Intelligence Magazine n°7 mar/avr/mai 2016
Intelligence Magazine n°7 mar/avr/mai 2016
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°7 de mar/avr/mai 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : cerveau et alimentation.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 INTELLIGENCE MAGAZINE ENQUÊTE SCIENCES Les gauchers en question Les gauchers vivent dans un monde où tout ou presque a toujours été pensé pour des droitiers. Ils doivent donc en permanence s’adapter. En France, ils seraient environ 3,5 millions... et dans le monde entier près d’un milliard. Pas mal non, pour un public très mal pris en compte ! Selon des données statistiques connues, la proportion de gauchers varie fortement selon les pays  : de 3% a plus de 27%. POURQUOI EST-ON DROITIER OU GAUCHER ? La question passionne depuis toujours comme nous l’avons vu précédemment. Même si les neurosciences ont fait de gros progrès, on n’en sait pas grand chose. Génétique ? Environnement ? Certainement un peu des deux. Les plus récentes recherches semblent en tout cas indiquer qu’un réseau de gènes serait à l’origine de notre préférence manuelle. Ce qui est sûr, c’est qu’il existe une composante héréditaire dans la transmission de la « gaucherie ». Avoir un des deux parents gauchers augmente fortement les chances de l’être. Cette transmission héréditaire serait d’ailleurs plus importante si c’est la mère qui est gauchère  : cela multiplie par deux la probabilité que l’enfant le soit. DES DIFFÉRENCES DE TRAITEMENT DANS LE MONDE En Occident, la main gauche fut longtemps associée à une symbolique extrêmement négative ; aussi contraignait-on autrefois les gauchers à utiliser préférentiellement leur main droite, en particulier pour écrire. Heureusement, aujourd’hui dans les pays occidentaux, les gauchers et droitiers sont traités de la même manière, même si l’on peut encore regretter que de nombreux objets de la vie courante ne soient pas bien adaptés aux gauchers, comme nous le verrons plus loin. En Asie et notamment en Chine, l’usage de main droite est encore de nos jours quasiment imposé
EXPERT PIERRE-MICHEL BERTRAND, AUTEUR DU « DICTIONNAIRE DES GAUCHERS » (ED. IMAGO) Contrarier un gaucher n’est pas anodin « Aujourd’hui, on ne contrarie plus les gauchers. C’est de plus en plus rare. Mais les clichés et les craintes ont la vie dure. Sauf que contrarier un gaucher n’est pas anodin, c’est comme obliger un enfant à marcher sur les mains alors qu’instinctivement, il utilise ses pieds. C’est lui imposer des obstacles psychologiques et physiques terribles, qui peuvent laisser des séquelles tels que le bégaiement, l’énurésie, des dyslexies ou des strabismes... » pour certaines activités (on les appelle les droitiers forcés). Ainsi, l’écriture des sinogrammes ne se fait qu’avec la main droite (en particulier pour la calligraphie). De même, à table, on considère qu’il est impoli de tenir ses baguettes dans la main gauche. Cette intolérance est fortement liée au fait que la main gauche est réservée aux tâches d’hygiène quotidienne dans les familles traditionnelles (l’eau est utilisée LE SAVIEZ-VOUS ? La Journée internationale des gauchers (International Lefthanders Day en anglais) est un évènement annuel et mondial qui se produit tous les 13 août pour la sensibilisation aux droits des gauchers contre stigmatisation et discrimination. Cette journée a été instaurée en 1976. et non du papier-toilette). Les repas où l’on mange à la main étant généralement servis dans un plat commun, il apparaît déplacé et non hygiénique d’utiliser la main gauche. Les étrangers se font souvent rappeler à l’ordre même s’ils bénéficient généralement d’une certaine indulgence. Au Japon, la société ne semble plus aussi stricte, prenant le chemin de la tolérance à l’égard des gauchers. Beaucoup de Japonais utilisent désormais leur main gauche sans complexe pour les activités de la vie quotidienne. DES IDÉES REÇUES EN PAGAILLE L’époque des coups de règles sur les doigts, de la main gauche attachée dans le dos ou plongée dans l’eau bouillante comme punition est bel et bien terminée. Fort heureusement ! Même si les choses s’améliorent, les gauchers ENQUÊTE SCIENCES Avoir un des deux parents gauchers augmente fortement les chances de l’être. font toujours l’objet à notre époque de nombreuses idées reçues. La Recherche s’est emparée de ces questions et nous apportent quelques informations. > Les gauchers seraient plus intelligents ? Une croyance populaire a tendance à affirmer qu’ils auraient un avantage dans plusieurs domaines scientifiques et artistiques. Mais les études scientifiques sont plutôt contradictoires en la matière. En revanche, ils sont plus créatifs ! Les gauchers vivent dans un monde de « droitiers », qui ne leur est donc pas adapté. Pour évoluer dans ce système, ils vont devoir développer les deux hémisphères du cerveau, le droit et gauche, alors que les droitiers n’utilisent principalement que l’hémisphère gauche. Les gauchers vont solliciter davantage leur hémisphère gauche qui est notamment celui de la créativité. Je suis un gaucher contrariant. C’est plus fort que moi. Il faut que j’emmerde les droitiers. (Pierre Desproges) > Les gauchers vivraient moins longtemps ? Au début des années 90, deux études publiées dans deux grandes revues scientifiques - Nature et le New England Journal of Medicine - avancent qu’en moyenne, les droitiers vivent neuf ans de plus que les gauchers. Raison invoquée ? D’une part, le monde est fait pour les droitiers, aucun des outils n’étant conçu pour les gauchers. D’autre part, les gauchers seraient plus susceptibles de développer des problèmes neurologiques ou immunitaires. Que les gauchers se rassurent, il a été démontré depuis que cette étude était faussée. Une autre étude publiée depuis montre très clairement que le fait d’être gaucher n’est pas associé à une mortalité précoce. > Les gauchers gagneraient moins d’argent ? Une étude, publiée en décembre 2014 dans le Journal of Economic Perspectives, montre que les gauchers gagneraient environ DES GAUCHERS MALMENÉS « Se lever du pied gauche », « avoir deux mains gauches », « passer l’arme à gauche » ou tout simplement « être gauche ». Les expressions d’aujourd’hui traduisent les clichés négatifs jadis associés aux gauchers. D’ailleurs, le mot « senestrier » provient du latin « sinister » qui donne aujourd’hui le mot « sinistre ». A l’inverse, la droite garde largement une connotation positive. Pour être le favori du patron, mieux vaut être « son bras droit ». Et pour les chrétiens, le bonheur éternel se situe à la droite de Dieu... INTELLIGENCE MAGAZINE 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 1Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 84