Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
En bonne chercheuse, Anna Maria Papini dépasse les frontières. Celles entre les pays d’abord, 8 INTELLIGENCE MAGAZINE elle raconte avec son bel accent italien qu’elle est toujours en « vadrouille » entre l’université de Cergy-Pontoise et celle de Florence, et les nombreux colloques aux États-Unis ou en Europe. Anna Maria Papini se joue aussi des frontières entre la biologie et la chimie. Depuis sa thèse, elle s’intéresse à la chimie des peptides. Les peptides sont des chaînes d’acides aminés contenues dans les protéines, plus connus quand ils portent le nom d’insuline ou de collagène… Elle s’épanouit dans ce domaine émergent et innovant de la recherche. « Dans les années ENQUÊTE IDÉES « PORTRAIT DE CHERCHEUR ANNA MARIA PAPINI Les peptides au » service de la santé Anna Maria Papini est professeure des universités à l’UFR sciences et techniques de l’UCP et membre du laboratoire de chimie biologique. Grâce à ses travaux, on utilise désormais les peptides pour contrer de nombreuses maladies. À PROPOS RECHERCHE : UN INVESTISSEMENT POUR L’AVENIR L’université de Cergy- Pontoise développe une recherche pluridisciplinaire et transdisciplinaire : des sciences humaines et sociales aux sciences et techniques. Les travaux des 22 laboratoires de l’université portent sur un grand nombre de domaines répartis en grands pôles : étude des matériaux et sciences expérimentales ; analyse, modélisation et management de systèmes complexes ; technologies de l’intelligence embarquée ; transferts culturels et transmission des savoirs ; droit et sciences politiques. EN CHIFFRES : 22 laboratoires dont 8 unités mixtes avec le CNRS 500 chercheurs 400 doctorants - 50 thèses soutenues chaque année 3 écoles doctorales 60 à 80 professeurs invités chaque année dans le cadre de l’Institut d’Études Avancées (IEA) Plus de 40 millions d’euros dédiés à la recherche dont 4 millions en ressources propres Plus d’infos sur www.u-cergy.fr 80, j’ai commencé à me pencher sur ces problématiques en réalisant un doctorat en collaborant avec les chercheurs à la pointe, au Canada, en Allemagne et en Italie ». DE NOMBREUSES EXPLORATIONS Très tôt, Anna Maria Papini comprend que le réseau à l’international va l’aider à développer ses travaux. Professeure à l’université de Florence dès 1990, elle multiplie les partenariats et notamment avec ses collègues de Cergy-Pontoise. « En 2008, je me suis installée à Cergy-Pontoise pour développer la plateforme technologique PepLab qui réunit une vingtaine de chercheurs français et italiens ». L’équipe d’Anna Maria Papini montre alors l’efficacité de peptides pour traiter la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et pour diagnostiquer des tumeurs cancéreuses. D’autres pistes sont explorées, les chercheurs travaillent notamment sur l’autisme (syndrome de Rett) et sur les maladies auto-immunes (lupus). L’agence nationale de la recherche soutient son travail en lui décernant une chaire d’excellence en 2009, qui lui donne les moyens d’approfondir ses recherches. Parallèlement à ses activités au sein du laboratoire de chimie biologique, Anna Maria Papini tient à enseigner la chimie des peptides aux étudiants de master. « Au départ, ils me regardaient avec des yeux ronds, aujourd’hui ils s’intéressent à cette discipline car ils perçoivent les nombreuses applications des peptides ». L’analyse des peptides ne sert pas seulement dans le domaine de la santé, elle aide également à restaurer les œuvres d’art. Dans le cadre du LabEx Patrima, les chercheurs ont réussi à caractériser les molécules de la peinture utilisée par les grands maîtres exposés à Florence et au Louvre. n G.G.
De la méditation à la stimulation transcranienne en passant par l’hypnose et le neurofeedback, de nombreuses techniques existent déjà et la réalité est en train de prendre le pas sur le fantasme. Dans des buts louables et d’autres éthiquement moins avouables... Si les beaux jours du neuromarketing sont devant nous, les applications thérapeuthiques sont quant à elles source d’énormes espoirs. C’est ce que nous prouve Christian Marendaz dans son dernier essai édité fin mai 2015. DU FANTASME… À LA RÉALITÉ Professeur de Psychologie cognitive à l’Université Pierre Mendès France et ancien directeur du Laboratoire de psychologie et neurocognition (LPNC), Christian Marendaz est déjà l’auteur de Comment voyons-nous ? (avec Sylvie Chokron, 2005) et de l’essai Du regard à l’émotion (2009). Au cours de ses travaux passés, le chercheur a présenté une synthèse sur la perception visuelle humaine et les processus neuronaux liés à la vision, puis il a expliqué à partir des découvertes récentes en neurosciences et en psychologie cognitive expérimentale, les différentes facettes des interactions entre le cerveau émotionnel et le regard : perceptions des expressions faciales émotionnelles, fonctionnement des neurones miroirs, luminothéarapie dans le traitement du trouble affectif saisonnier, thérapie par ENQUÊTE TOUJOURS PLUS DÉBAT D’ACTUALITÉ Peut-on manipuler notre cerveau ? Peut-on agir sur notre cerveau, à distance ou bien directement, pour influencer notre comportement, pallier certains handicaps psychomoteurs, faciliter les apprentissages, voire nous rendre plus dociles ? Peut-on soi-même agir sur son cerveau pour en améliorer les performances ? On sait que l’on peut déjà commander à une machine par les ondes cérébrales, alors à quand la communication avec un autre cerveau ? Christian Marendaz les mouvements oculaires (EMDR), etc. Sa thématique de recherche actuelle porte sur la stimulation magnétique transcrânienne répétée (rTMS) dans le cadre thérapeutique des troubles psychiatriques pharmaco-résistants. Voici sur un sujet d’actualité qui nous concerne tous, une mise au point de ce qui existe déjà et des recherches en cours, qui permet de baliser les espoirs fondés et les dérives probables en termes de manipulation cérébrale. Le dernier livre de cet expert en neurosciences passionnera celles et ceux qui s’interrogent déjà sur les limites et l’éthique en matière de recherche cérébrale et cognitive. n V.L. À LIRE « Peut-on manipuler notre cerveau ? » de Christian Marendaz, Collection « Les Plus Grandes Petites Pommes du savoir » n°9, Editions du Pommier, 128 pages, 7,90 €. INTELLIGENCE MAGAZINE 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100