement, un système de calage, avons-nous dit, ou « tout ou rien » et non de freinage progressif  : on peut le comparer au « frein » de la voiture à vapeur de Cugnot 2 qui est, en fait, un frein d’immobilisation à l’arrêt. Ce grand inventeur a bien, dès 1770, conçu sa voiture avec tous les 2. Visible au musée des Arts et Métiers à Paris. Jouets de collection nº13 - Trains et accessoires - 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 1Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 2-3Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 4-5Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 6-7Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 8-9Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 10-11Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 12-13Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 14-15Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 16-17Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 18-19Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 20-21Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 22-23Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 24-25Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 26-27Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 28-29Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 30-31Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 32-33Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 34-35Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 36-37Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 38-39Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 40-41Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 42-43Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 44-45Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 46-47Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 48-49Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 50-51Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 52-53Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 54-55Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 56-57Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 58-59Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 60-61Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 62-63Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 64-65Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 66-67Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 68