Jouets de Collection n°10 jun/jui 2006
Jouets de Collection n°10 jun/jui 2006
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°10 de jun/jui 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 39,4 Mo

  • Dans ce numéro : les boîtes Rowntree... confiseries et ferblanterie à l'anglaise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Vieux papiers La fameuse parole « Ah ? On m’aurait donc menti ? » attribuée par les « Guignols de l’Info » à un coureur cycliste célèbre à qui on aurait caché des dopages répétés, a certainement été proférée, pendant des décennies, par des enfants qui, après avoir rêvé sur des catalogues, ont découvert la réalité du jouet. Sous le sapin de Noël, la magnifique boîte, et sur la boîte, le magnifique dessin… L’enfant s’approche du coffret en carton contenant un train-jouet, et, sur le dessin, on voit une « Mountain » Etat, une vraie dirait-on, avec un bogie à l’avant, quatre roues motrices de chaque côté, un bissel Ci-contre  : Sous cette vignette avantageuse d’un coffret Hornby pour un train N°0 Voyageurs, l’enfant ne sait pas qu’il ne trouvera pas une « Mountain » Etat à 14 roues, mais une modeste locomotive à 4 roues et fantaisiste… Avec un peu de chance (une sur quatre, exactement), il aura, au moins, un marquage Etat ! textes & illustrations  : Clive Lamming Ah ? On m’aurait donc menti ? 56 - Vieux papiers - Jouets de collection nº10 arrière, bref une 241 avec quatorze roues, comme « pour de vrai » ! Le tender est dessiné, lui aussi, avec des bogies. Enfin, on devine le train, formé de longues voitures à bogies. On n’ose croire à tant de bonheur, et tant de perfectionnements… L’enfant soulève le couvercle du coffret, le cœur battant, et le pose délicatement au sol. Il défait ensuite le papier d’emballage jaune cachant le contenu de chaque case du coffret. La locomotive apparaît  : quatorze roues ? Le tender est déballé  : huit roues et deux bogies ? Les voitures apparaissent  : huit roues, ici aussi, et deux bogies ? Des roues à profusion ? Non  : quatre. Quatre roues, le minimum vital. Le tender a quatre roues, et chaque voiture a quatre roues. Des bogies ? Point. L’enfant se fera une raison… et continuera à aller voir les vraies Mountain Etat à la gare Montparnasse, rêvant toujours d’une locomotive à quatorze roues.
Il est nécessaire, avant de faire le procès des publicités des fabricants de trains-jouets de jadis, de voir dans quel contexte de permissivité à peu près totale, en matière de « réclame », ils ont vécu. Circonstances atténuantes, donc. Ici, deux exemples  : le très sérieux « Science et vie » se laisse piéger par des publicités pour un appareil « Gulf Stream » qui est censé chauffer l’eau du moteur de votre voiture pour améliorer un démarrage à froid (qu’en pense la batterie ?) , ou encore par une école qui vous apprend l’art de « causer » (sic) et de séduire voisins et amies (à défaut du patron à qui on ne la fait plus ?). L’institut Pelman, de son côté, vous met au volant de la route (à péage ?) du bonheur dans la vie. À l’époque où la « réclame » était libre Dans les années du début du XX e siècle, la « réclame », comme on appelle alors la publicité, est totalement libre. Il suffit d’ouvrir un journal de l’époque et de voir les publicités pour les médicaments dont, pour le moins, on espère qu’ils sont d’un effet nul sur l’organisme, quand on voit à quel point ils sont décrits comme « miraculeux », « inédits », « mis au point par le Docteur X…, le plus grand scientifique du monde », « jamais vus dans l’histoire de l’humanité ». Les élixirs qui rendent la jeunesse, arrêtent la chute des cheveux, ou parviennent à bout en quelques minutes de la constipation la mieux installée sont légion, en toute liberté commerciale. Des lettres d’utilisateurs satisfaits sont jointes, et on lit que la vie d’une dame habitant La Motte- Beuvron « a été instantanément changée », que celle d’une autre dame habitant Vesoul « a été immédiatement guérie d’une maladie mystérieuse qu’aucun médecin n’avait pu comprendre » … Et pour faire bon poids, on va jusqu’à mentir (un peu) sur les prix dont on ne donne que la première mensualité sans dire qu’elle n’est que la première mensualité, laissant le lecteur trouver, s’il y parvient, le reste à devoir, porté en toutes petites lettres dans un bas de page ! Les revues comme Système D vendent les plans d’une automobile révolutionnaire que l’on peut construire soi-même en peu de temps, et avec du bois et de la colle, pour aller ensuite au travail tous les jours avec… ou un avion réel facile à construire soi-même (il s’agit du « Pou du ciel ») et avec lequel on pourra voler. Jusque pendant les années 1950, on voit encore de ces produits miracles dans les grandes publications populaires, et comme l’automobile est désormais le plus grand bien de consommation, on voit fleurir les appareils comme l’économiseur d’essence qui fera marcher votre voiture avec de l’eau « aussi », l’équipement miracle qui décuple les possibilités de votre moteur (il suffit « simplement » de le brancher sur le fil alimentant la tête de Delco) et le fait consommer moins et démarrer au quart de tour même quand il gèle  : bref, pour la modique somme de 19,90 NF (envoyez vite votre chèque) on recevra, par la poste, le colis qui fera, de votre 4 CV d’occasion usée, une Ferrari neuve, ce colis étant généreusement expédié par la Cie Générale des Ets Internationaux d’Equipement Automobile dont l’adresse est sur les Champs-Elysées, bien sûr – si encore colis il y a. Les illustrations ne sont nullement « contractuelles » comme on dit aujourd’hui, et un militant de « Que Choisir ? » sentirait monter un lac d’adrénaline en lui et se ver- Jouets de collection nº10 - Vieux papiers - 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 1Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 2-3Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 4-5Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 6-7Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 8-9Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 10-11Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 12-13Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 14-15Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 16-17Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 18-19Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 20-21Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 22-23Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 24-25Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 26-27Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 28-29Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 30-31Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 32-33Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 34-35Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 36-37Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 38-39Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 40-41Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 42-43Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 44-45Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 46-47Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 48-49Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 50-51Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 52-53Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 54-55Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 56-57Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 58-59Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 60-61Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 62-63Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 64-65Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 66-67Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 68