Jouets de Collection n°1 jun/jui/aoû 2004
Jouets de Collection n°1 jun/jui/aoû 2004
  • Prix facial : 9,50 €

  • Parution : n°1 de jun/jui/aoû 2004

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 44,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'âge d'or des années 50.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Les ampoules de rhéostat Les ampoules d’époque étaient à filament de carbone, identiques à celles qui étaient utilisées pour l’éclairage domestique. Elles avaient le gros avantage, sur les ampoules actuelles à filament de tungstène, de posséder un coefficient de résistance négatif, c’est à dire que leur résistance diminue quand le courant qui les traverse augmente et qu’elles éclairent davantage. Ainsi, lorsqu’un train attaque une rampe, le moteur consomme un courant plus important, la résistance de la lampe diminue et augmente le courant qui passe dans le circuit. A contrario, dans les descentes, le phénomène inverse se produit, le courant diminue et évite l’emballement du train. Le filament de carbone contribue donc à réguler la marche du convoi. De la même façon, au démarrage, le moteur électrique est très peu résistant, et le courant qui passe dans le circuit est important, risquant de griller les ampoules d’éclairage de la locomotive, montées en série et traversées par le même courant. Or le filament de carbone, froid au moment de la mise sous tension, est à son maximum de résistance. Il va donc limiter le courant demandé par le moteur et protéger les ampoules de la locomotive. Les ampoules actuelles à filament de tungstène ont au contraire un coefficient positif très fort. Leur résistance à froid est presque nulle, et génèrent au démarrage un très fort courant souvent fatal aux ampoules d’éclairage de la locomotive, surtout si cette dernière est chargée d’une lourde rame. Elles amplifient aussi le ralentissement dans les rampes et la vitesse dans les descentes, au lieu d’avoir un effet régulateur. On peut néanmoins les utiliser, à défaut de posséder des ampoules d’origine, en prenant les précautions d’usage (circuit horizontal, ampoules d’éclairage admettant une intensité plus élevée, ou coupure de l’éclairage). A titre d’anecdote, on observera que c’est le fort courant traversant le filament de tungstène à l’allumage de la lampe qui la fait griller à cet instant précis quand elle a atteint sa limite de vie, alors que les lampes à filament de carbone grillaient en cours d’utilisation… Câblage des locomotives et des éclairages Résistance variable, ampoule, le rhéostat est constitué ; il reste maintenant à faire fonctionner le train. Or ce mode d’alimentation, au contraire des transformateurs, impose quelques contraintes électriques à la conception des locomotives et des éclairages de voitures. La caractéristique du câblage des trains « haute tension » réside dans le fait que tous les éléments sont connectés en série  : rotor (partie tournante du moteur), stator (partie fixe), et toutes les ampoules de la locomotive et du convoi (schéma 3). Cette disposition, adoptée pour ne pas surcharger le rhéostat, et ne pas détourner une partie du courant au détriment du moteur, est identique à celle des guirlandes de Noël et présente le même inconvénient bien connu des enfants que nous fûmes…une ampoule grillée et tout s’arrête ! C’est pourquoi on trouve généralement une manette sur la locomotive ou un petit levier sur les lanternes qui permet de court-circuiter l’ampoule défaillante ou tout simplement de l’éteindre si on le souhaite. Les locomotives équipées d’une prise de courant dans la cabine (locomotive à vapeur) ou sur la face frontale arrière de la caisse (locomotives électriques) pour l’éclairage des voitures doivent être munies d’une prise mâle court-circuitée, c’est à dire dont les deux fiches sont reliées par un fil conducteur, pour pouvoir fonctionner si la 44 - Techniques et collection
Tableau récapitulatif des ampoules TYPE DE RAME (échelle ‘’o ») AMPOULE RHEOSTAT AMPOULES LOCO & TRAIN 110 Volts 6 Volts bougies Watts Ampères Ampères Watts train léger, petite loco 25 75 0,7 0,5 3 loco de puissance moyenne 32 100 0,95 0,7 4,2 loco de forte puissance 44 130/150 1,2 1 6 TYPE DE RAME (échelle ‘’o ») AMPOULE RHEOSTAT AMPOULES LOCO & TRAIN 220 Volts 6 Volts bougies Watts Ampères Ampères Watts train léger, petite loco//100 0,45 0,4 2,4 loco de puissance moyenne 44 130/150 0,65 0,6 3,6 loco de forte puissance//200 0,85 0,8 0,48 NB  : on prendra les valeurs du commerce les plus approchantes Tableau récapitulatif des ampoules rame n’a pas d’éclairage ou si la locomotive roule haut le pied. La tension des ampoules d’éclairage est généralement de 3 à 4 Volts. En revanche, leur intensité doit correspondre à celle du courant consommé par la locomotive  : de 0,35 Ampères pour un petit modèle, à 0,65 A pour un modèle moyen, et 1,2 A pour les grosses machines. Systèmes d’inversion de marche à distance Tout est maintenant en place pour faire rouler le train à distance  : on peut le faire démarrer, le réguler, l’arrêter. Il reste à pouvoir le faire reculer…Jusqu’à l’avènement des cellules redresseuses et des moteurs à aimant permanent puissants, la télé-inversion a toujours été un casse tête pour les fabricants qui ont multiplié les tentatives et réservé ce « must » aux plus beaux modèles. La plupart des modèles d’entrée de gamme possèdent un inverseur manuel situé sur la locomotive. La diversité des systèmes d’inversion empêche en quelques lignes de prétendre à une étude exhaustive. Pour simplifier, on peut distinguer, en restant dans les alimentations par rhéostats, quatre types principaux de systèmes  : « basse tension » à courant continu Lorsque le moteur de la locomotive est à aimant permanent, un inverseur bipolaire situé entre le rhéostat et la voie suffit (pièce vendue séparément chez Bing au catalogue 1905) système à coupure de courant (haute tension) Ce principe a été utilisé principalement par Märklin, Hornby, Marescot-Fournereau et JdeP sur sa toute première Flèche d’Or. Le stator du moteur ou un électro-aimant séparé attire une plaquette qui anime un inverseur sur la locomotive, changeant le sens de marche à chaque démarrage. Pour obtenir un fonctionnement franc de l’inverseur, le plot du rhéostat le plus proche de la position d’arrêt correspond à la Techniques et collection - 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 1Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 2-3Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 4-5Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 6-7Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 8-9Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 10-11Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 12-13Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 14-15Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 16-17Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 18-19Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 20-21Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 22-23Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 24-25Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 26-27Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 28-29Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 30-31Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 32-33Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 34-35Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 36-37Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 38-39Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 40-41Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 42-43Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 44-45Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 46-47Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 48-49Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 50-51Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 52-53Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 54-55Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 56-57Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 58-59Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 60-61Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 62-63Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 64-65Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 66-67Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 68-69Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 70-71Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 72-73Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 74-75Jouets de Collection numéro 1 jun/jui/aoû 2004 Page 76