Jouets de Collection n°12 oct/nov 2006
Jouets de Collection n°12 oct/nov 2006
  • Prix facial : 9,50 €

  • Parution : n°12 de oct/nov 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 36,4 Mo

  • Dans ce numéro : les motos Arnold... innovation et animation sur deux roues.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Trains et accessoires Les marquages de réseaux chez Hornby textes & illustrations  : Clive Lamming Sans aucun doute, ces wagons à marchandises des premiers temps de Hornby fascinent les collectionneurs. Ils sont très recherchés, mais ils sont rares. Il sont curieux par la dimension exagérée des lettres des marquages des réseaux - du moins pour les Français chez qui les compagnies ferroviaires avaient une certaine discrétion  : chez les Britanniques, au contraire, dans un pays qui se veut champion du libéralisme, donc du marketing, donc de la publicité, il est d’usage d’afficher de la manière la plus voyante possible les fameuses lettresL.M.S. ou encoreL.N.E.R., sans parler des autres compagnies. Les plus petites, d’ailleurs, faisaient tout pour se faire le plus remarquer… Il était donc normal que Hornby, pour le marché anglais, en fasse autant. Mais, sans doute par inadvertance et par méconnaissance des usages ferroviaires français, la grande marque anglaise n’a pas manqué d’afficher de gigantesques PLM ou NORD sur les wagons vendus dans l’hexagone, ignorant que ces mêmes marquages PLM ou NORD auraient du se trouver en lettres minuscules et très discrètes dans des « cartouches » d’extrémité sur chaque face latérale de la caisse. Les premières lettres Hornby britanniques  : les « clip on » On remarquera, en consultant l’encadré page suivante, que Hornby avait encore un bon choix en matières d’initiales en 1921, année où il démarre ses trains, mais qu’il se limitera auL.N.W.R. – la première compagnie honorée par la grande firme de Liverpool qui est justement placée sur ce réseau, et aussi aux autres compagnies touchant le nord de la Grande Bretagne que sont les M.R., N.E., et G.N. Franck Hornby ne fait pas preuve d’une grande culture ferroviaire ni d’un grand opportunisme commercial en ignorant que Londres, où il compte la majorité de ses clients à venir, est desservie par un grand nombre de réseaux autres que ceux qu’il a choisis, et que le sud de l’Angleterre est la région la plus densément peuplée du Royaume-Uni. Quant aux habitants de l’Ouest de l’Angleterre et du Pays de Galles, ils attendront jusqu’en 1926 pour voir, enfin, les trois lettres G.W.R. de leur prestigieux réseau. Hornby utilise, pour la réalisation des marquages, des lettres découpées et placées sur les flancs des wagons par agrafage, dites « clip on » 1  : il faut donc ménager des fentes dans les flancs. On pourrait penser que cette technique, complexe, permettait de faire, par une combinaison d’un minimum de lettres, un 1 Non, ce n’est pas un terme actuel et branché, bien que cela puisse y ressembler. Extraordinaire facilité combinatoire de la langue anglaise qui permet de faire dire n’importe quoi, certes, et son contraire  : on peut faire d’un nom un verbe ou vice versa, et le verbe « to clip » (agrafer) et l’adverbe « on » (sur, contre) donnent donc ce nom intraduisible mais très significatif. 58 - Trains et accessoires - Jouets de collection nº12
Les compagnies britanniques  : inventaire à l’époque de Hornby Au lendemain de la Première Guerre mondiale, quand Hornby démarre sa production de trains-jouets en « 0 », le chemin de fer britannique va mal. Les 75 compagnies ne sont plus qu’une trentaine, tellement les faillites et les disparitions ont été nombreuses depuis le début du siècle, alors que, vers la fin du 19 e siècle, il y a plusieurs centaines de compagnies, certaines minuscules, mais toutes prospères. L’opinion commence à dénoncer le monopole des compagnies, leur pouvoir excessif sur l’économie des régions, tandis que les spéculateurs se remplissent, pour un temps encore, les poches. Les grèves se multiplient, comme en 1906 ou en 1911, et l’augmentation des charges sociales s’ajoute à celle du prix du charbon. De nombreuses compagnies sont en difficulté, et, en 1923, une loi, dite du « Grouping act » impose leur regroupement en 4 grandes compagnies nationales. Le Southern Railway (SR) regroupe ainsi, au sud, les anciens London & South Western Railway (L.S.W.R.), London Brighton & South Coast Railway (L.B.& S.C.R.), ou le South Eastern & Chatham (S.E.C.R.), etc. Couleur des trains  : vert clair. maximum de compagnies. Beaucoup de collectionneurs le pensent. Mais si c’était le cas, pourquoi Hornby évite-t-il de faire un G.W.R. alors qu’il en a les trois lettres dès le départ avec leL.N.W.R. et le.G.N., par exemple ? Et pourquoi une lettre « E » qui ne sert que pour le N.E. au moment où la production Hornby démarre ? Et lorsque Hornby songe aux compagnies françaises PLM et Nord, il lui faudra bien créer des lettres « P » et « D » qui sont absentes dans les marquages anglais. Donc ce n’est pas vraiment, semble-t-il, une raison de modularité générale des lettres qui semble guider ce choix du « clip on ». Il se pourrait que Hornby, pour diverses raisons, n’ait pas parfaitement maîtrisé les techniques de la peinture au pochoir 2 pour La grande tradition britannique de l’affichage des initiales des compagnies en très grandes lettres va influer fortement les marquages de Hornby. Ici, un wagon-frein du Great Northern  : ce type de wagon sera reproduit par Hornby, mais avec une omission volontaire de deux des quatre essieux nécessaires pour freiner ce wagon bien lesté avec 20 tonnes de ciment pour retenir un train non freiné ! 2 Hornby n’a, jusqu’à présent, produit que du Meccano, dont les pièces nickelées n’ont demandé aucune peinture. Les pièces Meccano peintes le seront par simple projection en cabine d’une couleur uniforme. Le Great Western Railway (G.W.R.) reste la grande compagnie qu’elle était sur l’ensemble de l’Ouest et du Pays de Galles. La couleur des trains  : vert sombre pour les locomotives, et les voitures sont marron et crème. Le London Midland & Scotland (L.M.S.) regroupe l’ancien Midland (M.R.), le London & North Western (L.N.W.R.), le Caledonian (C.R.) écossais, etc. La couleur des trains est rouge vif avec des filets jaunes. Le London & North Eastern Railway (L.N.E.R.) regroupe, sur le nord-est, Le Great Central (G.C.), le Great Northern (G.N.), Le North Eastern (N.E.), le North British (N.B.R.), etc. La couleur des trains est vert clair pour les locomotives, les voitures étant en bois de teck verni. Jouets de collection nº12 - Trains et accessoires - 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 1Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 2-3Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 4-5Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 6-7Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 8-9Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 10-11Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 12-13Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 14-15Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 16-17Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 18-19Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 20-21Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 22-23Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 24-25Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 26-27Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 28-29Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 30-31Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 32-33Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 34-35Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 36-37Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 38-39Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 40-41Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 42-43Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 44-45Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 46-47Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 48-49Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 50-51Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 52-53Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 54-55Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 56-57Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 58-59Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 60-61Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 62-63Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 64-65Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 66-67Jouets de Collection numéro 12 oct/nov 2006 Page 68