Intelligence Magazine n°7 mar/avr/mai 2016
Intelligence Magazine n°7 mar/avr/mai 2016
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°7 de mar/avr/mai 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : cerveau et alimentation.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Pierre Mérimée « Il faut absolument boire régulièrement et ne pas attendre d’avoir soif. » transforme dans votre cerveau des neuromédiateurs du pessimisme (déprime, anxiété, angoisse même) en neuromédiateurs de l’imagination, de la créativité, du partage, de la joie… En plus, en se bougeant, on peut transpirer ce qui permet d’éliminer les produits des pollutions environnementales que nous stockons sous la peau et qui sont délétères pour notre santé. Qelles sont les autres règles à privilégier pour préserver son cerveau en bon état de marche ? Le faire travailler pour ce qui nous intéresse, 14 INTELLIGENCE MAGAZINE INTERVIEW À LA UNE ce qui nous passionne. Il ne faut pas se forcer à faire des mots croisés, mais se forcer à développer ses passions quelles qu’elles soient, parfois qui sont là depuis l’enfance  : tel ou tel personnage historique, telle musique, telle langue… Le choix est immense ! Vous donnez actuellement des conférences sur le thème « les paradoxes méditerranéens pour la santé ». Quels sont ces paradoxes ? Le premier et le plus connu est le » french paradox » avec le vin qui consommé modérément réduit les maladies cardiovasculaires et LA MENACE LES GLUCIDES EN CAUSE Dans ce livre préfacé par le Professeur Henri Joyeux, le Dr David Perlmutter, neurologue américain de renommée internationale, fait une révélation qui donne froid dans le dos  : les glucides peuvent détruire le cerveau et être à l’origine de troubles et de pathologies  : Alzheimer, trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), épilepsie, anxiété, maux de tête chroniques, dépression, baisse de la libido... Preuves scientifiques à l’appui, il nous démontre que la destinée de notre cerveau ne dépend pas de nos gènes mais de ce que nous mettons dans notre assiette. « Ces glucides qui menacent notre cerveau » du Docteur David Perlmutter, avec une préface du Pr Henri Joyeux, Marabout, 410 pages, 17,90 € . certainement aussi les accidents vasculaires cérébraux. Il y a ensuite  : l’huile d’olive, les poissons et fruits de mer, les fruits frais et secs (amandes, noisettes, pignons), les salades de toutes les couleurs, les légumineuses dont les pois-chiches et enfin la cuisson au classique couscoussier dont le couvercle doit être bombé pour une cuisson rapide qui permet de consommer les aliments al dente qui régaleront votre palais des meilleures saveurs. Enfin, en plus des produits de la ruche (miel, propolis, pollens, gelée royale..), le soleil qui pris 30 minutes deux fois par semaine sur le visage et les bras dénudés permet la formation de la vitamine D nécessaire au métabolisme du calcium en particulier. La montée de l’obésité en France depuis quelques années, notamment chez les enfants, vous inquiète-t-elle ? Que peuton faire d’après vous pour une vraie prise de conscience des Français ? OUI, elle est très inquiétante. 8% d’augmentation de l’obésité par an chez les enfants du primaire c’est une catastrophe de santé publique, liée aux consommations excessives de produits sucrés, lactés et de boissons dangereuses, car trop sucrées, destinées à les rendre addicts  : sodas, colas, sans oublier les barres chocolatées et le Nutella avec son huile de palme qui ne vaut rien !
