Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
Les traumatismes vécus par nos aïeuls ont souvent une résonnance sur notre vie personnelle. Anne Ancelin Schützenberger a publié avec Ghislain Devroede Ces enfants malades de leurs parents, recueil de cas cliniques significatifs de non-dits transgénérationnels. Dans de nombreux cas, c’est le corps de l’enfant, du petit-enfant ou de l’arrière-petit-enfant, quel que soit son âge, qui s’exprime pour l’ancêtre blessé et qui « parle » pour les traumatismes qu’il a subis. DU PASSÉ À L’AVENIR Le principe de la psychogénéalogie est intéressant : il s’agit de découvrir les événements qui, chez nos aïeux, pourraient avoir une résonance avec nos propres problèmes. Mais comment un fait, heureux ou malheureux, du passé, caché ou pas, peut-il avoir de telles conséquences quelques générations plus tard ? Quand il court sur deux ou trois générations, ce phénomène de répétition peut s’expliquer aisément : par une transmission orale directe, des comportements visibles ou des sous-entendus dont le sens 90 INTELLIGENCE MAGAZINE SOCIÉTÉ RACINES peut être deviné intuitivement. La plupart des psychothérapeutes français spécialisés dans ce domaine ont été formés par Anne Ancelin Schützenberger. Tous utilisent donc sa méthode de « psychogénéalogie transgénérationnelle » , avec quelques variantes. Cette approche thérapeutique ouvre sur le monde de nos origines à partir de la place que nous occupons dans notre famille, en se référant aux informations généalogiques et à la mémoire familiale afin de comprendre l’impact psychologique sur la descendance, d’événements douloureux qui se sont produits dans les générations précédentes. UNE HISTOIRE DE LIGNAGES La psychogénéalogie part du postulat suivant : l’individu est le maillon d’une longue chaîne générationnelle qui influe sur lui. A partir de cette idée, la psychogénéalogie étudie les répétitions d’événements sur plusieurs générations pour découvrir ce qui, dans la vie de nos aïeux, pourrait avoir déclenché notre mal. C’est une sorte d’« imaginaire collectif » propre à la famille : une femme fait une fausse couche au même âge que sa mère et sa grand-mère, par exemple. Comme si des faits marquants ou des secrets de famille continuaient à influer sur les générations suivantes, que ce soit dans les choix ou dans les pathologies des individus. Dans chaque famille, les évènements antérieurement vécus laissent une trace affective au fil des générations et viennent perturber notre manière d’être au monde : angoisses, peurs, conflits familiaux, difficultés d’argent, de couple, maladies, peuvent être reliés à un héritage inconscient constitué de traumas, de deuils non faits entre autres. En décodant le sens caché d’informations à caractère identitaire : prénoms, noms, lieux, métiers, et dates anniversaires, les portes de la mémoire familiale s’entrouvrent sur les lieux des secrets, non-dits, et souffrances vécues dans le passé familial. Face à l’arbre généalogique l’individu trouve le sens de son héritage déposé à son insu dès sa conception. La névrose n’est pas simplement individuelle. Elle est également névrose familiale. L’inconscient est si complexe qu’il contient divers éléments du vécu individuel et familial. Les secrets de famille sont la chose la mieux partagée au sein d’une famille. Tous COMPRENDRE LE SYNDROME D’ANNIVERSAIRE Bon nombre de personnes sont déprimées chaque année à la même époque sans comprendre pourquoi. Elles expriment, inconsciemment, un stress d’anticipation à certaines périodes. C’est ce qu’on appelle le syndrome d’anniversaire : On observe ainsi des accidents ou des maladies qui arrivent au même âge sur plusieurs générations, comme s’il y avait des règles non écrites répétitives et héréditaires. Des « enfants de remplacement » naissent jour pour jour à l’anniversaire de la naissance ou de la mort d’un enfant précèdent, décédé, dont la mère n’a pas fait le deuil. On peut même parfois comprendre le sens d’une naissance prématurée ou au contraire retardée. C’est là où la psychogénéalogie intervient par un véritable travail d’investigation sur les secrets de familles.
RENDEZ-VOUS L’HÉRITAGE DE FRANÇOISE DOLTO En France, la pédiatre et psychanalyste Françoise Dolto suggère, dans les années 70, que les enfants héritent des troubles non résolus de leurs parents, ainsi que de leurs dettes inconscientes à l’égard des générations précédentes. « le » savent consciemment ou inconsciemment et font « comme si » ils ne le savaient pas… C’est là le problème que soulève la psychogénéalogie. Famille actuelle, familles du passé, l’individu est le produit complexe de différents lignages qui impliquent leur propre histoire ainsi que leur propre logique. UNE VRAIE « LIBÉRATION » La psychogénéalogie opère un travail de libération qui peut s’apparenter au deuil de la famille parfaite. On commence par interroger les membres de sa famille, puis on complète en utilisant les méthodes d’investigation habituelles de la généalogie : recherches SOCIÉTÉ RACINES Face à l’arbre généalogique l’individu trouve le sens de son héritage déposé à son insu dès sa conception. dans les registres de mairies, les archives départementales... Une fois « l’origine du mal » trouvée (souvent à l’aide de séances individuelles) on peut s’en défaire en utilisant la technique du psychodrame, imaginée par le psychiatre et psychologue Jacob Levy Moreno. En groupe, on met en scène les traumatismes familiaux pour pouvoir les dénouer. En analysant et en jouant sa « psychohistoire », le cercle des répétitions se rompt. C’est ce que les thérapeutes appellent la « reconstruction familiale ». Sur le même principe que le psychodrame, le Gestalt, l’analyse transactionnelle, ou encore l’art-thérapie nous aident à mettre le doigt là où ça fait mal. Autre exemple : la méthode des constellations familiales fondée par le psychothérapeute allemand Bert Hellinger. Cette technique se rapproche du psychodrame puisqu’elle est basée sur la mise au jour de l’inconscient familial et transgénérationnel par le biais de jeux de rôles qui auraient le pouvoir de résoudre les conflits. Ainsi pour mettre à jour les effets de cette généalogie qui nous influence, pour redécouvrir l’histoire familiale et notre propre histoire, pour mieux comprendre notre vie, il peut s’avérer essentiel et passionnant de prendre conscience des transmissions transgénérationnelles. Y aurait-il donc un destin ou tout du moins, un déterminisme généalogique ? Nos trajectoires personnelles seraient-elles irrémédiablement conditionnées par les souffrances mal digérées de nos ancêtres ? Loin de provoquer le consensus dans la communauté psychanalytique, l’approche transgénérationelle et les pratiques qui en découlent ont régulièrement été critiquées. Pas de quoi alarmer les adeptes de la pratique pour autant. Car prendre conscience de la mémoire familiale qui nous parasite, c’est aussi une façon de reprendre possession de notre libre arbitre, comme peut le faire une psychanalyse. n I.N. POUR ALLER PLUS LOIN GUÉRIR DES BLESSURES FAMILIALES Anne Ancelin Schützenberger aborde l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la psychogénéalogie : les loyautés familiales invisibles, le syndrome d’anniversaire, la mémoire du corps, ou encore la meilleure façon de tracer un arbre généalogique signifiant. « Psychogénéalogie » d’Anne Ancelin Schutzenberger, Payot, 286 pages, 18 €. INTELLIGENCE MAGAZINE 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100