Intelligence Magazine n°7 mar/avr/mai 2016
Intelligence Magazine n°7 mar/avr/mai 2016
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°7 de mar/avr/mai 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : cerveau et alimentation.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 INTELLIGENCE MAGAZINE SOCIÉTÉ INTELLIGENCE COLLECTIVE SAVOIR BIEN NÉGOCIER Les clés d’un rapport « gagnant-gagnant » La notion de « gagnant-gagnant » est devenue courante depuis déjà bien des années. Le fameux « win-win » nous vient bien entendu du monde anglo-saxon et il a été particulièrement exploité dans le secteur de la négociation commerciale. Mais il a aujourd’hui colonisé bien d’autres domaines. Rien de plus logique pour un mode de négociation qui finalement facilite rien de moins que les relations humaines et l’intelligence collective. C’est un psychologue qui a créé cette expression de « win-win ». Thomas Gordon réfléchissait notamment sur le thème de la résolution de conflit, en premier lieu dans les relations familiales. À L’ORIGINE DU « WIN-WIN » Le fameux win-win a failli se nommer No Loss ou Aucune Perte en traduction littérale (sans perdant), il faut avouer que pour la langue française, cela aurait été moins parlant. Cet américain, adepte de l’école humaniste, est parti de la fameuse pyramide de Maslow en développant Le psychologue Thomas Gordon est à l’origine du concept « win-win ».
Le win-win est basé sur une relation de compréhension et de confiance. certaines notions telles que la reconnaissance entre partenaires ou adversaires. Dans le premier sens du terme, il s’agit en effet de « reconnaître » l’autre afin de pouvoir comprendre son mode de fonctionnement et en déduire la façon de l’approcher au mieux dans un but défini. Une fois cette étape franchie, il devient alors possible de défendre sa position tout en établissant une relation de confiance basée sur la compréhension. Ce résumé sommaire a attiré bien d’autres psychologues, généralement proches de la même école humaniste. THÉORIE & ÉCOLE HUMANISTES Certains qualifient cette école « d’optimisme » car elle se base en effet sur une vision positive de l’homme. Sans surprise, les Etats-Unis s’en sont emparés, car cela correspond en effet à cette culture nord américaine qui met en avant le potentiel, le fait que « tout est possible » à qui s’en donne la peine. Les psychologues et psychothérapeutes s’intéressent à cette théorie, car elle permet un développement de soi tout en prenant en compte la dimension de l’autre. Il s’agit en effet chez les humanistes, non seulement de faire des choix personnels, mais aussi de savoir les assumer et de les défendre sans agressivité. LE REGRET DE LA THÉORIE DES JEUX Le « regret » désigne la situation dans laquelle on renonce à une solution qui apparaît pourtant plus avantageuse. Ainsi, il est possible dans le cas où plusieurs solutions relativement équivalentes sont envisageables et permettent une bonne issue pour soi, de choisir celle qui est également le meilleur choix pour l’autre, celle où il a le moins à perdre. SOCIÉTÉ INTELLIGENCE COLLECTIVE L’homme étant foncièrement bon, il convient qu’il se libère de certains reflexes ou blocages afin de pouvoir exprimer ce dont il est véritablement capable. Une fois cette étape franchie, il peut alors véritablement aller vers l’autre en confiance, en respect total de l’autre et tout en gardant sa liberté. LES DOMAINES D’ACTIONS La théorie gagnant-gagnant s’est en premier lieu développée pour proposer des solutions dans le cadre familial. Mais elle a rapidement gagné le domaine professionnel et c’est la raison pour laquelle elle s’est rapprochée de tout ce qui avait trait à la notion de négociation. Elle est entre autres exploitée dans le domaine des relations humaines, pour les négociations sociales entre patrons et salariés ou entre DRH et syndicalistes par exemple. Dans l’entreprise, c’est le domaine commercial qui s’est approprié cette notion en lui donnant une connotation très concrète, en particulier dans le cadre de négociations avec des centrales d’achat ou entre grands groupes multinationaux par exemple. La politique enfin s’est évidemment appropriée le win-win entrepreneurial, sur le tard il faut bien le dire, car cette relation parvient mieux à se mettre en place en petit comité. Il n’en est pas de même lorsqu’il convient de s’adresser au grand public, car la politique est monde de passion qui vient souvent empêcher ce type de relation de se mettre en place. CARL ROGERS Voici un autre humaniste très célèbre qui a notamment mis en avant la notion de « non directivité », utilisée en particulier dans le monde de la psychothérapie. D’après Rogers, le thérapeute doit se comporter en exemple. Pour y parvenir et être suffisamment en empathie avec son patient, il doit réussir à s’exprimer de façon parfaitement cohérente et globale. La cohérence dans le monde psychologique est en premier lieu l’adéquation entre le « moi idéal » et le « moi vécu ». Cela permet ainsi un message « cohérent » entre les messages verbaux et non verbaux que va adresser le thérapeute à son patient. Une façon humaniste de voir les choses, le patient étant accueilli sans apriori, de façon chaleureuse et positive. CarlRogers s’est notamment intéressé à la résolution de conflits internationaux. INTELLIGENCE MAGAZINE 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 1Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 84