De plus en plus de Français utilisent des compléments alimentaires en automédication. Est-ce une bonne chose notamment si l’on ne consomme pas les 5 fruits et légumes par jour recommandés par le PNNS ? Lesquels peut-on conseiller avec modération sans danger ? Il y a des abus et du business avec les compléments alimentaires que beaucoup prennent parce qu’ils sont conseillés par des gourous sur internet ou même en consultation. On trouve de tout et cela peut coûter très cher. Je connais des mères de familles qui sont utilisées pour proposer des compléments d’autant plus qu’elles sont rémunérées en argent de poche en proposant des produits fort chers qui n’ont qu’un seul intérêt, celui de vous couper des mauvaises habitudes dont nous sommes gavés par les publicités. On sait que les antioxydants pris de manière excessive peuvent jouer un rôle oxydant, donc inverse de ce que l’on attend. Pensez-vous qu’une bonne alimentation dès la naissance puisse rendre un enfant plus réactif, plus rapide ou plus vif (et avec de meilleurs résultats à l’école), qu’un autre enfant qui présenterait des carences ? Et à quoi doivent principalement veiller les parents ? La meilleure alimentation du nouveau-né, c’est certainement le lait de sa maman. Il contient des protéines de l’immunité, et les anticorps que sa mère lui transmet qui stimulent et construisent son système immunitaire. L’idéal pour sa santé, c’est un allaitement intégral de 6 mois et pendant 1 année, un petit « apéritif lacté » de la maman avant de partir et au retour du travail. Ainsi, on peut retarder les vaccinations. Un enfant nourri au sein a un Quotient Intellectuel (QI) supérieur à l’âge de 5 ans à celui de l’enfant nourri au lait des firmes pharmaceutiques. Il se rattrape plus tard, au prix de plus d’efforts. INTERVIEW À LA UNE De même, quels sont les aliments essentiels à privilégier chez les seniors pour les aider à se maintenir le plus longtemps possible dans une santé optimale ? Boissons, poissons, produits de la ruche, chocolat, alimentation méditerranéenne, voici la règle pour tous les Français. On sent chez vous l’ardente nécessité d’informer le public sur les bons comportements alimentaires à adopter… La « cohérence » du fonctionnement de notre organisme fait que les nouveaux comportements alimentaires éviteront d’abord le surpoids, l’obésité, le diabète. Ils préviendront ou amélioreront en plus de l’ostéoporose bien d’autres maladies souvent chroniques et handicapantes qui remplissent les consultations d’un grand nombre de spécialités médicales, nombre de cancers et de maladies dites « auto-immunes ». C’est pour ces raisons que tous les médecins, quelle que soit leur spécialité, devraient avoir une formation en nutrition avec des mises à jour régulière. Au-delà de l’alimentation, ce sont Christine Bouguet-Joyeux, écrivain, épouse du professeur, est devenue une spécialiste de nutrition santé, développant une méthode de cuisson à la vapeur douce. Pierre Mérimée POUR ALLER PLUS LOIN « Changez d’alimentation » du Professeur Henri Joyeux, Editions du Rocher, 464 pages, 19,90 € . des changements d’habitude qui s’imposent. Il y a urgence ! Certes cela demande du temps, plutôt des mois que des semaines. Nos compatriotes le savent et attendent des conseils précis. Je résume ces conseils en parlant des « comportements méditerranéens »  : alimentation variée, soleil, activité physique au grand air, une véritable « philosophie de vie méditerranéenne ». Un peuple est en meilleure santé quand il consomme moins de médicaments, moins d’hospitalisations et qu’il peut réduire ses budgets santé. Le vieillissement de la population ne devrait pas être synonyme de dépenses de santé dans l’avenir. On peut avancer en âge, vieillir en restant en bonne santé. Cela dépend surtout de nos comportements, encore faut-il que le grand public soit averti. D’où mes livres et mes conférences sur cette question. n Propos recueillis par Valérie Loctin. Son site officiel  : www.professeur-joyeux.com À LIRE AUSSI Connaissez-vous les relations entre votre alimentation et la santé de votre cerveau ? Connaissez-vous les relations directes entre votre hygiène buccale, le nombre de vos amalgames dentaires et votre risque de développer une démence ? Savez-vous que le seul fait de pratiquer chaque jour un peu d’exercice physique réduit de 50% vos risques d’Alzheimer ou de Parkinson ? Savez-vous que le cholestérol protège de la démence ? Connaissez-vous un régime alimentaire simple et agréable vous permettant de réduire de 50% vos risques ? Savoir tout cela et l’appliquer dans la vie quotidienne est le meilleur moyen d’éviter ces maladies ou de les faire reculer quand elles commencent à apparaître. « Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson » du Pr Henri Joyeux et Dominique Vialard, Editions du Rocher, 296 pages, 19,50 € . INTELLIGENCE MAGAZINE 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 1Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 7 mar/avr/mai 2016 Page 84