Jouets de Collection n°1 jun/jui/aoû 2004
Jouets de Collection n°1 jun/jui/aoû 2004
  • Prix facial : 9,50 €

  • Parution : n°1 de jun/jui/aoû 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 44,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'âge d'or des années 50.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
Le doublage  : phase d’amorçage. Jusqu’ici tout se passe bien, les deux extrémités en étrave des deux voitures jouant bien leur rôle de déviation du mouvement. On peut aussi disposer deux voitures circulant chacune à leur droite, et se croisant. Mais elles se frôlent, car la chaussée est très étroite, calculée aussi juste que les vraies nationales des années 30 sans doute Et en courbe, les voitures, si elles sont lancées un peu vite, se font des « touchettes » dignes des courses de « stock-cars » ou des courses sur glace. Toute voiture s’étant mise en travers d’un virage est vite remise dans le droit chemin par l’autre voiture qui la croise et la pousse énergiquement de biais. Bref  : c’est du sport ! Bizarre comportement pour des voitures à la carrosserie aux lignes si bourgeoises et paisibles des années 30. Alors  : on double ? La grande émotion est, bien sûr, de doubler, conformément aux promesses des catalogues LR. Pour cela, il faut arrêter une voiture et la maintenir sur la piste, ce qui est facile grâce à la molette de commande électrique placée sur le capot. On peut laisser la voiture arrêtée, phares allumés. Mais, bien sûr, le pare-chocs de la voiture arrêtée doit toujours se trouver appliqué contre le rebord, ce qui permet le retour du courant de la voiture doubleuse par la voiture arrêtée. La voiture doubleuse buttera contre le pare-chocs arrière de la voiture arrêtée, sera (violemment) déviée sur sa gauche, frottera alors contre elle sur toute sa longueur, et reprendra ensuite son parcours normal, son frotteur central ayant toujours été en contact avec la chaussée. Du moins en théorie… Dans la réalité, si les formes en étrave de navire des pare-chocs arrière et avant doivent faciliter l’opération, il faut lancer la voiture doubleuse à grande allure pour que, sous le choc contre la 62 - Automobiles et camions
voiture arrêtée, elle soit déviée suffisamment pour s’en écarter et la doubler sur sa lancée. Si la voiture doubleuse arrive lentement, elle commence à doubler, mais s’arrête en position oblique, car son pare-chocs avant ne frotte plus contre la voiture arrêtée, ou frotte mal. Ou bien, aussi, elle se coince et patine, se mettant en travers de la piste. Enfin et surtout, une voiture doubleuse insuffi - samment lancée et ayant peut-être pu dépasser la voiture arrêtée, peut se retrouver en plein au milieu de la piste avec son pare-chocs avant ne frottant sur... rien. Elle manque alors de courant si sa carrosserie ne touche pas celle de la voiture arrêtée, ou si son pare-chocs avant ne touche pas le rebord coté gauche. Notons que les voitures entièrement peintes d’après-guerre, arrêtées, ne peuvent assurer le passage du courant au profit de la voiture doubleuse qui prend appui sur elles au passage  : leur peinture n’est pas conductrice. Dans ce cas il y a arrêt pur et simple de la voiture doubleuse. C’est donc laborieux et aléatoire. Et on comprend que, dans les faits, LR n’ait vendu que des coffrets avec une seule voiture, sans trop insister sur la voiture complémentaire vendue seule (réf. 1503 A) dont il n’est pas précisé le genre d’acrobatie technique à laquelle elle est censée se livrer avec une autre voiture ! Seul un dessin explicatif placé ailleurs dans le catalogue mentionne cette possibilité de doubler, mais avec discrétion. « L’autoroute LR » et la collection aujourd’hui Produit seulement pendant deux ou trois années, coûtant relativement cher (le prix d’un train de gamme moyenne), l’« Auto-Route LR » est un jouet peu répandu, sans toutefois être d’une rareté Le doublage  : phase critique. Le pare-chocs de la voiture doubleuse n’est plus en contact avec la voiture doublée, et le seul contact possible se fait par les carrosseries, ce qui, avec des voitures peintes, rend impossible la poursuite de l’opération. Avec des voitures chromées, cela se passe mieux. Mais en phase finale, le rabattement de la voiture doubleuse reste problématique, le contact étant complètement perdu  : seul l’élan accumulé permet à la voiture doubleuse de continuer l’opération et de retrouver l’appui contre le rebord. Automobiles et camions - 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 1Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 2-3Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 4-5Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 6-7Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 8-9Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 10-11Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 12-13Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 14-15Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 16-17Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 18-19Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 20-21Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 22-23Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 24-25Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 26-27Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 28-29Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 30-31Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 32-33Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 34-35Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 36-37Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 38-39Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 40-41Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 42-43Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 44-45Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 46-47Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 48-49Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 50-51Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 52-53Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 54-55Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 56-57Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 58-59Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 60-61Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 62-63Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 64-65Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 66-67Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 68-69Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 70-71Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 72-73Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 74-75Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 76