Jouets de Collection n°13 déc 06/jan 2007
Jouets de Collection n°13 déc 06/jan 2007
  • Prix facial : 9,50 €

  • Parution : n°13 de déc 06/jan 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 40,2 Mo

  • Dans ce numéro : Meccano et les vertus de la publicité.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Une chaloupe de rivières à roues à aubes. C’est une commande spéciale, qui a été faite avec pour directives de s’inspirer d’une chaloupe à vapeur Bing. On ne peut vraiment pas reprocher à Gilbert Dutrou, d’avoir fait une copie servile… Ce bateau Cette chaloupe de rivière a été commandée avec comme directive de s’inspirer d’un bateau Bing… L’interprétation est libre. C’est un moteur électrique qui actionne les roues à aubes. L 45 x l 15,5 x H 17cm. Il n’existe que 5 exemplaires de ce bateau qui était vendu au « Nain Bleu ». Collection particulière. 22 - Bateaux - Jouets de collection nº13 reste dans l’esprit d’un jouet. Il ne fonctionne pas à la vapeur vive, et ses roues à aubes sont actionnées par un moteur électrique télécommandé. Les superstructures se composent  : du pont, du roof, de la cabine de pilotage, et de 2 dais blancs, festonnés, qui abritent Le cuirassé « Le Richelieu ». Ce cuirassé datant de la période gaulienne est l’incontestable chef-d’œuvre de Gilbert Dutrou. Cette commande lui a été faite par un monsieur qui pour une fois n’était pas un amateur de jouets. Etaient-ce les trompettes de la renommée qui avaient attirées ce commanditaire dans le petit atelier de Gil, afin de lui demander, un chéquier d’une main, tandis que l’autre agitait les plans émanant du musée de la Marine Nationale, de lui exécuter le cuirassé « Le Richelieu » ? Pas moins ! Par surcroît, ce client naviguait dans la Marine Marchande, avec pour poste la responsabilité des cuisines. Peut-être qu’une carence d’exploits guerriers manquait à ce monsieur, ou peutêtre restait-il fasciné d’avoir entrevu, par delà ses casseroles ce cuirassé, en rade de Brest ou d’ailleurs. Bien entendu, Dutrou accepte, puisque c’est un travail difficile et nouveau pour lui. Payé d’avance, d’après une estimation « pifométrique », le chantier peut commencer. Il durera presque un an, car ces heures de bonheur sont prises au-delà des heures de travail journalières. Etudes et plans, remises aux cotes, fabrication de la matrice en bois, formage des plaques de cuivre pour édifier la coque. Soudures, collages d’une 2 banquettes. La cheminée est placée en oblique. Tous les éléments s’enlèvent afin d’accéder au moteur. C’est un bateau de petite taille, dont la longueur est de 45 cm, la largeur de 15,5 cm et la hauteur de 17 cm. Il n’a été vendu qu’à 5 ou 6 exemplaires. résille pour soutenir la plastification de la coque, afin d’obtenir le meilleur rendu, sur cette interminable coque de 1 mètre 10cm de long. Comme à l’accoutumée, les superstructures sont faites en tôle. Les grosses pièces d’artilleries sont toutes mobiles. Si les petits canons sont simulés avec des pointes « tête d’homme », les grosses pièces sont faites avec des tubes, et peuvent se mouvoir par l’action de la main. Tout y est, les chaînes d’ancres, les canons, les bastingages, les passerelles, les échelles, les mats, les radars, les chaloupes, les tourelles, le château, les câbles, les radeaux de sauvetage, les hauts parleurs, qui solidarisés Le cuirassé « Le Richelieu » a été commandé et réalisé d’après les plans du musée de la Marine Nationale. Sa longueur est de 1m 10 cm, il pèse 13 kg 300 en incluant ses 16 piles. Il a fallu près d’un an de travail, pris sur son temps de liberté, pour que cette exceptionnelle réalisation vit le jour. L 110 x l 16 x H 38cm. Collection particulière.
Détail de la superstructure, réalisée en tôle. L’artillerie légère a été faite avec des pointes « têtes d’homme » recoupées et soudées. Les câbles sont métalliques. Il a été réalisé deux exemplaires du « Richelieu ». Collection particulière. se démontent en un seul tenant. Il suffit de dévisser les deux écrous en bronze moleté, l’un situé à l’avant et l’autre à l’arrière du navire, pour accéder à la salle des machines. A droite de la puissante tourelle d’artillerie de marine, sur la droite, se trouve un contacteur discret en aluminium qui commande la mise en marche du moteur. Plus en avant, un bouton rouge actionne la radio commande. Le poids inerte de ce bateau est de 10 kg, auquel il faut ajouter les 16 piles de 4,5 volts, ce qui représente en plus 2 kg 300gr. Un puissant moteur électrique retransmet sa force à 4 arbres d’hélices, au milieu desquels se place un solide gouvernail en tôle épaisse, formé en équerre. Un radio guidage permet de diriger ce navire. Bien entendu, ce bateau est essayé Ci-dessus  : L’impressionnante batterie de canons est montée sur une tourelle que l’on peut mouvoir à la main. Le contacteur de mise en route du moteur des hélices tribord, se trouve derrière les 2 bittes d’amarrage vertes. Sur le côté bâbord, le dispositif est le même. Le bouton rouge actionne la radio-commande. Collection particulière. A gauche  : La vue sur le poste avant, présenté de 3/4, montre le foisonnement des éléments de la superstructure. La coque est composée de plaques de cuivre soudées. Il a été déposé une fi ne résille devançant une légère couche de plastifi cation, afin d’obtenir la meilleure fi nition possible. Collection particulière. Jouets de collection nº13 - Bateaux - 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 1Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 2-3Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 4-5Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 6-7Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 8-9Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 10-11Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 12-13Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 14-15Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 16-17Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 18-19Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 20-21Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 22-23Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 24-25Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 26-27Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 28-29Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 30-31Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 32-33Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 34-35Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 36-37Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 38-39Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 40-41Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 42-43Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 44-45Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 46-47Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 48-49Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 50-51Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 52-53Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 54-55Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 56-57Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 58-59Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 60-61Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 62-63Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 64-65Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 66-67Jouets de Collection numéro 13 déc 06/jan 2007 Page 68