Jouets de Collection n°1 jun/jui/aoû 2004
Jouets de Collection n°1 jun/jui/aoû 2004
  • Prix facial : 9,50 €

  • Parution : n°1 de jun/jui/aoû 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 44,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'âge d'or des années 50.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
La Pacifi c PLM (231 H) Antal, tout premier modèle français à l’échelle du 00 (1945), fonctionne, dans sa toute première version, en système 3 rails à inversion à main (le levier de l’inverseur est visible sur le dessus du foyer, entre les soupapes et l’abri). Ce modèle eut une longévité assez exceptionnelle, puisqu’il était toujours disponible sous la marque Bascou à la fin des années 60, en version 2 rails et superdétaillé. Evolution du H0 en Europe continentale Le véritable H0 est resté encore longtemps réservé aux seuls modélistes construisant eux-mêmes leur matériel. Dans l’industrie, les réalisations 00 de Bing ainsi que le « Train Mignon » de JEP devaient rester des initiatives isolées jusqu’à ce qu’un rebondissement se produisit vers le milieu des années 30. La firme Bing qui était à l’époque une des plus grandes fabriques de jouets du monde disparut lors de la grave crise économique qui sévit en 1928-30. Une partie de son matériel de fabrication de chemins de fer miniatures fut racheté alors par Trix (Allemagne et Angleterre) qui en 1935 commercialisa son système dit « Trix express » ou « Trix-twin » en 00, voie de 18 mm. Presque simultanément Märklin sortit ses premiers trains 00 également, mais sur voie de 16 mm. Bien entendu, il n’existait pas encore de normes officielles et ce que l’on s’était habitué à désigner comme 00 devait être la plupart du temps à une échelle intermédiaire entre le 00 et le H0. En tout cas, il semble que le rapport 1/90 e longtemps affiché par Trix notamment, devait se rapporter uniquement à l’écartement de la voie (16 mm = 1/90 e de 1,435 mm). Au fil du temps et des années, l’écartement de la voie du 00/H0 passa donc de 15,8 mm et 16 mm à la largeur actuelle qui est de 16,5 mm. Ces ajustements furent atteints progressivement à la suite des recherches faites par les divers artisans et industriels du train miniature. Comme il s’avéra que pour l’échelle de 3,5 mm par pied l’écartement de 16,5 mm est plus correct que 16 mm, les modélistes, puis les fabricants l’adoptèrent. En 1938, le 00 est introduit en France (Trix et Märklin) et en 1939 les premiers trains Hornby- Dublo (de « double 0 ») roulant sur voie de 16,5 mm sont importés par Meccano. Il faut attendre ensuite la fin de la guerre pour voir le H0 se développer en France. Jep qui exploita de nombreux écartements dont le S, vint finalement en 1950 au H0 véritable. Simultanément se développaient de nombreuses marques, fondées par des amateurs qui avaient commencé à construire des modèles pour leur plaisir et celui de leurs amis. Ce fut ainsi que PMP, BLZ, Minatrain, VB, TAB, JL, Antal un peu plus tard SMCF, Rateau, et bien d’autres virent le jour. Ces marques utilisèrent successivement le fer blanc, le presspahn, puis enfin le zamac. Certains de ces artisans naquirent à la veille de la guerre et l’on dit même que la célèbre 231 H Antal fut conçue par M. Antoine Alaverdhi dans un camp de prisonniers. Vers 1950, apparurent aussi les premiers modèles Rivarossi, les trains H0 Fleischmannqui virent le jour à la même époque en Allemagne ne furent introduits en France que vers 1957. Puis ce furent rapidement les concentrations ou disparitions de certaines marques, la conversion de certaines fabrications à la matière plastique injectée, la venue du Hornby au train à l’échelle H0 en 1959-60, et l’évolution d’un train jouet qui, né en 1953, allait devenir très important sous le sigle de Jouef – mais ceci est une autre histoire. En 1950, lors d’une des premières sessions de ce qui allait devenir le Comité technique du futur MOROP (Union européenne du modélisme ferroviaire, dont la tâche essentielle est l’étude des normes) à Stuttgart, les délégués des firmes Trix et Märklin annoncèrent que leurs firmes respectives avaient passé un accord pour remplacer, à partir de l’automne 1950, l’appellation 00 par celle du H0 et de standardiser désormais l’écartement de leurs voies  : le 16,5 mm était officiellement adopté comme l’écartement représentatif du H0. La même réunion définissait les normes suivantes  : 00 = 1/76e, écartement 19 mm ; H0 = 1/87e, écartement 16,5 mm. Le H0 était enfin né  : sa gestation avait duré 29 ans ! 54 - Pages d’histoire
en haut de la page - comparaison entre deux conceptions du respect de l’échelle  : à droite, la Pacifi c Antal de 1945, à gauche la 240 P Miniatrain de 1947, sans doute le premier modèle français à une échelle très proche du 1/87e. A partir du début des années 50, des artisans français tels Gérard-TAB, VB, SMCF, JL, Chaumeil, s’orienteront complètement vers un plus strict respect de l’échelle nominale du HO, soit 1/87 e pour un écartement de 16,5 mm, tandis que d’autres, tels Antal, PMP ou BLZ, resteront fidèles au 00. ci-dessus - la divergence 00/H0 aura la vie dure, témoin la différence de gabarit entre ces deux modèles du milieu des années 60  : à gauche, la BB 67000 Jouef, traitée au 1/87e, à droite la A1A-A1A 68000 Fleischmann, plus proche du 1/82 e (sa hauteur est trop importante de 2 mm). Dans le même ordre d’idées, les célèbres 150 X Märklin et Pacifi c « Chapelon » de Rivarossi souffriront du même défaut, et il faudra attendre la deuxième moitié des années 70 pour enfin obtenir des fabricants (surtout allemands) un plus grand respect de l’échelle nominale HO. à droite - incontestablement le nec plus ultra de la production semi-industrielle française de la fin des années 50, cette BB 9211 de VB possédait des caractéristiques largement équivalentes à celles des meilleures productions allemandes de l’époque. De toutes les marques françaises présentes durant cette période, seul l’artisan Gérard-TAB est encore en activité aujourd’hui, produisant toujours des modèles de très haute qualité. Pages d’histoire - 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 1Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 2-3Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 4-5Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 6-7Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 8-9Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 10-11Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 12-13Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 14-15Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 16-17Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 18-19Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 20-21Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 22-23Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 24-25Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 26-27Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 28-29Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 30-31Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 32-33Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 34-35Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 36-37Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 38-39Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 40-41Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 42-43Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 44-45Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 46-47Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 48-49Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 50-51Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 52-53Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 54-55Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 56-57Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 58-59Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 60-61Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 62-63Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 64-65Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 66-67Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 68-69Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 70-71Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 72-73Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 74-75Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 76