Jouets de Collection n°10 jun/jui 2006
Jouets de Collection n°10 jun/jui 2006
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°10 de jun/jui 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 39,4 Mo

  • Dans ce numéro : les boîtes Rowntree... confiseries et ferblanterie à l'anglaise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
blir 109 rue de Paris, à Ivry-sur- Seine), fournissent des moteurs à vapeur destinés à être logés dans les racers, tandis que le fabricant Fabre fournit les moteurs électriques et mécaniques destinés à ces mêmes racers. C’est qu’en effet, il est possible de choisir un racer proposé chez M. Fradet équipé à choix d’un moteur mécanique, à vapeur ou électrique. Une publicité très graphique Michel Fradet datant de 1938. Elle place en exergue les produits typiquement Nova-Fradet, en excluant les autres produits de la « salle d’échantillons » de la rue des Filles-du-Calvaire. Il s’agit de jouets de plage, de cerfs-volants et de bateaux à voiles, mécaniques et à vapeur. On ne cite plus les moteurs électriques. Quelques mois plus tard, le fabricant de trains Fabre & Cie s’associe à Marescot. La marque de ces deux associés devient F.M. et leurs ateliers, ainsi que les bureaux subsistent chez Fabre dans les locaux agrandis du 3, 5 et 7 rue Allendy, à Paris. La conséquence de cette association est que les produits de la marque F.M. sont directement commercialisés auprès des revendeurs et que Michel Fradet ne représente plus les trains Fabre. Pour la petite histoire, il est intéressant de savoir qu’à la fin des années 38 - Bateaux - Jouets de collection nº 10 1920, Marescot sera racheté par Jean-Edmond Fournereau dont on ne présente plus les trains et les revues qui leur sont consacrées, dont notre incontournable « Jouets de Collection » ¹. À dater de 1931, les plus grands voiliers construits par E.D. portent désormais la marque Nova-M.F.P., de même que les racers, qui sont dorénavant uniquement livrés par propulsion à vapeur et mécanique, la propulsion électrique n’étant plus disponible. Seuls les stocks des voiliers normands, les barques à voiles et les barques de pêche sont dépourvus de marque. En dehors de ce changement, Michel Fradet continue de procurer des pelles et cerfsvolants sous sa propre marque M.F.P. Au cours de l’année 1934, la publicité afférente aux Nova-M.F.P. rappelle que les voiliers de cette marque sont « les mieux équilibrés, les plus élégants et les plus solides ». Dans le même temps, par le biais de la maxime « les racers Nova sont les plus puissants des bateaux mécaniques à coque bois », il est fait indirectement allusion à la fragilité des racers en tôle de la concurrence qui résistent difficilement à l’oxydation. La dite publicité porte ses fruits puisque les racers et les voiliers de la marque remportent un succès considérable auprès de la jeunesse qui peut opter, dans la liste des bateaux proposés, pour un exemplaire de voilier mesurant entre 30 et 120 cm de long et pour un exemplaire de racers d’une longueur comprise entre 30 et 80 cm, soit au total pas moins de 80 bateaux différents ! Les racers sont des plus attractifs puisque leur énergie à moteur mécanique leur permet de parcourir, à partir d’un unique remontage, jusqu’à 800 mètres pour les plus puissants (lire par ailleurs « les Racers Nova-M.F.P. »). La « guéguerre » entre les producteurs de jouets français et les producteurs étrangers est grandissante en 1935. Aussi, Michel Fradet n’hésite-il pas à faire savoir que « les plus beaux bateaux Nova sont 100% français » ! Toutefois, il doit s’agir d’une « guéguerre » particulière derrière laquelle se cachent des connivences, puisque la pub Nova est insérée dans la revue « Meccano Magazine », organe certes en version française, néanmoins d’origine britannique. Il est vrai qu’après avoir ramassé l’argent de la publicité Nova, le groupe Meccano s’est empressé de remettre les pendules à l’heure en insérant, dans les numéros suivants de son organe de relations publiques, une publicité (d’un format supérieur à celle de Nova) en faveur des bateaux Lines Bros Ltd. De conserve, canots Hornby, canots Lignes Bros. et canots Nova poursuivent leur course effrénée sur un océan commercial. Les honneurs commencent à fréquenter les gens de la salle d’échantillons du 19 rue des Filles-du-Calvaire puisque lors de l’Exposition internationale de Paris, en 1937, Michel Fradet est récompensé par un Grand Prix, tandis que J. Comby reçoit un diplôme d’honneur. Alors directeur du journal professionnel réservé aux fabricants de jouets et qui porte le titre « le Jouet français », M. Fradet est décoré de la Légion d’honneur en 1938. Dans la foulée, il devient viceprésident du Syndicat général des fabricants de jeux, jouets et articles de fête. Parmi les membres les plus en vue de ce syndicat figurentC.R, CIJ, le Jouet de Paris, Bonnet frères, Quiralu, MFA, Morrelet-Guérineau, etc. Une page de publicité d’un numéro de l’organe professionnel en question est consacrée pour moitié aux bateaux Nova et pour l’autre moitié à J. Comby. Cette dernière concerne une production de moteurs à vapeur et de machines à coudre Baby. L’une et l’autre de ces publicités (Nova et J. Comby), ainsi que le même organe professionnel sur lequel sont imprimées ces deux publicités, utilisent la même adresse qui est la bien connue 19 rue des Filles-du-Calvaire, à Paris ! Revoilà non plus la « guéguerre » qui revient en 1939, mais la réelle deuxième guerre mondiale. Le temps n’est plus aux racers et aux voiliers enfantins, car s’amuser devant le bassin d’un jardin public est devenu réellement trop dangereux. Nova-M.F.P. réapparaît après la guerre et, en 1953, elle propose ses canots animés de nouveau par un moteur électrique. En plus des bateaux, Nova-M.F.P. propose des trousseaux, des dînettes et services à thé pour les petites filles. Malgré tous ces efforts, l’affaire périclite et pour essayer de maintenir le cap, Michel Fradet décide, en 1964, l’importation du Japon de jouets principalement électriques. Comme le portait à la connaissance de tous la pub de Michel Fradet en 1935, peut-être bien que les « plus beaux bateaux Nova sont 100% français ». Il n’empêche que les jouets à moindre coût sont désormais 100% japonais. Dans une lente agonie, les bateaux Nova prennent de la gîte, coulent et disparaissent à jamais. En 1967, l’importation de jouets du pays du Soleil levant sera assurée par un nouvel importateur, abandonnant Michel Fradet à ses occupations nouvelles de retraité. ¹ Nous vous recommandons la lecture des « Fabuleux modèles « musée » Fournereau », article rédigé par Denis Fournier Le Ray et publié dans le N°2 de « Jouets de collection ».
Les voiliers d’origine E.D. Au début des premières années de représentation, les voiliers exposés dans la salle d’échantillons et proposés aux commerçantsrevendeurs portaient la marque E.D., initiales supposées du fabricant. Puis, aux environs de 1931, la fabrication des voiliers E.D. passe sous le contrôle de Nova- M.F.P., marque appartenant à Michel Fradet. La décennie 1930 deviendra la décennie la plus faste pour les jouets en général et pour ceux représentés chez M. Fadet en particulier. Deux catégories de voiliers sont alors proposées à la vente. Il s’agit de l’ancienne production E.D. - dont il faut écouler le stock - et de la production nouvelle Nova-M.F.P. qui se distingue de la précédente par la présence de la marque sur les grands voiles, sur les ponts arrière et sur les deux côtés des coques. Pour ce qui concerne l’ancienne production E.D., elle se compose des 35 différents éléments de base qui sont les suivants  : Type Référence Descriptif Longueur en cm Voilier 8021 voiles anglaises 18 Petit yacht 8020 coque laquée, voiles couleurs assorties, quille découpée 18, 20 Yacht 804 coque laquée, quille avec contrepoids, mâture pliante, vergue, 2 voiles blanches réglables 18, 20 Yacht 804 coque laquée, quille avec contrepoids, mâture pliante, voiles avec vergue 25, 30, 35 Yacht 8066 coque laquée, mâture pliante, 2 voiles blanches, cordages tannés 30, 36 Yacht 8066 coque laquée diverses couleurs, mâture pliante, 3 voiles blanches, cordages tannés 36, 40, 45, 50, 60 Goélette 8042 coque laquée diverses couleurs, 2 mâts pliants teintés, vergues, voiles blanches réglables, support d’étalage 36, 40, 45 Voilier Sloop Petite barque Barque de pêche Voilier normand Voilier normand 8026 coque laquée blanc, mâture pliante, 2 voiles système Marconi en tissu rayé, gouvernail réglable, panneau de cale, taquets d’amarrage, support d’étalage 30, 36, 40, 50 8012 coque creuse non pontée laquée, contrepoids,mâture pliante, voile couleur, gouvernail 25, 30, 35 8014 8016 8017 3- Ce voilier normand présente une coque très large et un haut bordage. Commercialisé sous différentes longueurs, il est agrémenté d’une articulation du mât à partir de la série de 45 cm de long. Il fut répertorié sous la référence 8016 lorsqu’il était laqué et 8017 lorsqu’il était verni. 1- Barque de pêche référencée 8014 et 8015 de type schooner et d’origine E.D. Réduite, sa quille est lestée sur toute la longueur. Les voiles sont de couleur marron et sont réglables par coulisseaux métalliques. La mâture, avec vergue, est pliante de façon à faciliter le transport. 2- Simpliste, cette goélette (référence 8042) appartient au stock de voiliers produit par E.D. et proposé par Michel Fradet aux côtés des bateaux Nova. Elle possède deux mâts pliants, vergues, voiles blanches réglables et une coque laquée d’une couleur au choix. 4- Ce voilier-sloop possède une voilure système Marconi en tissu rayé. Sa coque est laquée en blanc. Il est référencé 8026 et provient de l’ancienne production E.D. petit schooner à coque creuse laquée noire ou vernis, demi-pontée, quille réduite lestée, mâture pliante avec vergue, 2 voiles tissu fort marron réglables par coulisseaux métalliques, banquettes, gouvernail, orifl amme, 30, 35, 42, 50 support d’étalage coque très large laquée couleurs ou vernis et haut bordage, mâture pliante avec vergue, 3 voiles avec fl èche, réglables par coulisseaux métalliques, plage arrière, 30, 36 panneau de cale, oriflamme, filets dorés, support d’étalage coque très large laquée couleurs ou vernis et haut bordage, mâture pliante avec vergue, articulation du grand mât sur goupille (à partir de 45 cm), 4 voiles avec fl èche, réglables par coulisseaux métalliques, plage arrière, 40, 45, 50 panneau de cale, oriflamme, filets dorés, support d’étalage Jouets de collection nº 10 - Bateaux - 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 1Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 2-3Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 4-5Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 6-7Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 8-9Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 10-11Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 12-13Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 14-15Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 16-17Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 18-19Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 20-21Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 22-23Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 24-25Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 26-27Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 28-29Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 30-31Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 32-33Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 34-35Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 36-37Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 38-39Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 40-41Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 42-43Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 44-45Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 46-47Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 48-49Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 50-51Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 52-53Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 54-55Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 56-57Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 58-59Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 60-61Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 62-63Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 64-65Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 66-67Jouets de Collection numéro 10 jun/jui 2006 Page 68